Détails et premières photos du projet qui est annoncé pour 2018.

Celui qui deviendra l’un des plus grands aquariums du monde, abritera 500 espèces aquatiques et s’étendra sur une superficie de 15.000 m². Nécessitant un investissement de 250 MDH, il ouvrira ses portes en 2018. Les tickets coûteront 60 DH au maximum. 

C’est un projet qui boostera à coup sûr le potentiel touristique de Casablanca, désireuse de se créer une marque à l’échelle mondiale.

Présenté le mardi 20 janvier lors d’une cérémonie officielle par Al Manar Development Company, filiale du groupe CDG, le futur aquarium de 17 mètres de hauteur de Casablanca, fera de la ville économique du Royaume une destination attractive, rappelle l’architecte du projet, José Maria Tomas Llavador, joint par Médias 24.

«L’aquarium fera certainement beaucoup de bien à la ville sur le plan touristique. L’aquarium de Valence (2e plus grand d’Europe), se situe dans un endroit qui était l’un des plus ennuyeux de la ville. Maintenant, il enregistre 1,5 million de visiteurs par an,» nous a-t-il déclaré.

Jose Tomas Llavador est à l’origine de cet aquarium de Valence, et aussi du port de la même ville et avait réalisé également un stade à Bagdad.

Selon l’architecte, les tarifs d’entrée seront abordables: «D’après les estimations, les tickets d’entrée vont varier entre 24 et 60 DH. Le ticket de 60 DH permettra une visite d’environ 2h30, ce qui garantira un très bon rapport qualité/prix.»

L’aquarium sera doté de 4 bassins de différentes tailles :

-Un premier bassin tropical de 230 m³,

-un autre de 120 m³ consacré à l’environnement méditerranéen

-un troisième bassin de 570 m3 consacré aux requins,

-pour arriver finalement au plus grand d’entre eux de 3.500 m³.

En outre, on retrouvera dans cet endroit qui promet d’être paradisiaque, un delphinarium d’une capacité d’accueil de 1.500 places, un auditorium, des restaurants et divers commerces.

Pour ce qui est du fonctionnement de l’aquarium, M. Llavador nous affirme qu’un système de pompes alimentera en eau de mer, et que l’eau des 4 bassins se renouvellera de 5% à 10% de manière quotidienne. De plus, chaque bassin disposera d’un système propre de filtrage et de réglage de la température.

Au niveau des matériaux, de la céramique blanche sera utilisée et donnera des reflets de lumière pour une atmosphère éclairée et lumineuse.

Un projet qui suscite de l’impatience au sein d’une ville qui manque sans aucun doute d’espaces de loisirs et de divertissement.


 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Détails et premières photos du projet qui est annoncé pour 2018.

 

Celui qui deviendra l’un des plus grands aquariums du monde, abritera 500 espèces aquatiques et s’étendra sur une superficie de 15.000 m². Nécessitant un investissement de 250 MDH, il ouvrira ses portes en 2018. Les tickets coûteront 60 DH au maximum. 

C’est un projet qui boostera à coup sûr le potentiel touristique de Casablanca, désireuse de se créer une marque à l’échelle mondiale.

Présenté le mardi 20 janvier lors d’une cérémonie officielle par Al Manar Development Company, filiale du groupe CDG, le futur aquarium de 17 mètres de hauteur de Casablanca, fera de la ville économique du Royaume une destination attractive, rappelle l’architecte du projet, José Maria Tomas Llavador, joint par Médias 24.

«L’aquarium fera certainement beaucoup de bien à la ville sur le plan touristique. L’aquarium de Valence (2e plus grand d’Europe), se situe dans un endroit qui était l’un des plus ennuyeux de la ville. Maintenant, il enregistre 1,5 million de visiteurs par an,» nous a-t-il déclaré.

Jose Tomas Llavador est à l’origine de cet aquarium de Valence, et aussi du port de la même ville et avait réalisé également un stade à Bagdad.

Selon l’architecte, les tarifs d’entrée seront abordables: «D’après les estimations, les tickets d’entrée vont varier entre 24 et 60 DH. Le ticket de 60 DH permettra une visite d’environ 2h30, ce qui garantira un très bon rapport qualité/prix.»

L’aquarium sera doté de 4 bassins de différentes tailles :

-Un premier bassin tropical de 230 m³,

-un autre de 120 m³ consacré à l’environnement méditerranéen

-un troisième bassin de 570 m3 consacré aux requins,

-pour arriver finalement au plus grand d’entre eux de 3.500 m³.

En outre, on retrouvera dans cet endroit qui promet d’être paradisiaque, un delphinarium d’une capacité d’accueil de 1.500 places, un auditorium, des restaurants et divers commerces.

Pour ce qui est du fonctionnement de l’aquarium, M. Llavador nous affirme qu’un système de pompes alimentera en eau de mer, et que l’eau des 4 bassins se renouvellera de 5% à 10% de manière quotidienne. De plus, chaque bassin disposera d’un système propre de filtrage et de réglage de la température.

Au niveau des matériaux, de la céramique blanche sera utilisée et donnera des reflets de lumière pour une atmosphère éclairée et lumineuse.

Un projet qui suscite de l’impatience au sein d’une ville qui manque sans aucun doute d’espaces de loisirs et de divertissement.


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.