Le fonds pour l'appui et le financement des startups et des projets innovants a été lancé, lundi 30 octobre à Rabat, pour un investissement global d’environ 700 millions de DH pour les cinq prochaines années.

Présidée par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, la cérémonie de lancement de ce fonds marque l’opérationnalisation de cette nouvelle structure, à l’issue d'un processus de sélection des principaux acteurs (gestionnaires des fonds, investisseurs institutionnels et structures d’accompagnement labellisées) piloté par la Caisse centrale de garantie (CCG) .

A cette occasion, des conventions ont été signées entre la CCG et six acteurs de l’écosystème représentant des structures d’accompagnement des porteurs de projets, à savoir "APP Editor", "Cluster Solaire", "Impact LaB", "R&D Maroc", "Réseau entreprendre Maroc" et "StartUp Maroc".

Ces structures, retenues à l’issue d’un processus de sélection et de labellisation pour une durée de 3 ans, assureront, en étroite collaboration avec la CCG, le financement des premiers stades d’amorçage des projets innovants.

Elles auront la possibilité d’octroyer les produits "Innov Idea" (sous forme d’aides) et "Innov Start" (sous forme de prêts d’honneur) en faveur des porteurs de projets et assureront des services de:

- prospection à travers l’organisation d’événements pour appels à projets,

- sélection à travers l’évaluation du caractère innovant et l’appréciation du potentiel du projet,

- accompagnement en proposant des actions de coaching et de mentoring, de mise en relation, d’incubation et de prototypage.

"Ce fonds offre de réelles opportunités en termes d’appui et de financement dédiées aux startups et aux porteurs de projets innovants", a souligné M. Boussaid.

Géré par la CCG, le "Fonds Innov Invest" a été pensé avec l’ensemble des parties prenantes comme un dispositif de financement global ciblant pas moins de 300 projets innovants, a-t-il ajouté. Près de 700 MDH sont prêts à être investis pour les cinq prochaines années dans des startups innovantes, à raison de 300 MDH par la CCG via le "Fonds Innov Invest", auquel s’ajoute la participation d’investisseurs nationaux et étrangers à hauteur de 400 MDH.

De son côté, l’économiste sénior à la Banque mondiale, Randa Akeel, a indiqué que ce fonds s’assigne pour objectifs de dynamiser le marché du capital-risque des startups marocaines et soutenir les jeunes entrepreneurs marocains en vue de leur permettre l’accès aux financements, faisant savoir que la Banque mondiale contribue au financement de ce projet à hauteur de 50 millions de dollars.

Dans le même sillage, la CCG a signé quatre conventions avec les sociétés de gestion des quatre Fonds d’amorçage retenus (Azur Innovation, Seaf Morocco Growth Fund, Maroc Numeric Fund II et Green Innov Invest) et des investisseurs nationaux et étrangers.

Ces fonds auront pour objectifs de réaliser des prises de participation dans des startups innovantes et permettre ainsi de réduire le gap de financement qui existe pour cette catégorie d’entreprises.

(Avec MAP) 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le fonds pour l'appui et le financement des startups et des projets innovants a été lancé, lundi 30 octobre à Rabat, pour un investissement global d’environ 700 millions de DH pour les cinq prochaines années.

Présidée par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, la cérémonie de lancement de ce fonds marque l’opérationnalisation de cette nouvelle structure, à l’issue d'un processus de sélection des principaux acteurs (gestionnaires des fonds, investisseurs institutionnels et structures d’accompagnement labellisées) piloté par la Caisse centrale de garantie (CCG) .

A cette occasion, des conventions ont été signées entre la CCG et six acteurs de l’écosystème représentant des structures d’accompagnement des porteurs de projets, à savoir "APP Editor", "Cluster Solaire", "Impact LaB", "R&D Maroc", "Réseau entreprendre Maroc" et "StartUp Maroc".

Ces structures, retenues à l’issue d’un processus de sélection et de labellisation pour une durée de 3 ans, assureront, en étroite collaboration avec la CCG, le financement des premiers stades d’amorçage des projets innovants.

Elles auront la possibilité d’octroyer les produits "Innov Idea" (sous forme d’aides) et "Innov Start" (sous forme de prêts d’honneur) en faveur des porteurs de projets et assureront des services de:

- prospection à travers l’organisation d’événements pour appels à projets,

- sélection à travers l’évaluation du caractère innovant et l’appréciation du potentiel du projet,

- accompagnement en proposant des actions de coaching et de mentoring, de mise en relation, d’incubation et de prototypage.

"Ce fonds offre de réelles opportunités en termes d’appui et de financement dédiées aux startups et aux porteurs de projets innovants", a souligné M. Boussaid.

Géré par la CCG, le "Fonds Innov Invest" a été pensé avec l’ensemble des parties prenantes comme un dispositif de financement global ciblant pas moins de 300 projets innovants, a-t-il ajouté. Près de 700 MDH sont prêts à être investis pour les cinq prochaines années dans des startups innovantes, à raison de 300 MDH par la CCG via le "Fonds Innov Invest", auquel s’ajoute la participation d’investisseurs nationaux et étrangers à hauteur de 400 MDH.

De son côté, l’économiste sénior à la Banque mondiale, Randa Akeel, a indiqué que ce fonds s’assigne pour objectifs de dynamiser le marché du capital-risque des startups marocaines et soutenir les jeunes entrepreneurs marocains en vue de leur permettre l’accès aux financements, faisant savoir que la Banque mondiale contribue au financement de ce projet à hauteur de 50 millions de dollars.

Dans le même sillage, la CCG a signé quatre conventions avec les sociétés de gestion des quatre Fonds d’amorçage retenus (Azur Innovation, Seaf Morocco Growth Fund, Maroc Numeric Fund II et Green Innov Invest) et des investisseurs nationaux et étrangers.

Ces fonds auront pour objectifs de réaliser des prises de participation dans des startups innovantes et permettre ainsi de réduire le gap de financement qui existe pour cette catégorie d’entreprises.

(Avec MAP) 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.