La ville d’Erfoud a abrité, ce jeudi 25 octobre, l’inauguration officielle du Sidattes 2018, le salon professionnel de la filière phœnicicole. Avec pour thématique principale le développement de la chaîne logistique de cette filière, le Sidattes a également vu en ce premier jour la signature d’une convention au profit de 1.000 jeunes de la région.

Coup d’envoi de la 9ème édition du Sidattes, inauguré ce jeudi 25 octobre par le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch, accompagné de délégations officielles provenant des Emirats arabes unis, de l’Arabie saoudite et de la Tunisie.

L’édition 2018 du Sidattes a pour thématique centrale le développement des ressources logistiques de la chaine de valeur phœnicicole. Ce qui se traduit essentiellement par:

- L’organisation professionnelle de la filière à différents niveaux de production et d’interprofession.

- Le renforcement des structures de valorisation de la production des dattes via la mise en place d’unités de conditionnement et de stockage au niveau des groupements d’intérêt économique (GIE).

A ce titre, 48 unités industrielles ont été réalisées dans la région dans le cadre du PMV. Elles comprennent aussi bien des entrepôts de stockage frigorifique d’une capacité de 5.575 tonnes, que des unités de conditionnement dotées d’une capacité de traitement de plus de 15.000 tonnes.

L’agriculture phœnicicole est le principal pilier de l’économie oasienne, générant un chiffre d’affaires moyen annuel de 1,965 MMDH sur la période 2015-2018. Elle procure aux phœniciculteurs annuellement une valeur ajoutée moyenne estimée à 1,423 MMDH sur la même période.

Avec une production annuelle de quelque 117.000 tonnes, le Maroc est contraint de recourir aux marchés étrangers pour couvrir les besoins nationaux, en important jusqu’à 40.000 tonnes de dattes par an.

Afin de pallier cette carence - et aussi pour être en mesure de renforcer les exportations de dattes marocaines, le PMV s’est fixé un objectif de plantation de 3 millions de palmiers-dattiers supplémentaires à l’horizon 2020. Un objectif qui sera certainement dépassé puisqu’en 2018, ce programme du PMV comptabilise déjà 2,3 millions de pieds plantés.

Lors de cette première journée du Sidattes 2018, le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch a signé une convention au profit des jeunes de la région. Dotée d’un budget de 150 MDH, réparti sur 3 ans, cette convention porte sur le nettoiement des touffes de palmiers-dattiers afin d’améliorer la rentabilité agricole.

Elle cible entre 500 et 1.000 jeunes, que le ministre a appelés à se structurer en coopératives pour bénéficier de cette dynamique. Pour Aziz Akhannouch, cette convention est un premier jalon dans le développement d’une classe moyenne agricole, tel que demandé par le Roi Mohammed VI lors de la rentrée parlementaire d’octobre 2018.

Chiffres-clés de la filière phœnicicole

- Le Maroc est 12ème producteur mondial

- 59.640 ha cultivés, comprenant 6,9 millions de palmiers-dattiers

- 117.000 tonnes de dattes sont produites en moyenne chaque année

- Le Marocain consomme en moyenne 3,25 kg de dattes par an

- Près de 12.000 emplois – 3,6 millions de journées de travail par an

- La filière assure 50% des revenus agricoles de près de 2 millions de Marocains.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La ville d’Erfoud a abrité, ce jeudi 25 octobre, l’inauguration officielle du Sidattes 2018, le salon professionnel de la filière phœnicicole. Avec pour thématique principale le développement de la chaîne logistique de cette filière, le Sidattes a également vu en ce premier jour la signature d’une convention au profit de 1.000 jeunes de la région.

Coup d’envoi de la 9ème édition du Sidattes, inauguré ce jeudi 25 octobre par le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch, accompagné de délégations officielles provenant des Emirats arabes unis, de l’Arabie saoudite et de la Tunisie.

L’édition 2018 du Sidattes a pour thématique centrale le développement des ressources logistiques de la chaine de valeur phœnicicole. Ce qui se traduit essentiellement par:

- L’organisation professionnelle de la filière à différents niveaux de production et d’interprofession.

- Le renforcement des structures de valorisation de la production des dattes via la mise en place d’unités de conditionnement et de stockage au niveau des groupements d’intérêt économique (GIE).

A ce titre, 48 unités industrielles ont été réalisées dans la région dans le cadre du PMV. Elles comprennent aussi bien des entrepôts de stockage frigorifique d’une capacité de 5.575 tonnes, que des unités de conditionnement dotées d’une capacité de traitement de plus de 15.000 tonnes.

L’agriculture phœnicicole est le principal pilier de l’économie oasienne, générant un chiffre d’affaires moyen annuel de 1,965 MMDH sur la période 2015-2018. Elle procure aux phœniciculteurs annuellement une valeur ajoutée moyenne estimée à 1,423 MMDH sur la même période.

Avec une production annuelle de quelque 117.000 tonnes, le Maroc est contraint de recourir aux marchés étrangers pour couvrir les besoins nationaux, en important jusqu’à 40.000 tonnes de dattes par an.

Afin de pallier cette carence - et aussi pour être en mesure de renforcer les exportations de dattes marocaines, le PMV s’est fixé un objectif de plantation de 3 millions de palmiers-dattiers supplémentaires à l’horizon 2020. Un objectif qui sera certainement dépassé puisqu’en 2018, ce programme du PMV comptabilise déjà 2,3 millions de pieds plantés.

Lors de cette première journée du Sidattes 2018, le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch a signé une convention au profit des jeunes de la région. Dotée d’un budget de 150 MDH, réparti sur 3 ans, cette convention porte sur le nettoiement des touffes de palmiers-dattiers afin d’améliorer la rentabilité agricole.

Elle cible entre 500 et 1.000 jeunes, que le ministre a appelés à se structurer en coopératives pour bénéficier de cette dynamique. Pour Aziz Akhannouch, cette convention est un premier jalon dans le développement d’une classe moyenne agricole, tel que demandé par le Roi Mohammed VI lors de la rentrée parlementaire d’octobre 2018.

Chiffres-clés de la filière phœnicicole

- Le Maroc est 12ème producteur mondial

- 59.640 ha cultivés, comprenant 6,9 millions de palmiers-dattiers

- 117.000 tonnes de dattes sont produites en moyenne chaque année

- Le Marocain consomme en moyenne 3,25 kg de dattes par an

- Près de 12.000 emplois – 3,6 millions de journées de travail par an

- La filière assure 50% des revenus agricoles de près de 2 millions de Marocains.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.