Ce qu’il faut savoir sur les vaccins anti-Covid Spoutnik V et Johnson & Johnson

En voie d'être autorisés au Maroc, les deux vaccins présentent de nombreux avantages. Logistique, efficacité, effets indésirables et utilisation à l'étranger... Ce que l'on sait sur "Spoutnik V" et "Johnson & Johnson". 

Ce qu’il faut savoir sur les vaccins anti-Covid Spoutnik V et Johnson & Johnson

Le 10 mars 2021 à 17h56

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

En voie d'être autorisés au Maroc, les deux vaccins présentent de nombreux avantages. Logistique, efficacité, effets indésirables et utilisation à l'étranger... Ce que l'on sait sur "Spoutnik V" et "Johnson & Johnson". 

Après avoir été validés par le comité technique de vaccination, les vaccins « Spoutnik V » et « Johnson & Johnson » s’apprêtent à être autorisés au Maroc, par la direction du médicament et de la pharmacie qui en examine actuellement les dossiers

Selon un communiqué publié ce mercredi 10 mars, par le Fonds d’investissement direct russe (RDIF), l’utilisation d’urgence du vaccin russe a été approuvée par les autorités marocaines. Une information qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, n’a pas encore été confirmée par le ministère de la Santé

En tous cas, si les autorités sanitaires donnent leur feu vert pour une utilisation d’urgence de ces deux vaccins, le Maroc pourra assurer des doses supplémentaires de vaccins anti-Covid, afin de mener à bien la campagne de vaccination dont l’objectif est, rappelons-le, de couvrir 80% de la population majeure. 

Les vaccins en cours d’examen par la DMP sont tous les deux “à vecteur viral”, c’est-à-dire fabriqués sur la base d’un adénovirus inoffensif. De plus, ils présentent des avantages similaires sur le plan logistique. 

Si le vaccin russe nécessite deux doses à 21 jours d’intervalle, celui de Johnson & Johnson produit une efficacité contre le coronavirus en une seule dose seulement. Quels sont leur taux d’efficacité ? Où ont-ils été autorisés et/ou utilisés dans le monde ? Qu’en pensent les scientifiques ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur Spoutnik V et Johnson & Johnson, en voie d’être autorisés au Maroc. 

Spoutnik V : Validé par The Lancet

moins de 10$ la dose, et en plus de présenter un sérieux avantage au niveau du stockage, puisqu’il peut être conservé entre 2 et 8° C, tout comme le vaccin de Johnson & Johnson, celui de Sinopharm ainsi que celui d’AstraZeneca, le vaccin russe a été validé par la revue de référence “The Lancet” en février dernier. 

Avec une efficacité confirmée de 91,6%, “Spoutnik V” fait partie des 3 vaccins anti-Covid dont les taux d’efficacité sont les plus élevés jusqu’à présent. 

En effet, dans le cadre de la phase 3 des essais cliniques de ce vaccin, 21.977 adultes ont été répartis, par hasard, en deux groupes (vaccin et placebo). Parmi les personnes ayant reçu deux doses de vaccin après 21 jours d’écart, 16 personnes sur les 14.964 participants du groupe vaccin ont été contaminés par le Covid-19, (soit 0,1%). 

Alors que dans le groupe placebo, 62 sur les 4.902 participants (soit 1,3%) affirment avoir été contaminés par le virus. 

Joint aux résultats de l’étude publiés sur “The Lancet”, un commentaire des professeurs Ian Jones et Polly Roy, indique que le vaccin anti-Covid Spoutnik V semble “sûr et efficace”. 

S’il est considéré comme “sûr”, c’est parce que “la plupart des événements indésirables rapportés étaient de grade 1 (7485 sur 7966 événements au total)”, lit-on sur la revue. 

Quant aux effets indésirables graves, ils ont été observés chez 0,3% des participants du groupe vaccin et chez 0,4% des participants du groupe placebo. Cela dit, “aucun n’a été considéré comme associé à la vaccination, avec confirmation du comité indépendant de suivi des données”, poursuit le même document. 

Quatre décès ont, par ailleurs, été signalés au cours de l’étude. Trois d’entre eux faisaient partie des 16.427 participants dans le groupe vaccin et un seul comptait parmi les 5.435 participants dans le groupe placebo. Là encore, aucun n’a été considéré comme lié au vaccin.

