Suite au boycott dont elle fait l'objet depuis plusieurs semaines, Centrale Danone a publié un profit warning où elle prévoit une baisse significative du chiffre d'affaires et du résultat net au premier semestre 2018, et par conséquent sur l'ensemble de l'exercice 2018.

La société a connu, depuis le début du mouvement enclenché le 20 avril dernier, un repli de son activité représentant une baisse du chiffre d'affaires consolidé d'environ 50%, et prévoit sur cette base, pour le premier semestre 2018, une baisse d'environ 20% de son chiffre d'affaires et un résultat négatif d'environ -150 MDH, par rapport à un résultat net de 56 MDH à la même période de l'année précédente.

Au regard de l'impact "significatif" de ce boycott, Centrale Danone a décidé, en concertation avec son écosystème laitier, de diminuer ses volumes de collecte de lait cru auprès de 120.000 éleveurs partenaires à partir du 29 mai. Dans le même temps, Centrale Danone s'est vue contrainte de mettre un terme aux contrats d'intérimaires de courte durée.

"Centrale Danone continuera à prendre toutes les actions pour satisfaire ses consommateurs, ainsi que les décisions nécessaires pour atténuer l'effet de ce boycott sur sa rentabilité", lit-on sur le communiqué.

>>Lire aussi:

Centrale Danone: "Nous avons résisté jusqu'au bout mais on ne pouvait plus tenir"

Baisse des achats de Centrale Danone: Les petits producteurs en crise... 

 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Suite au boycott dont elle fait l'objet depuis plusieurs semaines, Centrale Danone a publié un profit warning où elle prévoit une baisse significative du chiffre d'affaires et du résultat net au premier semestre 2018, et par conséquent sur l'ensemble de l'exercice 2018.

La société a connu, depuis le début du mouvement enclenché le 20 avril dernier, un repli de son activité représentant une baisse du chiffre d'affaires consolidé d'environ 50%, et prévoit sur cette base, pour le premier semestre 2018, une baisse d'environ 20% de son chiffre d'affaires et un résultat négatif d'environ -150 MDH, par rapport à un résultat net de 56 MDH à la même période de l'année précédente.

Au regard de l'impact "significatif" de ce boycott, Centrale Danone a décidé, en concertation avec son écosystème laitier, de diminuer ses volumes de collecte de lait cru auprès de 120.000 éleveurs partenaires à partir du 29 mai. Dans le même temps, Centrale Danone s'est vue contrainte de mettre un terme aux contrats d'intérimaires de courte durée.

"Centrale Danone continuera à prendre toutes les actions pour satisfaire ses consommateurs, ainsi que les décisions nécessaires pour atténuer l'effet de ce boycott sur sa rentabilité", lit-on sur le communiqué.

>>Lire aussi:

Centrale Danone: "Nous avons résisté jusqu'au bout mais on ne pouvait plus tenir"

Baisse des achats de Centrale Danone: Les petits producteurs en crise... 

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.