Dans quelques semaines, le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra procèdera à l’ouverture des plis de nombreux appels d’offres, portant sur le développement du tourisme écologique et durable dans la région. S’inscrivant dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, ces projets visent à créer de nouveaux pôles d’animation touristique tout en conservant le cachet architectural de la région. Round up.

Au total, 84 projets touristiques durables seront à terme développés dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, mobilisant une enveloppe d’investissement de l’ordre de 2,1 MMDH. L’ensemble de ces projets représentent la composante touristique du nouveau modèle de développement des provinces du Sud - initié par le Roi Mohammed VI le 07 novembre 2015, et qui mobilise un investissement global de 77 MMDH.

Quelques uns de ces projets touristiques sont sur le point d’entrer en phase d’exécution dans les semaines à venir. Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra procèdera en effet à l’ouverture des plis relatifs à plusieurs de ces appels d’offres, les 12 et 13 mars prochains. Il s'agit de projets de petite taille donnant une idée sur le concept global qui a été adopté.

De par leur nature, ces projets visent essentiellement la création de nouveaux pôles d’animation touristique: écotourisme, produits du terroir et artisanat, courses de dromadaires,… Afin de renforcer leur intégration locale– en adéquation avec les caractéristiques de la région, la quasi-totalité de ces projets mettent l’accent sur la valorisation du savoir-faire et des matériaux locaux, en termes de techniques de construction.

Voici les projets touristiques qui entrent prochainement en phase d’exécution, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra:

Laâyoune et Dakhla

Une enveloppe de 7,5 MDH est allouée à ce projet, qui se décline comme suit:

-Création d’un «centre d’accueil et d’interprétation de la vie de nomade», qui vise à faire découvrir les particularités de la culture nomade à travers un parcours scénographique interactif.

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» dans la ville de Laâyoune, d’une superficie de 10.000 mètres-carrés. Elle proposera des activités diversifiées avec karting, motocross et paint-ball, aux alentours d’une zone aquatique, d’espaces d’accueil et de restauration.

-Création de kiosques d’information, ainsi que d’une boutique d’exposition des produits emblématiques de la région, notamment l’artisanat avec le tissage de cuir, et les produits du terroir à base de lait de chamelle.

-Dakhla: construction du conservatoire régional de musique et des arts chorégraphiques, pour un budget de plus de 13 MDH.

Province d'Es-Smara

>>Commune d’Es-Smara: études architecturales et suivi de l’aménagement des équipements touristiques de la commune. Avec un budget prévisionnel de 8,25 MDH, ce projet s’articule autour de 2 composantes:

-Création de Dar Saniâa: espace dédié à l’artisanat de la région (production et exposition). Ce centre prodiguera notamment, en faveur des coopératives artisanales, une série de mesures d’accompagnement : formation, commercialisation, organisation d’événements, en mettant l’accent sur l’implication des jeunes filles rurales.

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» de 25.000 mètres-carrés dans la ville d’Es-Smara, avec karting, motocross, paint-ball, ainsi qu’une zone aquatique et des espaces d’accueil et de restauration.

>>Commune d’Amgala: études architecturales et suivi des travaux de construction des équipements touristiques de la commune, pour un budget de 17,1 MDH. Concrètement, ce projet se décompose comme suit:

-Aménagement d’un camping de 2.500 mètres-carrés pour les caravanes touristiques, proposant aussi bien des emplacements libres équipés, que des mobile-homes tout confort, construites en bois, dans un souci de respect de l’environnement.

-Création d’un champ de courses de dromadaires, sur une superficie de 15 hectares.

>>A l'échelle de la province: création de bivouacs mobiles, pour un budget prévisionnel de 6,3 MDH. Ces bivouacs se démarqueront notamment par leur cachet architectural, qui doit refléter un aspect «contemporain, écologique, tout en respectant au mieux l’architecture locale».

