Le Covid-19 pourrait devenir endémique (expert)

Le Covid-19 va probablement s’installer dans la population et devenir une maladie endémique, estime Pr. Lahcen Belyamani, Chef de service des urgences à l’hôpital militaire de Rabat, dans l'un de ses posts Facebook. A terme, il pourrait ainsi rejoindre les rangs des coronavirus légers, responsables du rhume.

Le Covid-19 pourrait devenir endémique (expert)

Le 26 juillet 2021 à 19h16

Modifié 27 juillet 2021 à 7h57

Le Covid-19 va probablement s’installer dans la population et devenir une maladie endémique, estime Pr. Lahcen Belyamani, Chef de service des urgences à l’hôpital militaire de Rabat, dans l'un de ses posts Facebook. A terme, il pourrait ainsi rejoindre les rangs des coronavirus légers, responsables du rhume.

Le Pr Belyamani s’exprimait dans une publication, commentant les résultats d’une étude récente du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies Guangdong, publiée le 12 juillet en tant que pré-print sur MedRxiv et virological.org, intitulée « Viral infection and transmission in large well-traced Outbreak caused by the Delta Sars-Cov-2 variant« .

Sur leurs comptes Facebook, Ahmed Rhassane El Adib, professeur en anesthésie-réanimation au CHU Mohammed VI de Marrakech et Pr. Lahcen Belyamani, également président de la Société marocaine de la médecine d’urgence (SMMU), y apportent les explications suivantes.

Les auteurs de cette recherche « ont étudié 62 personnes et leurs contacts étroits, qui ont été infectés par le variant Delta à Guangzhou (ville en Chine, NDLR), du 21 mai au 18 juin. Ces contacts ont été testés quotidiennement par PCR et les données ont été comparées à un échantillonnage similaire de 63 personnes infectées par une version antérieure du virus, de la première vague en 2020 », explique Pr. El Adib.

Ces chercheurs ont constaté que « la charge virale du premier test positif était 1.260 fois plus élevée pour Delta, par rapport à la variante de la vague initiale d’infections », ce qui signifie selon Pr. Belyamani que « le variant Delta pourrait être plus infectieux au stade précoce de l’infection« .

Il a également été démontré que « le délai entre l’exposition d’une personne au virus et le premier test PCR positif était plus court, estimé à environ 4 jours pour Delta, contre 6 jours pour le virus d’origine ».

« Tout cela suggère un taux de réplication plus rapide, une période d’incubation réduite et une plus grande excrétion virale, tous des facteurs qui contribuent à l’infectiosité et à la transmissibilité accrues du variant Delta », ajoute Pr. Adib.

« Si les gens excrètent 1.000 fois plus de virus, la probabilité qu’un contact étroit soit exposé à une dose infectieuse est beaucoup plus élevée.  Si les gens deviennent contagieux plus rapidement après l’exposition, ils peuvent avoir plus de chances d’infecter les autres. »

« La transmissibilité accrue de Delta est également étayée par des preuves épidémiologiques du Royaume-Uni, qui ont révélé que ce variant était environ 64% plus transmissible que le variant Alpha (B.1.1.7). Alpha était déjà estimé à 50% plus transmissible que le virus de type sauvage, ou la souche D614G, ce qui rend Delta environ deux fois plus transmissible que le virus de type sauvage. »

Pr. Belyamani estime pour sa part que « le scénario le plus probable est que la maladie deviendra endémique », ce qui signifie qu’il pourrait rejoindre les rangs des coronavirus légers, responsables du rhume.

« Les découvertes de ces chercheurs ne font que rendre le besoin de se faire vacciner plus urgent, car les personnes complètement vaccinées ont des titres élevés d’anticorps neutralisants et des réponses matures des cellules B et T à mémoire. Il est beaucoup plus difficile pour Delta de surpasser ces défenses en lançant simplement plus de virus sur eux », souligne Pr. Adib.

Lahcen Belyamani rappelle quant à lui que « toute infection chez le vacciné agira comme une dose de ‘rappel’, augmentera ainsi son immunité et lui donnera une protection plus durable et plus robuste ».

Notons que le ministère a annoncé ce lundi 26 juillet le lancement de la vaccination pour la tranche 25-30 ans. A la même date, 12.061​​.160 personnes ont reçu la première dose, et ​​9.864.912 la seconde injection.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : le communiqué des indicateurs financiers du T2 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.