Comptes de la RAM:

L’année fiscale de la compagnie aérienne s’est terminée le 31 octobre dernier, mais il faudra attendre la fin du mois de mars pour l'arrêté définitif des comptes après la réunion d'un conseil d'administration. Malgré le renchérissement du coût du carburant et la concurrence féroce des transporteurs étrangers low cost, une source sûre nous annonce que la RAM réalisera un résultat net largement bénéficiaire.

Comme annoncé précédemment par Médias24, les résultats comptables du seul transporteur national seront bénéficiaires. Il faudra cependant attendre la publication d’un communiqué officiel de la RAM, au début du mois d'avril, pour connaître le contenu du bilan comptable 2016-2017 et le détail des comptes.

"Les données définitives seront prêtes quand tous les comptes d’activités de la RAM seront clôturés mais on peut d’ores et déjà affirmer que le résultat net sera positif.

"Contrairement aux prévisions pessimistes véhiculées par la rumeur, la compagnie ne sera pas déficitaire sachant que son résultat net sera légèrement inférieur à celui de l’exercice 2015-2016 qui avait été exceptionnel (231 MDH pour un CA de 14,4 MMDH).

"La compagnie restera donc sur une dynamique positive avec une forte croissance de son chiffre d’affaires et  un résultat d’exploitation largement excédentaire. Malgré la hausse des coûts du carburant qui a alourdi les charges d'exploitation, le résultat net (provisoire) dépassera les 100 MDH", se félicite notre source.

Elle précise cependant que cette bonne nouvelle ne signifie pas que la RAM sera capable de faire face aux revendications salariales "déraisonnables" des pilotes qui "menacent son équilibre financier et son avenir tout court".

"La direction de la compagnie est toujours en discussion avec les syndicats de commandants de bord et de copilotes et nous espérons que les négociations aboutiront à un consensus dans quelques semaines.

Notre président a accepté l’idée d’augmenter les salaires du personnel navigant mais pas dans les conditions qu'ils veulent imposer, car elles mettraient en péril l’avenir de la RAM", conclut notre source qui requiert l’anonymat.

Au final, les résultats définitifs, à venir, dépasseront largement les prévisions de la RAM établies en juin 2017, c'est-à-dire juste avant le démarrage de la haute saison du trafic aérien.

Sachant que l’exercice 2016-2017 constitue la première vraie année du mandat de Hamid Addou, président de la RAM depuis février 2016, ces résultats comptables auront valeur de test et seront observés à la loupe par les professionnels du secteur qui jugeront sa capacité à faire rebondir une compagnie publique confrontée à la concurrence très menaçante des lowcost .

Rappelons qu’en janvier 2017, la direction a soumis à l’approbation du Chef du gouvernement, un contrat-programme contenant plusieurs pistes de développement (doublement de la flotte, ouverture de lignes long-courrier, privatisation d’une partie du capital …) pour les cinq années à venir.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Comptes de la RAM:

L’année fiscale de la compagnie aérienne s’est terminée le 31 octobre dernier, mais il faudra attendre la fin du mois de mars pour l'arrêté définitif des comptes après la réunion d'un conseil d'administration. Malgré le renchérissement du coût du carburant et la concurrence féroce des transporteurs étrangers low cost, une source sûre nous annonce que la RAM réalisera un résultat net largement bénéficiaire.

Comme annoncé précédemment par Médias24, les résultats comptables du seul transporteur national seront bénéficiaires. Il faudra cependant attendre la publication d’un communiqué officiel de la RAM, au début du mois d'avril, pour connaître le contenu du bilan comptable 2016-2017 et le détail des comptes.

"Les données définitives seront prêtes quand tous les comptes d’activités de la RAM seront clôturés mais on peut d’ores et déjà affirmer que le résultat net sera positif.

"Contrairement aux prévisions pessimistes véhiculées par la rumeur, la compagnie ne sera pas déficitaire sachant que son résultat net sera légèrement inférieur à celui de l’exercice 2015-2016 qui avait été exceptionnel (231 MDH pour un CA de 14,4 MMDH).

"La compagnie restera donc sur une dynamique positive avec une forte croissance de son chiffre d’affaires et  un résultat d’exploitation largement excédentaire. Malgré la hausse des coûts du carburant qui a alourdi les charges d'exploitation, le résultat net (provisoire) dépassera les 100 MDH", se félicite notre source.

Elle précise cependant que cette bonne nouvelle ne signifie pas que la RAM sera capable de faire face aux revendications salariales "déraisonnables" des pilotes qui "menacent son équilibre financier et son avenir tout court".

"La direction de la compagnie est toujours en discussion avec les syndicats de commandants de bord et de copilotes et nous espérons que les négociations aboutiront à un consensus dans quelques semaines.

Notre président a accepté l’idée d’augmenter les salaires du personnel navigant mais pas dans les conditions qu'ils veulent imposer, car elles mettraient en péril l’avenir de la RAM", conclut notre source qui requiert l’anonymat.

Au final, les résultats définitifs, à venir, dépasseront largement les prévisions de la RAM établies en juin 2017, c'est-à-dire juste avant le démarrage de la haute saison du trafic aérien.

Sachant que l’exercice 2016-2017 constitue la première vraie année du mandat de Hamid Addou, président de la RAM depuis février 2016, ces résultats comptables auront valeur de test et seront observés à la loupe par les professionnels du secteur qui jugeront sa capacité à faire rebondir une compagnie publique confrontée à la concurrence très menaçante des lowcost .

Rappelons qu’en janvier 2017, la direction a soumis à l’approbation du Chef du gouvernement, un contrat-programme contenant plusieurs pistes de développement (doublement de la flotte, ouverture de lignes long-courrier, privatisation d’une partie du capital …) pour les cinq années à venir.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Le Maroc a tiré les 3 milliards de dollars de la ligne de précaution du FMI