Spoutnik V : “Best-seller” et deuxième mondial des approbations gouvernementales 

Selon les déclarations du ministre russe de la Santé, Mikhail Murashko, lors d’une conversation du 6 mars 2021 avec Tedros Adhanom, DG de l’OMS,  “le vaccin est devenu un best-seller mondial”, puisqu’il n’a “pas d’effets secondaires graves” et qu’il permet de “former une immunité cellulaire contre l’agent pathogène Covid-19”. 

“A ce jour, des millions de citoyens ont déjà reçu le vaccin Spoutnik V”, dans le cadre de la campagne nationale de vaccination qui a débuté en janvier 2021. 

Le pays a vacciné plus de 6,6 millions de personnes (soit 4,57% de sa population) selon les données de “ourworldindata.org”, arrêtées au 8 mars 2021. 

Selon un communiqué du ministère russe de la Santé, la conversation entre M. Murashko et M. Adhanom a également porté sur l’état d’avancement de l’examen, par l’OMS, de la demande d’inscription du vaccin russe dans la liste des médicaments approuvés par l’OMS pour une utilisation dans des situations d’urgence. 

A noter que “Spoutnik V” a déjà été autorisé dans 48 pays (dont la Russie, le Paraguay, l’Algérie, la Palestine, les Emirats arabes unis, la Tunisie, l’Egypte, le Bahreïn, le Mexique, ou encore le Gabon, etc.) selon le communiqué du Fonds d’investissement direct russe (RDIF), daté du 10 mars 2021.  

“En termes de nombre d’approbations reçues par les régulateurs gouvernementaux, Spoutnik V se classe au deuxième rang mondial”, poursuit le communiqué qui évoque une population cible dans le monde “de plus de 1,2 milliard de personnes”.

Johnson & Johnson : Une seule dose suffit 

S’il est aussi avantageux que Spoutnik V et d’autres vaccins anti-Covid en matière de conservation (entre 2 et 8°C), le vaccin de Johnson & Johnson a pour particularité de pouvoir être stocké pendant 3 mois et d’immuniser contre le Covid-19 en une seule dose seulement.

Autorisé le 27 février aux Etats-Unis par la FDA (Food and Drug Administration), pour une utilisation chez l’adulte, le vaccin de Johnson & Johnson est selon l’analyse de la FDA, efficace à 72% “dans la prévention de l’infection dans toutes les variantes du Covid-19 et à 86% dans la prévention des cas graves de la maladie”. 

“La FDA a également signalé que ce vaccin protège contre d’autres variants, tels ceux connus au Royaume-Uni et au Brésil”, rapporte BBC news

De plus, “l’efficacité de ce vaccin a été testée en Afrique du Sud, où se trouve un variant “beaucoup plus contagieux et dominant”, poursuit la même source. Il en ressort que ce vaccin y est “légèrement moins efficace” (64%). 

A noter que l’efficacité du vaccin contre les formes sévères du Covid-19 reste très élevée, que ce soit aux Etats-Unis (86%) ou en Afrique du Sud (82%).

Quant aux effets indésirables, la FDA indique que “les plus fréquemment rapportés étaient des douleurs au site d’injection, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs musculaires et des nausées”. 

“La plupart de ces effets indésirables sont survenus dans les 1 à 2 jours suivant la vaccination et étaient d’intensité légère à modérée”, poursuit la même source.

Récemment autorisé dans 4 pays, des millions de doses déjà commandées

En plus des Etats-Unis et de l’Afrique du Sud, ce vaccin a aussi été autorisé, le 25 février, au Bahreïn (pour une utilisation d’urgence) et au Canada, le vendredi 5 mars (pour une utilisation conditionnelle). Il s’agit des 4 et seuls pays à en avoir approuvé l’utilisation jusqu’à présent, sachant qu’une demande d’autorisation a été soumise à l’agence européenne des médicaments le 1er décembre 2020 et au Royaume-Uni en fin février 2021. 

Bien que cette dernière demande soit récente, le pays a déjà sécurisé 30 millions de doses. Quasiment la même quantité que le Canada, qui en a commandé 38 millions. 

Johnson & Johnson avait également annoncé en décembre 2020, que la signature d’un accord d’achat anticipé avec Gavi (l’alliance du vaccin) était prévue, pour fournir, en 2021, 100 millions de doses du vaccin anti-Covid au programme Covax, avec possibilité de commander 100 millions de doses supplémentaires la même année et d’arriver à 300 millions en 2022 (soit un total de 500 millions de doses).

>> Lire aussi: 

Vaccin : Spoutnik V obtient l’autorisation d’utilisation d’urgence au Maroc (RDIF)

Le comité technique marocain approuve les vaccins Spoutnik et Johnson & Johnson

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Résultats Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.