Pr El Adib: Le Covid est une maladie catastrophique, la vaccination massive est la solution

Danger de la Covid-19, effet du confinement et importance de la vaccination... voici quelques constats confirmés par des courbes de mortalité dans différents pays.

Pr El Adib: Le Covid est une maladie catastrophique, la vaccination massive est la solution

Le 27 avril 2021 à 18h15

Modifié 27 avril 2021 à 18h26

Danger de la Covid-19, effet du confinement et importance de la vaccination... voici quelques constats confirmés par des courbes de mortalité dans différents pays.

Dans un post Facebook, le réanimateur Ahmed Rhassane El Adib présente, à partir de quelques courbes de mortalité Covid-19, quelques réponses à des questions fréquentes en relation avec le virus.

Il insiste sur le fait que la Covid n’est pas bénigne. « C’est une maladie catastrophique quand elle flambe. Elle tue directement et indirectement, et met les systèmes de santé, l’économie et le bien-être physique des populations à genoux. Elle entraîne aussi une forme longue de la maladie, souvent invalidante, même pour les formes initialement modérées et les jeunes ». Tel est le cas de l’Iran et de la Tunisie.

En Iran, la courbe des mortalités est en hausse et a dépassé les 70.000 morts lundi 26 avril, avec un record de 496 décès au cours  des dernières 24 H. Le pays n’a également jamais imposé des mesures très strictes à ses habitants pour contenir le virus. La vaccination, quant à elle, est au ralenti.

Courbe de mortalité en Iran

Pour ce qui est de la Tunisie, le situation continue de se dégrader. Le nombre de décès ne cesse de grimper, et certains services, notamment la réanimation, sont presque saturés. Quant à la vaccination, à peine 3% de la population est vaccinée.

Courbes de mortalité en Tunisie, Maroc et aux Emirats arabes unis

Par ailleurs, le niveau de développement, « classiquement reconnu », n’est pas un facteur protecteur de la Covid, selon Pr. El Adib. En revanche, « le niveau d’éducation et de discipline de la population joue un rôle important » pour endiguer la pandémie.

Sur les réseaux sociaux, et dans la rue notamment, la majorité de la population estime que la notion de « vagues » est une utopie. « Certainement pas », souligne le réanimateur, « puisque certains pays sont à leur 4e vague », notamment l’Iran.

Pour ce qui est du confinement, il ne s’agit pas « d’une mesure excessive, puisqu’il freine l’évolution épidémique, et réduit la surmortalité ».

Enfin, Pr El Adib insiste sur l’importance de la vaccination, « puisque les pays qui ont vacciné massivement, et quel que soit le vaccin utilisé, reprennent une vie pseudo normalisé ».

Tel est le cas des Emirats Arabes Unis qui affichent l’un des meilleurs taux de vaccination par habitant dans le monde.

Au Maroc aussi, après un pic de mortalité, le nombre de décès s’est relativement stabilisé depuis le début de la vaccination, comme le montre la courbe ci-haut.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : communiqué post assemblée générale ordinaire & extraordinaire des actionnaires, tenue le 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD