OMS: « La menace d’une troisième vague en Afrique est réelle et croissante »

L'augmentation des infections par le coronavirus qui a été signalée dans de nombreux pays africains constitue une menace pour les systèmes de santé publique déjà fragiles du continent, a estimé, jeudi 3 juin, une responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

OMS: « La menace d’une troisième vague en Afrique est réelle et croissante »

Le 4 juin 2021 à 11h30

Modifié 4 juin 2021 à 12h43

L'augmentation des infections par le coronavirus qui a été signalée dans de nombreux pays africains constitue une menace pour les systèmes de santé publique déjà fragiles du continent, a estimé, jeudi 3 juin, une responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a affirmé que le continent était sur le point de connaître une nouvelle vague d’infections par le coronavirus dans un contexte d’assouplissement des mesures de confinement, de temps froid et d’arrêt de la vaccination visant les groupes à haut risque.

« La menace d’une troisième vague en Afrique est réelle et croissante. Notre priorité est claire. Il est crucial que nous inoculions rapidement des vaccins dans les bras des Africains qui courent un risque élevé de tomber gravement malade et de mourir du Covid-19″, a martelé Mme Moeti dans un communiqué.

Elle a prévenu que l’intensification des déplacements et l’arrivée de l’hiver pourraient engendrer une nouvelle vague d’infections par le coronavirus en Afrique, ajoutant que les gouvernements devraient réorganiser les infrastructures de soins intensifs afin d’éviter un nombre élevé de décès.

Selon l’OMS, l’Afrique a enregistré une hausse de 20% de cas positifs au Covid-19 au cours des deux dernières semaines, tandis que huit pays ont vu leur nombre de cas augmenter de 30% en l’espace d’une semaine, rapporte Xinhua.

Mme Moeti a indiqué que la pandémie a connu une tendance à la hausse dans 14 pays africains au cours de la semaine dernière, l’Ouganda ayant enregistré une augmentation de 131% du nombre de cas en une semaine, alors que des foyers d’infection sont signalés dans les écoles et parmi le personnel de santé.

Elle a ajouté que l’Afrique du sud, l’Angola et la Namibie ont également connu une recrudescence des infections alors qu’ils entrent dans une saison froide, idéale pour la propagation du virus.

Mme Moeti a déclaré que l’interruption de la vaccination contre le Covid-19, lié aux difficultés d’approvisionnement au niveau mondial, pourrait entraîner une recrudescence des infections en Afrique, ajoutant que les établissements de santé du continent devraient être réorganisés pour faire face à un pic du nombre de patients gravement malades.

38,1 millions de doses de vaccin administrées en Afrique

Les pays africains ont acquis à ce jour environ 53,5 millions de vaccins Covid-19, a indiqué, jeudi 3 juin, le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

Le CDC Afrique, l’agence de santé spécialisée de l’Union africaine, a annoncé que 38,1 millions de doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrées.

Environ 0,54% de la population a reçu un schéma vaccinal complet, selon le CDC Afrique.

Cinq Etats membres, à savoir le Maroc, l’Egypte, le Nigeria, l’Ethiopie et le Zimbabwe, ont administré le plus grand nombre de doses de vaccin à leurs populations respectives.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.