Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Télécoms: Inwi fait du surplace, Méditel progresse 

Mardi 3 novembre 2015 à 14h46
Télécoms: Inwi fait du surplace, Méditel progresse
 

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications révèle les chiffres du secteur à fin septembre 2015. La croissance du mobile ralentit, l’internet explose et les prix baissent, sauf pour le fixe.

L’internet explose. La croissance du parc des abonnés à internet progresse de 23,5% en trois mois et 63,5% en une année. C’est ce que révèlent les chiffres de l’Agence nationale de la réglementation des télécommunications à fin septembre 2015. Mais attention, cette progression fulgurante est due davantage à la forte pénétration de la téléphonie mobile qu’à celle du fixe.

Sur les 13,89 millions d'abonnements à internet, 92,2% sont mobiles et 7,82% le sont grâce à l’ADSL. En terme d’usage, les usagers sont plus portés sur les offres data jumelées à la voix plutôt que la data seule. Ils ont compris que disposer d’un smartphone permet d’assurer le service classique de la voix et donne accès à internet. Cela revient moins cher, en terme d’équipement et d’usage, que prendre deux formules séparées. 

Quant à la connexion ADSL, elle avance lentement avec une progression de 2% d’un trimestre à l’autre et 15,3% sur l’année. Et tant que le partage des infrastructures n’est pas effectif et opérationnel, cette tendance marquera les prochaines statistiques de l’agence de régulation.

Côté parts de marché, Maroc Telecom domine toujours avec 53,9% du parc internet, talonné par Médi Telecom (24,6%) et Wana Corporate (21,5%). Pour le marché de l’internet mobile, les parts de marché sont presque les mêmes que celles reflétant la structure globale du marché: 50% pour IAM, 26,4% pour Médi Telecom et 23,4% pour Wana Corporate.

Sur le segment mobile, les statistiques font ressortir une croissance nette trimestrielle de 3,34%, une poussée qui a profité davantage à Médi Telecom, et dans une moindre mesure à Maroc Telecom plutôt qu’à Wana Corporate connue pour sa marque Inwi.

Sur les 44,4 millions d’abonnés, IAM revendique 41,8%, Méditel 31,8% et Inwi 26,5%. Ce dernier qui exerçait, il y a quelques mois encore, une forte pression sur le marché bousculant ses deux aînés, donne l’impression de s’essouffler.

Une posture qui a déjà été amorcée à travers la baisse du parc des abonnés à la téléphonie fixe à mobilité restreinte. En une année, de septembre 2014 au même mois en 2015, l’offre fixe de Wana Corporate a perdu 366.113 lignes. Il est vrai que le segment fixe est en chute programmée depuis des années, mais la régression est plus prononcée pour la mobilité restreinte que pour le fixe filaire.

En revanche, le fixe classique se rebiffe auprès de la clientèle professionnelle. Grâce aux souscriptions de cette dernière, le segment fixe professionnel affiche une progression de 9,3%.

La baisse des revenus est, elle aussi, une donne désormais prévisible. A l’exception de l’augmentation des prix dans le segment de la téléphonie fixe filaire et l’ADSL, tous les autres revenus continuent sur une tendance baissière.

En effet, le prix moyen de la minute pour le fixe filaire a pris 17%, passant à 0,9 DH/mn. Dans la même logique, Maroc Telecom empoche une recette moyenne de 95DH/mois pour l’ADSL, une facturation en progression de 4%. Les statistiques de l’ANRT n’expliquent pas, encore une fois, par quel artifice l’opérateur historique s’autorise une telle augmentation au moment où le fixe agonise et que l’internet cède de la place au mobile.

Et en l’absence du partage d’infrastructure et d’une concurrence agressive sur l’ADSL, l’effet substitution s’accentuera. Cela est d’autant plus prévisible que l’internet mobile a perdu 6% pour se stabiliser à un revenu moyen de 17 DH/mois. Une tendance à la substitution favorisée également par une baisse des tarifs du mobile de 0,33 DH/min à 0,28 DH/min, soit une baisse de 15%.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close