Province de Tarfaya

>>Commune d’El Hagounia: aménagement paysager du site d’Agribil. Moyennant un budget de 3 MDH, ce site, qui s’étale sur 50.000 mètres-carrés, fera l’objet d’un aménagement paysager qui valorisera les techniques et matériaux de construction issus du savoir-faire local – tout en renforçant la dimension écologique.

>>Commune d’Akhfennir: les nouveaux équipements touristiques de cette commune, qui mobiliseront un investissement de 6,75 MDH, revêtent une dimension écologique prononcée:

-Création d’un centre d’écotourisme et d’éducation environnementale au sein de la lagune de Naâila. Ce centre écologique proposera des activités nature qui mettront l’accent aussi bien sur le volet pédagogique que ludique. La valorisation de la faune et de la flore de la lagune sera également prise en compte.

-Création d’une boutique dédiée aux produits du terroir.

Province de Boujdour

>>Commune de Gueltat Zemmour: un budget de 4,5 MDH a été alloué à la création d’un espace de loisirs et à la protection des sites écologiques compris dans le périmètre du lac éponyme.

Etendu sur une superficie de 10.000 mètres-carrés, ce projet proposera notamment un itinéraire de promenade ainsi que des activités de découverte à caractère écologique. Il prévoit également l’aménagement d’une zone de loisirs et d’activités sportives, ainsi que des espaces de restauration.

>>Commune de Boujdour: études et suivi des travaux de construction des équipements touristiques de la commune. Un budget de 5,25 MDH sera ainsi dédié à la:

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» d’une superficie de 2000 mètres-carrés, proposant essentiellement des activités centrées sur le désert : sand boarding, dune buggy et vtt. La construction d’infrastructures d’accueil et de restauration est également à l’ordre du jour.

-Création d’une boutique d’exposition des produits de terroir de la province, notamment les plantes aromatiques et médicinales.

-Création d’un centre d’information.

>>>Lire aussi: Les nouveaux investissements dans les provinces du Sud: notre carte interactive

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Dans quelques semaines, le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra procèdera à l’ouverture des plis de nombreux appels d’offres, portant sur le développement du tourisme écologique et durable dans la région. S’inscrivant dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, ces projets visent à créer de nouveaux pôles d’animation touristique tout en conservant le cachet architectural de la région. Round up.

Au total, 84 projets touristiques durables seront à terme développés dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, mobilisant une enveloppe d’investissement de l’ordre de 2,1 MMDH. L’ensemble de ces projets représentent la composante touristique du nouveau modèle de développement des provinces du Sud - initié par le Roi Mohammed VI le 07 novembre 2015, et qui mobilise un investissement global de 77 MMDH.

Quelques uns de ces projets touristiques sont sur le point d’entrer en phase d’exécution dans les semaines à venir. Le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra procèdera en effet à l’ouverture des plis relatifs à plusieurs de ces appels d’offres, les 12 et 13 mars prochains. Il s'agit de projets de petite taille donnant une idée sur le concept global qui a été adopté.

De par leur nature, ces projets visent essentiellement la création de nouveaux pôles d’animation touristique: écotourisme, produits du terroir et artisanat, courses de dromadaires,… Afin de renforcer leur intégration locale– en adéquation avec les caractéristiques de la région, la quasi-totalité de ces projets mettent l’accent sur la valorisation du savoir-faire et des matériaux locaux, en termes de techniques de construction.

Voici les projets touristiques qui entrent prochainement en phase d’exécution, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra:

Laâyoune et Dakhla

Une enveloppe de 7,5 MDH est allouée à ce projet, qui se décline comme suit:

-Création d’un «centre d’accueil et d’interprétation de la vie de nomade», qui vise à faire découvrir les particularités de la culture nomade à travers un parcours scénographique interactif.

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» dans la ville de Laâyoune, d’une superficie de 10.000 mètres-carrés. Elle proposera des activités diversifiées avec karting, motocross et paint-ball, aux alentours d’une zone aquatique, d’espaces d’accueil et de restauration.

