IPO de TGCC : ce qu’il faut savoir sur le nouvel arrivant en Bourse et ses perspectives

Le groupe de travaux de construction et de BTP marquera l’unique IPO de l’année 2021. TGCC financera son développement et sa croissance à travers une augmentation de capital de 300 MDH pour diversifier ses activités et s’internationaliser, particulièrement en Afrique. Les autres 300 MDH résulteront de la cession du tiers des titres de son actionnaire Mediterrania Capital Partners. La première cotation prendra effet le 16 décembre 2021.

IPO de TGCC : ce qu’il faut savoir sur le nouvel arrivant en Bourse et ses perspectives

Le 23 novembre 2021 à 9h01

Modifié 23 novembre 2021 à 15h37

Le groupe de travaux de construction et de BTP marquera l’unique IPO de l’année 2021. TGCC financera son développement et sa croissance à travers une augmentation de capital de 300 MDH pour diversifier ses activités et s’internationaliser, particulièrement en Afrique. Les autres 300 MDH résulteront de la cession du tiers des titres de son actionnaire Mediterrania Capital Partners. La première cotation prendra effet le 16 décembre 2021.

Ce lundi 22 novembre, à la Bourse de Casablanca, se tenait la conférence de presse du groupe TGCC relative à la présentation de son introduction en Bourse.

La société est spécialisée dans les travaux de construction et de BTP. Lors de la conférence, le management du groupe a présenté l’entreprise en quelques chiffres, ses ambitions suite à l’annonce de son introduction en Bourse (IPO), dont la période de souscription s’étalera du 29 novembre au 3 décembre, ainsi que des détails concernant cette IPO.

Voilà ce que l’on sait sur cette nouvelle valeur qui intègrera la Bourse de Casablanca, avec une première cotation attendue le 16 décembre 2021.

TGCC en quelques chiffres

Lors de la présentation, le président directeur général du groupe, Mohammed Bouzoubaa, a annoncé quelques chiffres concernant l’activité et la performance du nouvel arrivant en Bourse.

Doté de plus de 8.000 salariés, le groupe affichait en 2019 un chiffre d’affaires de 3 milliards de dirhams. Impactée par la crise comme l’intégralité du secteur du BTP, l’entreprise a subi une forte diminution du chiffre d’affaires. Celle-ci a été observée l’an dernier, avec des ventes établies à 2,27 milliards de dirhams.

Néanmoins, cette année, le redressement de l’activité s’est fait sentir et le groupe anticipe un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dirhams. A noter que TGCC a affiché un taux de croissance annuel moyen de 18% sur la période 2018-2021.

Le PDG du groupe a également mis en avant le carnet de commandes du groupe. « De multiples secteurs constituent notre portefeuille comme l’hôtellerie, les bureaux, l’industrie, les hôpitaux, etc. TGCC travaille autant avec le privé qu’avec le public, mais malheureusement, depuis cinq ans, la part du public dans le chiffre d’affaires baisse. Il ne représente que 18% de notre chiffre d’affaires contre 82% pour le privé. » Une donne qui est en passe de changer.

Lire la suite dans Leboursier.ma 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : résultats T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Colloque international sur  » L’identité arabo-judéo-amazighe » à Ifrane (Suite)