Le plan d’Ait Taleb pour accélérer la campagne de vaccination

Le ralentissement de l'administration de la première dose incite les autorités à réagir. Dès la reprise des rênes du département de la santé, le ministre Khalid Ait Taleb a adressé une circulaire aux directions régionales avec des recommandations pour accélérer la campagne. Détails.

Le plan d’Ait Taleb pour accélérer la campagne de vaccination

Le 16 octobre 2021 à 8h45

Modifié 17 octobre 2021 à 11h09

Le ralentissement de l'administration de la première dose incite les autorités à réagir. Dès la reprise des rênes du département de la santé, le ministre Khalid Ait Taleb a adressé une circulaire aux directions régionales avec des recommandations pour accélérer la campagne. Détails.

Khalid Ait Taleb veut donner un coup de fouet à l’opération de vaccination qui a enregistré ces derniers jours un ralentissement notamment au niveau de l’administration de la première dose.

Entre le 08 octobre et le 15 octobre, le rythme quotidiens des premières doses administrées ne dépasse plus les 40.000. Le stock de vaccin est disponible et il reste encore à toucher plus de 5,5 millions de personnes avec la D1 pour atteindre les 28,8 millions de personnes ciblées. Au 15 octobre, ils sont 23.218.100 Marocains ayant reçu la première dose, dont 20.869.902 sont complètement vaccinés. (Ci-dessous, cliquer sur play pour visualiser l’évolution de la vaccination, et le ralentissement visible au cours des dernières semaines).

Sitôt qu’il a repris les commandes du ministère de la santé, il a adressé le 15 octobre une circulaire aux directeurs régionaux les incitant à accélérer la campagne de vaccination.

« L’accélération du rythme de la vaccination doit être forte, proactive et ciblée permettant de faire bénéficier, par la première dose, les personnes n’ayant pas reçu la primo vaccination et d’achever le schéma vaccinal par la deuxième et la troisième doses pour ceux qui ont commencé leurs vaccinations », avance-t-il.

Boucler la vaccination par la première dose d’ici fin novembre

L’objectif est précis. Les autorités sanitaires visent à par cette opération d’accélération d’ici fin novembre 2021 à :

– Vacciner les personnes éligibles, non encore vaccinées.

– Administrer la deuxième dose pour les personnes ayant reçu la primovaccination.

– Généraliser la troisième dose au niveau de toutes les stations de vaccinations et les vaccinodromes.

Les cibles prioritaires sont :

– Les personnes de plus de 60 ans.

– Les personnes âgées entre 18-39 ans.

– Les enfants âgés entre 12-17 ans.

Les directeurs régionaux sont donc appelés à « mettre en oeuvre en concertation avec les partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux un plan d’accélération de la vaccination  au niveau de votre province, préfecture et région sur la base d’un diagnostic local ».

Des éléments de cadrage de ce plan sont fournis aux directions régionales, qui sont appelées aussi à proposer toute autre initiative pour accélérer l’atteinte des objectifs.

Le plan proposé est axé notamment une « réorganisation des modalités de couverture favorisant l’accès aux vaccins en dépassant les barrières temporelles et géographiques ».

Le ministère de la santé appelle à/au :

– Recours au mode de couverture mobile.

L’évaluation de la productivité des vaccinodromes et mettre en place une réorganisation des sites de vaccination.

– L’organisation de la vaccination des personnes non vaccinées pour des raisons médicales dans les CHU, les CHR ou les CHP.

– L’établissement de visites à domicile au profit des personnes de plus de 65 ans et ayant des morbidités.

– L’intégration de la vaccination dans les prestations de la campagne annuelle de la Visite Médicale Systématique en milieu scolaire.

Migrants et enfants non scolarisés ciblés

Pour les personnes n’ayant toujours pas reçu la première dose et devant d’être rattrapé, le ministère de la santé recommande un changement dans la stratégie de ciblage à savoir :

– La réalisation d’une analyse du recrutement et de l’abandon de la vaccination par provinces et par tranche d’âge sur la base des données du Registre National de Vaccination.

– L’intégration dans la campagne des enfants en situation de handicap ; ceux non scolarisés, les migrants et les enfants en conflit avec la loi…

Pour compléter le dispositif, Ait Taleb recommande également d’aligner la stratégie de communication sur le plan d’accélération à travers :

– La réorientation et le ciblage de la communication en faveur de l’accélération de la vaccination.

– L’implication soutenue des médias locaux pour la promotion de la vaccination et l’orientation de la population vers les sites de vaccination.

– Le renforcement de la communication en faveur du PASS Vaccinal dans les activités non essentielles.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Résultats semestriels 2020 de la société AFRIC INDUSTRIES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.