Plus de 320.000 chômeurs de plus en 2020 (HCP)

Il y a en tout 1,43 million de chômeurs, soit un taux de chômage en hausse à 11,9%. Plus de 430.000 emplois ont été perdus en 2020 à cause de la crise Covid et de la sécheresse. Les taux d'activité et d'emploi de la population ont reculé.

Plus de 320.000 chômeurs de plus en 2020 (HCP)

Le 3 février 2021 à 8h20

Modifié 10 avril 2021 à 23h17

Il y a en tout 1,43 million de chômeurs, soit un taux de chômage en hausse à 11,9%. Plus de 430.000 emplois ont été perdus en 2020 à cause de la crise Covid et de la sécheresse. Les taux d'activité et d'emploi de la population ont reculé.

C’est un tableau noir que dresse le HCP sur la situation du marché du travail en 2020. Et c’était attendu, avec la crise Covid qui a fortement perturbé l’économie et la sécheresse.

Tous les indicateurs ont évolué négativement : stock des emplois, chômage, volume horaire travaillé, sous-emploi et taux d’activité.

432.000 emplois ont été perdus en 2020, 295.000 en milieu rural et 137.00 en milieu urbain, contre une création de 165.000 postes en 2019. Aucun secteur n’y échappe : services (107.000 emplois perdus), agriculture-forêt-pêche (273.000), industrie y compris l’artisanat (37.000), BTP (9.000).

Les prévisions parlaient de plus de 500.000 emplois perdus en 2020. Il y en a eu moins, forcément grâce à un redémarrage de l’économie au deuxième semestre 2020.

A cause de ces pertes d’emplois, 322.000 chômeurs sont venus s’ajouter en 2020 à la population des chômeurs qui totalise désormais 1,429 million de personnes. Ce qui fait passer le taux de chômage de 9,2% en 2019 à 11,9% en 2020. Le taux est passé à 15,8% en milieu urbain et à 5,9% en milieu rural. Le taux de chômage des 15-24 ans a franchi la barre des 30% au niveau national et atteint 45% en milieu urbain.

Le nombre de chômeurs additionnels est inférieur à celui des postes détruits parce que de nombreuses personnes sont sorties du marché du travail, autrement dit ne travaillent pas et ne recherchent pas un travail. Le taux d’activité de la population en âge de travailler (15 ans et plus) a en effet baissé d’un point pour s’établir à 44,8%, 50% dans le rural (-2 points) et 41,9% dans l’urbain (-0,4 point). Le taux d’activité des femmes est passé en dessous de 20%. En plus des sorties du marché du travail, la baisse du taux d’activité s’explique par l’accroissement de la population en âge de travailler.

Avec la baisse du stock des emplois (10,5 millions contre 10,97 millions en 2019), le taux d’emploi a naturellement baissé : 39,4%, soit 2,2 points en moins.

Par ailleurs, le nombre d’heures travaillées par semaine a baissé de 20% de 494 millions d’heures à 394 millions d’heures, ce qui correspond à 2,1 millions d’emplois à temps plein. Le nombre moyen d’heures travaillées par semaine est passé de 45,2 à 37,5 heures.

Enfin, les travailleurs en situation de sous-emploi sont passés à 1,127 million de personnes contre 1 million une année auparavant. Le taux de sous-emploi est passé de 9,2% à 10,7%.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ATLANTA SANAD : Etats de synthèse au 31.12.2020 et Rapports pour AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.