La nouvelle voiture électrique Opel Rocks-e sera produite à Kénitra

Développée dans le centre d'ingénierie MTC à Casablanca, la nouvelle Opel Rocks-e sera produite comme sa sœur jumelle, la Citroën Ami, dans l'usine Stellantis de Kénitra.

Opel Rocks-eOpel Rocks-e, la nouvelle voiture électrique qui sera produite à l'usine Stellantis à Kénitra.

La nouvelle voiture électrique Opel Rocks-e sera produite à Kénitra

Le 29 août 2021 à 11h17

Modifié 30 août 2021 à 8h23

Développée dans le centre d'ingénierie MTC à Casablanca, la nouvelle Opel Rocks-e sera produite comme sa sœur jumelle, la Citroën Ami, dans l'usine Stellantis de Kénitra.

Le constructeur allemand Opel a révélé mercredi 25 août 2021, la nouvelle Rocks-e, une version re-badgée de la voiture électrique Citroën Ami. Nous apprenons de sources proches du dossier que cette nouvelle voiture sera construite comme sa jumelle française dans l’usine du groupe à Kénitra. 

La voiture a été développée dans le MTC (Morocco Technical Center) à Casablanca, un laboratoire R&D et d’ingénierie appartenant au groupe Stellantis (groupe né de la fusion entre PSA et FCA).

La voiture sera destinée au marché européen et principalement au marché allemand où elle sera disponible à la commande à partir de l’automne 2021. D’autres pays destinataires vont suivre à partir de 2022.

Ses caractéristiques techniques sont, à quelques différences près, très semblables à celles de la Citroën Ami. Sa batterie de 5,5 peut être rechargée facilement, en 3H30 min, sur n’importe quelle prise électrique classique. Elle offre une autonomie de 75 km.

Sa vitesse maximale est de 45 km/h seulement. Par conséquent, elle ne requiert pas de permis de conduire, dans la plupart des pays européens. 

Cet argument la rend attractive pour les jeunes conducteurs. En Allemagne, on peut la conduire dès 15 ans avec permis AM (pour cyclomoteurs). Les personnes qui rencontrent des difficultés à obtenir leur permis B peuvent aussi être intéressées.

En plus la ligne entrée de gamme, la Rocks-e sera disponible en deux autres lignes : la “Klub” et la “TeKno”. Cette dernière ligne plus haut de gamme offre une finition et un code couleurs plus attrayant.

Par cette voiture de deux places, Stellantis veut aussi combler l’écart qu’il y a entre le scooter et la voiture de tourisme, en offrant une solution de mobilité urbaine durable.

Son design atypique se veut cool pour la cible des jeunes. Mais il présente surtout un intérêt économique, puisqu’il permet de minimiser les coûts de production pour pouvoir l’offrir à un prix attractif.

En effet, la forme cubique de la voiture a été pensée de telle sorte à ce qu’elle soit symétrique. Cela offre la possibilité de dupliquer un bon nombre de pièces de carrosserie, à l’avant comme à l’arrière. Même les portes qui s’ouvrent en direction opposée répondent à ce souci d’économies d’échelle.

Ce nouveau concept de voiture se fraie doucement un chemin dans le marché automobile. La Citroën Ami a même réussi à se positionner dès sa première année en deuxième position des ventes de la catégorie des voitures sans permis en France.

Free2move, le service d’autopartage de Stellantis s’apprête même à l’introduire aux Etat-Unis en mode location. Si le modèle arrive à conquérir le monde, cela ne peut que faire la joie de l’industrie automobile marocaine.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : indicateurs financiers du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.