Sahara: A l’ONU, Bourita appelle l’Algérie à assumer sa responsabilité dans le processus politique des tables rondes

La solution du conflit autour du Sahara ne peut être trouvée que si l’Algérie assume son entière responsabilité, dans le processus politique des tables rondes, à la mesure de sa responsabilité dans la création et le maintien de ce conflit.

Sahara: A l’ONU, Bourita appelle l’Algérie à assumer sa responsabilité dans le processus politique des tables rondes

Le 28 septembre 2021 à 11h28

Modifié 28 septembre 2021 à 11h48

La solution du conflit autour du Sahara ne peut être trouvée que si l’Algérie assume son entière responsabilité, dans le processus politique des tables rondes, à la mesure de sa responsabilité dans la création et le maintien de ce conflit.

Dans son discours, lundi 27 septembre, lors du débat de haut niveau de la 76e Assemblée générale des Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a exprimé la disposition du Maroc à continuer à coopérer avec les Nations Unies, dans le cadre des efforts déployés par son secrétaire général pour parvenir à une « solution politique réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis dans le plein respect de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale« .

Cette solution ne peut être trouvée que si l’Algérie assume son entière responsabilité dans le processus politique des Tables rondes, à la mesure de sa responsabilité dans la création et le maintien de ce conflit, a-t-il insisté. « L’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 demeure l’unique voie vers une solution politique et définitive à ce différend régional artificiel », a-t-il ajouté.

Le ministre a également rappelé que le Maroc, depuis son indépendance, a placé la question du soutien à la stabilité dans son environnement régional et international au cœur de sa diplomatie, soulignant que le Royaume demeure engagé à œuvrer, en faveur du règlement définitif du conflit régional autour du Sahara marocain, dans le plein respect de son intégrité territoriale et dans le cadre de sa souveraineté nationale.

A Tindouf, l’Algérie a cédé ses responsabilités à un groupe armé séparatiste

Nasser Bourita a, de même, fait part de la préoccupation du Maroc quant à la situation humanitaire tragique des populations des camps de Tindouf, où le pays hôte, l’Algérie, a cédé ses responsabilités à un groupe armé séparatiste, en violation flagrante des principes du droit international humanitaire.

A cette occasion, le ministre a appelé la communauté internationale à agir afin d’amener l’Algérie à respecter ses engagements, en vertu des conventions internationales, notamment en permettant au Haut commissariat aux réfugiés de procéder à l’enregistrement et au recensement de ces populations, conformément aux demandes successives du Conseil de sécurité.

L’Algérie change de position sur les table-rondes

Lors d’un entretien, lundi 27 septembre, avec le représentant du polisario, Mohamed Salem Ould Salek, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a évoqué « les efforts consentis pour  la reprise des négociations bilatérales entre le Maroc et le polisario ».

« Nous avons abordé les derniers développements de la question sahraouie et les efforts consentis pour la reprise des négociations directes entre les deux parties au conflit », a tweeté Lamamra.

La rencontre a eu lieu en marge du débat de haut niveau de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, lors de laquelle l’Algérie, par la voix de son chef de la diplomatie, a réaffirmé « son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».

Le Maroc insiste sur le fait que les table-rondes qui avaient été organisées par Horst Kohler doivent reprendre là où elles s’étaient arrêtées, c’est-à-dire avec la participation pleine et entière de l’Algérie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.