Conflit entre Arribat Center et les retailers : Voici ce que l’on sait

Depuis quelques jours, le centre commercial Arribat Center et certains de ses locataires, n'ayant pas payé leur loyer depuis des mois, sont en conflit. Ces derniers dénoncent une décision du tribunal du commerce de Rabat, les invitant à quitter les magasins. Une source à Arribat Center nous explique la situation.

Conflit entre Arribat Center et les retailers : Voici ce que l’on sait

Le 14 avril 2021 à 15h27

Modifié 15 avril 2021 à 13h06

Depuis quelques jours, le centre commercial Arribat Center et certains de ses locataires, n'ayant pas payé leur loyer depuis des mois, sont en conflit. Ces derniers dénoncent une décision du tribunal du commerce de Rabat, les invitant à quitter les magasins. Une source à Arribat Center nous explique la situation.

Des commerçants d’Arribat Center qui ne se sont pas acquittés de leurs loyers, « durant quelques mois », sont en colère, suite à « une décision rendue par le tribunal de commerce de Rabat », les invitant à « vider les lieux », peut-on lire sur les réseaux sociaux. La date de ladite décision n’est toutefois pas précisée.

Ces commerçants, se disant impactés par la pandémie et qui dénoncent la cherté des loyers, « qui vont de 60.000 DH par mois, pour les magasins de petite et moyenne superficie, jusqu’à plus de 200.000 DH pour les grandes superficies ». Ils préparent différentes formes de protestation, « allant de la fermeture d’une demi-heure par jour pendant une semaine, pour passer à une heure par jour, puis une paralysie complète à travers une fermeture totale ».

Selon les informations relayées sur les réseaux sociaux, « 86 enseignes du retail du centre sont en grande difficulté ».

Durant le confinement, ces enseignes avaient fondé « le Groupement du retail au Maroc, pour faire valoir leurs droits ». Parmi leurs revendications :

– « L’annulation des loyers pendant la période de fermeture subie durant le confinement, tel que prévu par la loi dans le cas de force majeure ». Cette demande a abouti.

– L’adaptation du loyer au niveau de l’activité réelle à la reprise, post-confinement. « C’est un impératif de survie. Le niveau de chiffres d’affaires à la reprise sera beaucoup plus bas qu’en 2019 (-70% du CA les premiers mois). Pour limiter les dégâts, il faut mettre en place un mécanisme simple d’alignement des loyers sur le CA », lit-on sur le document.

« La procédure de mise en contentieux suit son cours »

Médias 24 a ainsi joint une source à Arribat Center pour comprendre le conflit qui l’oppose à certains de ses locataires.

Celle-ci nous a confié que « la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19 a eu certes un impact sur le trafic au niveau d’Arribat Center du fait des restrictions imposées par les autorités pendant l’état d’urgence sanitaire et donc un impact sur nos clients ».

« Suite à cela, nous avons réagi rapidement aux différentes réquisitions des preneurs en mettant en œuvre plusieurs actions comme l’octroi d’une franchise équivalente à 3 mois de loyers durant l’année 2020 lors de la période de confinement ainsi que la proposition de facilités de paiement et le rééchelonnement des loyers. Ceci a permis de dénouer plusieurs situations à l’amiable ».

« Nous étions par la suite dans l’obligation de mettre en contentieux une minorité, suite aux créances trop élevées et qui pour certains sont antérieures au confinement lié au COVID ».

« Les procédures en question de mise en contentieux, déployée par rapport à ces retailers, suit son cours ».

Rappelons qu’Arribat Center a été développé par Foncière Chellah, filiale de CDG développement. D’un investissement de 2,4 milliards de DH, ce centre s’étend sur environ 5 hectares de terrain dont une superficie construite de 216.000 m2.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Erratum

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.