Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ENTREPRISES

Maghreb Steel veut convertir ses billets de trésorerie en obligations 

Mercredi 16 décembre 2015 à 16h47
Maghreb Steel veut convertir ses billets de trésorerie en obligations
 

Le sidérurgiste a obtenu le visa du CDVM pour convertir ses billets de trésorerie en titres obligataires. Le montant est de 895 millions de DH.

L'opération fait partie du plan de reprofilage de l’encours de sa dette privée.

L'emprunt obligataire lancé par Maghreb Steel porte sur 8.950 obligations de 100.000 DH de valeur nominale chacune. L’opération est structurée en deux tranches: une tranche A, plafonnée à 537 millions de DH, arrivant à maturité dans 10 ans (31 décembre 2025) et une tranche B plafonnée à 358 millions de DH, arrivant à maturité dans 15 ans (31 décembre 2030).

L’émission sera donc réservée aux porteurs des billets de trésorerie du sidérurgiste et les nouvelles obligations seront allouées en contrepartie des billets de trésorerie existants, un billet de trésorerie donnant droit à une obligation. L’encours global desdits billets de trésorerie a atteint, en date du 15 décembre 2015, 893 millions de DH.

En outre, Maghreb Steel offre des taux d’intérêt assez élevés sur ces obligations. Ils seront déterminés sur la base de la moyenne arithmétique des taux des bons du Trésor à échéance de 52 semaines, observés au trimestre précédant. Mais à partir de 2018, ces taux seront augmentés de primes de risque considérables: 2,6 points pour la tranche A et une augmentation graduelle de 0,8 à 3,1 points pour la tranche B.

Dans le rouge depuis 2012, Maghreb Steel s’est retrouvée dans l’incapacité d’honorer ses engagements envers ses créanciers. Le sidérurgiste a donc procédé à une restructuration de ses dettes, à travers différentes mesures, dont cette émission obligataire.

Maghreb Steel prévoit donc un redressement "lent, mais sûr" de sa situation dans l’avenir. En 2015, la société anticipe une perte de 539 millions de DH, accompagnée néanmoins d’une amélioration de son activité, qui semble bénéficier des mesures de sauvegarde et d’antidumping sur les produits d’acier. La société anticipe notamment des ventes en hausse de 45% par rapport à 2014.

Suivant ce trend, Maghreb Steel prévoit de ramener sa perte en 2016 à 256 millions de DH.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close