Nouvelles instructions royales pour régler la question des mineurs en situation irrégulière en Europe

Un communiqué des ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères souligne les blocages dus aux procédures complexes dans certains pays européens et regrette que la question migratoire soit exploitée par l'Espagne dans sa crise avec le Maroc.

Nouvelles instructions royales pour régler la question des mineurs en situation irrégulière en Europe

Le 1 juin 2021 à 16h33

Modifié 1 juin 2021 à 17h28

Un communiqué des ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères souligne les blocages dus aux procédures complexes dans certains pays européens et regrette que la question migratoire soit exploitée par l'Espagne dans sa crise avec le Maroc.

Le Roi Mohammed VI a réitéré ses instructions aux ministères chargés de l’Intérieur et des Affaires étrangères afin que la question des mineurs marocains non accompagnés, se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens, soit définitivement réglée, indique un communiqué conjoint des deux ministères, relayé par la MAP.

Le Souverain avait souligné, à plusieurs reprises, y compris à des Chefs d’Etats étrangers, l’engagement du Maroc à accepter le retour des mineurs non accompagnés dûment identifiés.

Selon le communiqué, des mécanismes de coopération ont été mis en place à cet effet avec certains pays, notamment la France et l’Espagne, et qui ont abouti au retour au Maroc de plusieurs dizaines de mineurs.

«Le Maroc est disposé à collaborer, comme il l’a toujours fait, avec les pays européens et l’Union européenne pour le règlement de cette question », ajoute le communiqué.

Les lenteurs constatées dans la concrétisation de cette coopération sont essentiellement liées à des blocages dus aux procédures (administratives et judiciaires) complexes dans certains pays européens.

Le Royaume, ajoute le communiqué, espère que l’Union européenne et les pays concernés sauront dépasser les contraintes procédurales pour faciliter cette opération.

« Le Maroc regrette à nouveau que la question migratoire, y compris la question des mineurs non accompagnés, soit utilisée comme alibi afin de contourner les véritables causes de la crise politique actuelle avec l’Espagne dont les origines et les fondements sont bien connus. »

« Les autorités marocaines se réservent le droit d’apporter, au moment opportun, les réponses appropriées aux accusations infondées du gouvernement espagnol, conclut le communiqué des deux départements.

>>Lire aussi: Le Maroc refuse catégoriquement que les mineurs bloqués à Sebta soient transférés en Espagne

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MUTANDIS : publie son document de référence.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.