Stress hydrique : voici l’état d’avancement des chantiers de barrages en cours

Le ministre de l'Equipement, des transports, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara a présidé, mercredi 7 juillet 2021, une réunion consacrée à l'examen de l'état d'avancement des grands aménagements des barrages du Royaume. Le point.

Stress hydrique : voici l’état d’avancement des chantiers de barrages en cours

Le 9 juillet 2021 à 12h27

Modifié 9 juillet 2021 à 12h27

Le ministre de l'Equipement, des transports, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara a présidé, mercredi 7 juillet 2021, une réunion consacrée à l'examen de l'état d'avancement des grands aménagements des barrages du Royaume. Le point.

A ce jour, l’état d’avancement des travaux des chantiers des barrages en cours se présente comme suit :

– Karoub dans la province de Larache à 97%,

– Todga, Province de Tingir à 92%,

– Tidas dans la province de Khémisset à 91%,

– Agdz dans la province de Zagora à 85%,

– Midas dans la région de Sefrou à 72%,

– Oued Ghiss dans la province d’Al Hoceima à 49%,

– Fask, Province de Guelmim à 46%,

– Sakia El Hamra, région de Laâyoune à 45%,

– Targa ou Madi, dans la province du Guercif à 30%.

Le point a également été fait sur l’avancement des travaux dans les barrages lancés récemment, qui comprennent les cinq grands barrages, dont les appels d’offres ont été lancé en 2020 pour un coût total estimé à environ 12,8 milliards de dirhams. Il s’agit de :

– Sidi Abbou dans la région de Taounate à 5%,

– Ait Ziyad dans la province d’Al Haouz à 2%,

– Boulaouane, Province de Chichaoua à 2%,

– Bani Azziman dans la région de Driouch à 5%,

– La hauteur du barrage de Mokhtar Soussi dans la province de Taroudant est de 1%.

– La hauteur du barrage Mohammed V dans les régions de Taourirt et Nador 1%,

– Kodiat El Barna dans la province de Sidi Kacem est en phase de démarrage des travaux

– Ratba dans la province de Taounate est en phase de démarrage des travaux.

D’autre part, la réunion a porté sur l’état d’avancement de la préparation des appels d’offres pour les cinq grands barrages programmés pour l’année 2021  :

-Un barrage sur Oued Al-Khder dans la province d’Azilal estimé à 150 millions de mètres cubes,

– Barrage de Tagzirt dans la province de Beni Mellal estimé à 85 millions de mètres cubes,

– Alkhankro dans la province de Figuig, estimé à un milliard de mètres cubes,

– Tamri dans la préfecture d’Agadir Idautnan estimé à 300 millions de mètres cubes,

– Surélévation du barrage d’Imfout dans la province de Settat d’une dizaine de fois à 90 millions de mètres cubes

Lors de cette réunion, les données techniques détaillées relatives à cinq grands projets de barrages à programmer pour l’année 2022 ont été étudiées.

Ces barrages devraient avoir une capacité totale de 1.510 millions de mètres cubes et un coût estimé à environ 8,5 milliards de dirhams :

– Beni Mansour, dans les régions de Tétouan et Chefchaouen,

– Dar Mimoun, province de Chefchaouen,

– Bouhamd, province de Chefchaouen,

– Rabat Al-Khair dans la province de Sefrou,

– Tadighoust dans la province d’Errachidia.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

HPS : Communiqué de presse post assemblée générale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.