Et si les "Arabes" ne sont pas réellement arabes? Le "Geographic project" mené par National Géographic, depuis 2005, décrypte l'ADN de plusieurs populations à travers le monde, et dévoile des surprises de taille pour la région du MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Cette étude vise à répondre à des questions fondamentales sur les humains. D'où viennent-ils? Et comment ont-ils réussi à peupler la terre?

Le "Géographic project" montre que le génome "Arabe" n'est pas dominant en Afrique du Nord et qu'il n'est pas répandu dans les pays voisins de l'Europe. Il montre aussi que le génome "Nord-Africain" se trouve sur quatre continents à savoir en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique latine.

Ainsi, la population tunisienne ne possède que 4% du génome "Arabe" et 88% du génome "Nord-Africain" essentiellement constitué du génome "Berbère". 

"L'emplacement de la Tunisie contribue à sa grande diversité. Le génome "Arabe" est probablement arrivé en deux vagues: avec l'arrivée de l'agriculture venue du Moyen-Orient, il y a environ 8.000 ans, et avec la conquête islamique du VIIe siècle", expliquent les chercheurs.

La population égyptienne possède, quant à elle, 17% du génome "Arabe", et même 4% du génome "Juif". Elle est également à 68% "Nord-Africaine".

Concernant la population iranienne, elle est à 56% "Arabe". "Elle possède aussi plusieurs autres génomes issus de populations qui ont migré de l'Afrique, passant de l'Asie du Sud-Ouest vers le reste de l'Eurasie. Ces dernières sont restées au Moyen-Orient et ont développé un génome unique", précisent les chercheurs.

Par ailleurs, le Liban est l'un des peuples les plus hétéroclites au monde, avec un mélange de 44% du génome "Arabe", 14% du génome "Juif", 11% du génome "Nord-Africain", 10% du génome "Asiatque", et 5% du génome "Européen".

On retrouve également le génome "Arabe" au Koweït (84%), en Géorgie (5%), en Ethiopie (11%), et chez la population juive (85%).

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Et si les "Arabes" ne sont pas réellement arabes? Le "Geographic project" mené par National Géographic, depuis 2005, décrypte l'ADN de plusieurs populations à travers le monde, et dévoile des surprises de taille pour la région du MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).
 

Cette étude vise à répondre à des questions fondamentales sur les humains. D'où viennent-ils? Et comment ont-ils réussi à peupler la terre?

Le "Géographic project" montre que le génome "Arabe" n'est pas dominant en Afrique du Nord et qu'il n'est pas répandu dans les pays voisins de l'Europe. Il montre aussi que le génome "Nord-Africain" se trouve sur quatre continents à savoir en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique latine.

Ainsi, la population tunisienne ne possède que 4% du génome "Arabe" et 88% du génome "Nord-Africain" essentiellement constitué du génome "Berbère". 

"L'emplacement de la Tunisie contribue à sa grande diversité. Le génome "Arabe" est probablement arrivé en deux vagues: avec l'arrivée de l'agriculture venue du Moyen-Orient, il y a environ 8.000 ans, et avec la conquête islamique du VIIe siècle", expliquent les chercheurs.

La population égyptienne possède, quant à elle, 17% du génome "Arabe", et même 4% du génome "Juif". Elle est également à 68% "Nord-Africaine".

Concernant la population iranienne, elle est à 56% "Arabe". "Elle possède aussi plusieurs autres génomes issus de populations qui ont migré de l'Afrique, passant de l'Asie du Sud-Ouest vers le reste de l'Eurasie. Ces dernières sont restées au Moyen-Orient et ont développé un génome unique", précisent les chercheurs.

Par ailleurs, le Liban est l'un des peuples les plus hétéroclites au monde, avec un mélange de 44% du génome "Arabe", 14% du génome "Juif", 11% du génome "Nord-Africain", 10% du génome "Asiatque", et 5% du génome "Européen".

On retrouve également le génome "Arabe" au Koweït (84%), en Géorgie (5%), en Ethiopie (11%), et chez la population juive (85%).

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.