-Création de kiosques d’information, ainsi que d’une boutique d’exposition des produits emblématiques de la région, notamment l’artisanat avec le tissage de cuir, et les produits du terroir à base de lait de chamelle.

-Dakhla: construction du conservatoire régional de musique et des arts chorégraphiques, pour un budget de plus de 13 MDH.

Province d'Es-Smara

>>Commune d’Es-Smara: études architecturales et suivi de l’aménagement des équipements touristiques de la commune. Avec un budget prévisionnel de 8,25 MDH, ce projet s’articule autour de 2 composantes:

-Création de Dar Saniâa: espace dédié à l’artisanat de la région (production et exposition). Ce centre prodiguera notamment, en faveur des coopératives artisanales, une série de mesures d’accompagnement : formation, commercialisation, organisation d’événements, en mettant l’accent sur l’implication des jeunes filles rurales.

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» de 25.000 mètres-carrés dans la ville d’Es-Smara, avec karting, motocross, paint-ball, ainsi qu’une zone aquatique et des espaces d’accueil et de restauration.

>>Commune d’Amgala: études architecturales et suivi des travaux de construction des équipements touristiques de la commune, pour un budget de 17,1 MDH. Concrètement, ce projet se décompose comme suit:

-Aménagement d’un camping de 2.500 mètres-carrés pour les caravanes touristiques, proposant aussi bien des emplacements libres équipés, que des mobile-homes tout confort, construites en bois, dans un souci de respect de l’environnement.

-Création d’un champ de courses de dromadaires, sur une superficie de 15 hectares.

>>A l'échelle de la province: création de bivouacs mobiles, pour un budget prévisionnel de 6,3 MDH. Ces bivouacs se démarqueront notamment par leur cachet architectural, qui doit refléter un aspect «contemporain, écologique, tout en respectant au mieux l’architecture locale».

Province de Tarfaya

>>Commune d’El Hagounia: aménagement paysager du site d’Agribil. Moyennant un budget de 3 MDH, ce site, qui s’étale sur 50.000 mètres-carrés, fera l’objet d’un aménagement paysager qui valorisera les techniques et matériaux de construction issus du savoir-faire local – tout en renforçant la dimension écologique.

>>Commune d’Akhfennir: les nouveaux équipements touristiques de cette commune, qui mobiliseront un investissement de 6,75 MDH, revêtent une dimension écologique prononcée:

-Création d’un centre d’écotourisme et d’éducation environnementale au sein de la lagune de Naâila. Ce centre écologique proposera des activités nature qui mettront l’accent aussi bien sur le volet pédagogique que ludique. La valorisation de la faune et de la flore de la lagune sera également prise en compte.

-Création d’une boutique dédiée aux produits du terroir.

Province de Boujdour

>>Commune de Gueltat Zemmour: un budget de 4,5 MDH a été alloué à la création d’un espace de loisirs et à la protection des sites écologiques compris dans le périmètre du lac éponyme.

Etendu sur une superficie de 10.000 mètres-carrés, ce projet proposera notamment un itinéraire de promenade ainsi que des activités de découverte à caractère écologique. Il prévoit également l’aménagement d’une zone de loisirs et d’activités sportives, ainsi que des espaces de restauration.

>>Commune de Boujdour: études et suivi des travaux de construction des équipements touristiques de la commune. Un budget de 5,25 MDH sera ainsi dédié à la:

-Création d’une zone d’animation «sports et loisirs» d’une superficie de 2000 mètres-carrés, proposant essentiellement des activités centrées sur le désert : sand boarding, dune buggy et vtt. La construction d’infrastructures d’accueil et de restauration est également à l’ordre du jour.

-Création d’une boutique d’exposition des produits de terroir de la province, notamment les plantes aromatiques et médicinales.

-Création d’un centre d’information.

>>>Lire aussi: Les nouveaux investissements dans les provinces du Sud: notre carte interactive

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.