Le ministère de la Santé autorise un test salivaire marocain, produit par Gigalab

Un test salivaire marocain a été développé par Gigalab. L’unité industrielle n’attend que le feu vert du ministère de la Santé pour sa mise en vente sur le marché, et sa généralisation en pharmacie.

Le ministère de la Santé autorise un test salivaire marocain, produit par Gigalab

Le 3 juin 2021 à 18h59

Modifié 3 juin 2021 à 20h11

Un test salivaire marocain a été développé par Gigalab. L’unité industrielle n’attend que le feu vert du ministère de la Santé pour sa mise en vente sur le marché, et sa généralisation en pharmacie.

« Il s’agit d’un test très facile à utiliser », a expliqué Karim Zaher, DG de Gigalab, ce jeudi 3 juin lors d’un webinaire organisé pour présenter son produit.

Il coûtera entre 80 et 100 DH. La boite sera vendue sous deux formes. Une boîte unitaire (un seul test) et une boîte de 25 tests. « Le ministère de la Santé aura le choix de le subventionner, ou pas ».

Un taux de fiabilité élevé

La réalisation de ce test se fait en trois étapes. La boite unitaire contient un tube muni d’un tampon d’extraction, un filtre avec lequel on ferme le tube et une cassette de test. La première étape est de déposer une grande quantité de salive dans le tube. Ensuite, le refermer, le secouer doucement, puis déposer trois gouttes dans la cassette de test. Le résultat apparaît après cinq à dix minutes : un seul trait pour un résultat négatif, et deux traits pour un résultat positif.

« Si le résultat est positif, la personne en question doit réaliser un test PCR pour confirmation, et éventuellement, se confiner pour éviter de contaminer d’autres personnes », souligne M. Zaher. « Le test salivaire n’est qu’un test de dépistage », explique-t-il.

Pour évaluer la fiabilité d’un test, deux paramètres sont pris en considération : la sensibilité et la spécificité, évaluées respectivement à 94,5% et à 99,99% pour le test salivaire de Gigalab. « Ce sont des scores élevés, qui démontrent la fiabilité de ce test ».

« Le ministère de la Santé exige une évaluation des tests produits au Maroc au niveau de trois ou quatre laboratoires relevant de lui. L’évaluation de notre test salivaire a été effectuée par le laboratoire militaire, qui nous a délivré un PV de fiabilité. Une commission du ministère s’est ensuite réunie pour l’autoriser ».

« L’intervention d’un personnel de la santé n’est pas nécessaire »

«Jusqu’à présent, les tests PCR et sérologique nécessitent une intervention d’un personnel de la Santé. Pour pouvoir permettre une reprise de l’économie, et notamment une ouverture des frontières, nous avons besoin d’un test plus facile à réaliser », d’autant plus que le Maroc souffre d’un manque de moyens humains dans le secteur médical.

«Quand on parle de salive, il ne s’agit pas d’un acte médical. Le test salivaire peut donc se faire par tout le monde et ne nécessite pas la présence ou l’intervention, ni d’un médecin, ni d’un professionnel de la santé ».

«Gigalab a déjà obtenu le certificat d’enregistrement dudit test auprès du ministère de la Santé. Nous n’attendons à présent que son feu vert pour le mettre sur le marché et le généraliser au niveau des pharmacies ».

Une capacité de production de 2 millions de tests par mois

D’après M. Zaher, Gigalab dispose d’une capacité de production de 2 millions de tests par mois, qui peut être augmentée selon la demande. L’unité industrielle ambitionne également d’exporter le produit en Afrique.

Notons que Gigalab produit déjà des tests PCR 100% marocains (près de 6 millions par mois), et des tests sérologiques avec un taux d’intégration de 30%, qui devrait augmenter dans quelques mois.

Gigalab travaille en collaboration avec une société coréenne, à travers un contrat de transfert de technologie. Son équipe a été formée durant trois semaines par ladite société.

Karim Zaher prévoit aussi de développer des tests de détection de la tuberculose, de la malaria et de l’hépatite C, et ambitionne d’obtenir un certificat de « préqualif » auprès de l’OMS pour pouvoir, à terme, exporter toutes ces solutions aux pays d’Afrique, qui les achètent par exemple des Etats-Unis et autres.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Emission obligataire ordinaire par placement privé de la société CTM

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.