Tests Covid-19 : les pharmacies officiellement hors jeu (document)

Khalid Ait taleb met fin à la polémique au sujet des tests de dépistage et de diagnostic Covid-19 à travers la publication d'une décision qui réglemente leur réalisation. Laboratoires, cliniques et cabinets médicaux sont autorisés selon un cahier des charges. Les pharmacies d'officine exclues. Détails.

Tests Covid-19 : les pharmacies officiellement hors jeu (document)

Le 23 août 2021 à 18h49

Modifié 23 août 2021 à 18h58

Khalid Ait taleb met fin à la polémique au sujet des tests de dépistage et de diagnostic Covid-19 à travers la publication d'une décision qui réglemente leur réalisation. Laboratoires, cliniques et cabinets médicaux sont autorisés selon un cahier des charges. Les pharmacies d'officine exclues. Détails.

Le ministère de la santé a diffusé ce lundi 23 août une décision du ministre de la santé, Khalid Ait Taleb, relative aux tests de dépistage et de diagnostic de l’infection par le SARS-CoV-2.

Cette décision exclut les pharmacies d’officine des structures habilitées à réaliser des tests antigéniques rapides, confirmant ainsi les informations obtenues par Médias24 le 21 août. 

Le document dispose dans son article premier : « les laboratoires de biologie médicale, des secteurs public et privé, peuvent, à partir de la date de diffusion de cette décision, réaliser tout type d’examens biologiques de dépistage et de diagnostic de l’infection par le SARS-CoV-2, qu’ils soient de biologie moléculaire, antigéniques ou sérologiques, conformément au cahier des charges  (version 3 du 19 août 2021) ».

Les délégations régionales peuvent autoriser les cliniques et cabinets médicaux

Le ministre de la santé donne la latitude aux autorités sanitaires régionales d’autoriser les cliniques et les cabinets médicaux à effectuer les tests antigéniques ou sérologiques rapides, « si la situation épidémiologique l’exige ou si l’offre de laboratoire publique et privée est limitée ».

Les cliniques et les cabinets médicaux sont bien évidemment appelés à se conformer au cahier des charges établi par le ministère de la santé à cet effet.

Le ministère précise que « seuls les tests de dépistage et de diagnostic enregistrés et autorisés par le ministère, conformément au circuit légal de fabrication, d’importation, de distribution et de vente, doivent être utilisés », et ce, afin de garantir la qualité et la fiabilité des analyses.

Par ailleurs, Khalid Ait Taleb insiste sur le fait que « les examens doivent être accessibles aux citoyens en respectant la normalisation des prix des réactifs à usage de diagnostic in vitro et des tarifications des actes fixés par l’administration ».

Voici le document dans son intégralité :

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Assemblée Générale Ordinaire Annuelle du 28 Mai 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.