Launchpad Agritech : quand les nouvelles technologies se mettent au service de l’agriculture

Salma Kabbaj, cofondatrice de l’accélérateur IMPACT Lab, présente à Médias24 six pépites qui composent la première promotion de son programme d’accélération Launchpad Agritech, où high tech et agriculture se côtoient.

Launchpad Agritech : quand les nouvelles technologies se mettent au service de l’agriculture

Le 22 novembre 2021 à 14h42

Modifié 22 novembre 2021 à 14h47

Salma Kabbaj, cofondatrice de l’accélérateur IMPACT Lab, présente à Médias24 six pépites qui composent la première promotion de son programme d’accélération Launchpad Agritech, où high tech et agriculture se côtoient.

L’agriculture est de loin l’activité économique la plus importante en Afrique, employant environ deux tiers de la population active du continent. Pourtant, la croissance de la productivité agricole en Afrique est environ la moitié de celle observée dans d’autres économies en développement.

D’ici 2030, la population mondiale devrait atteindre 8,5 milliards d’habitants, dont plus de la moitié en Afrique. « L’agriculture est un secteur en pleine transition, qui doit changer et se développer maintenant pour répondre aux besoins de l’avenir », affirme sans ambages Salma Kabbaj, cofondatrice d’IMPACT Lab.

IMPACT Lab fait ainsi de l’innovation agricole l’une de ses priorités, notamment à travers son programme Launchpad Agritech, où chaque lauréat s’attelle à résoudre un défi agricole par la technologie et l’innovation, afin d’accroître la valeur économique pour les agriculteurs, de la semence à la vente. Accès aux réseaux des partenaires potentiels, accès au financement en amorçage, accompagnement stratégique, accélération du go-to-market… Autant d’attentes exprimées par ces lauréats pour donner vie à leurs projets.

Pendant trois mois, neuf jeunes pousses ont été accélérées par quatre mentors. Ce premier batch « a permis d’affiner l’adéquation des solutions proposées avec les besoins du marché, de challenger leur business model et de les connecter avec des partenaires institutionnels potentiels », souligne Salma Kabbaj.

La sélection s’est basée sur plusieurs critères, comme l’innovation et le potentiel du projet, l’expérience des porteurs de projets et la complémentarité des compétences au sein de l’équipe.

Les technologies présentées peuvent permettre l’émergence de modèles innovants en matière de rendement des cultures, de productivité agricole, de santé végétale, de durabilité ou de réduction des déchets.

FellahTech a développé un microtracteur électrique et autonome, le Fellah Bot, qui permet de désherber les rangs des exploitations agricoles à l’aide d’outils mécaniques, en effectuant des passages répétitifs. Chaque machine permet de gérer jusqu’à 30 ha, optimisant ainsi les charges opérationnelles liées au désherbage. Le Fellah Bot est aussi un outil d’aide à la récolte avec une capacité de traction de 400 kg. De plus, il est capable de relever, en parallèle, des données utiles à la bonne gestion de l’exploitation agricole.

General Logic, quant à lui, offre un outil d’aide à la décision pour l’utilisation de produits phytosanitaires en arboriculture. Cet outil permet, grâce à des connaissances agronomiques ainsi qu’aux spécificités du verger (son micro-climat, son historique, les prévisions météo, etc.), d’optimiser les rendements des exploitations agricoles.

Visio-Green Africa propose une station météo à bas coût pour la gestion et le pilotage des productions agricoles, sur la base de la technologie de l’IoT. Cette station météo est connectée au réseau Lorawan, sans fil et autonome en énergie. Elle met à disposition, en temps réel, les données climatiques sur une application simple Web et mobile, afin de faciliter les prises de décisions des agriculteurs et d’optimiser les ressources hydriques.

Oriental Cleantech a développé une unité photovoltaïque mobile montée sur une remorque roulante, qui permet aux agriculteurs d’utiliser des panneaux photovoltaïques pour couvrir différents besoins à différents endroits (pompage d’eau pour plusieurs fermes ou puits, éclairage, etc.). Cet équipement leur permet de bénéficier des avantages liés à l’énergie solaire, tout en optimisant leurs investissements en infrastructure.

Enfin, Revofeed et IZIproteine sont toutes deux spécialisées dans la production d’engrais et d’alimentation animale à base d’insectes. A travers un modèle d’économie circulaire disruptif, elles convertissent des déchets organiques en produits à forte valeur ajoutée, incluant de la protéine d’insecte et des engrais organiques.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Résultat Mutandis au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.