Tout au long de cette journée historique, Médias24 diffusera des vidéos en direct des salles de marché des banques marocaines.

Nous commencerons par Crédit Agricole du Maroc puis la Société Générale, la Banque Centrale Populaire et enfin la BMCE. Demain mardi, nous serons reçus par la BMCE.

SUivez-nous. Plusieurs lives sont programmés au fur et à mesure de la journée, y compris après la clôture des marchés.

Othmane Gherras, directeur des activités du Forex dans le groupe Crédit agricole du Maroc nous a expliqué que la situation ce lundi matin était en ligne par rapport à vendredi. Aucun changement majeur n'a été constaté. L'euro a très légèrement bougé mais en lien avec la parité euro/dollar. "Les marges restent les mêmes", souligne notre interlocuteur, "les liquidités sont disponibles, nous sommes confiants"..

(En direct de la salle des marchés du Crédit Agricole)

A la Société Générale, la salle des marchés est animée et sereine. "Nous étions prêts depuis le mois de juin", nous déclare Larbi Mouline, directeur de la salle. Ce week-end, il y a eu des réglages fins au niveau du système informatique.

Il n'y a pas eu plus de demandes de couvertures que d'habitude, a-t-il indiqué. La clientèle, surtout marocaine, appelle pour s'informer, sachant qu'elle connaît déjà les paramètres de la réforme. Des banques offshore appellent également pour des informations. La Banque centrale a été très présente et disponible, tout a été fluide, ajoute M. Mouline.

Notre interlocuteur rappelle cette donnée importante. Les deux facteurs qui influencent la valeur du Dirham sont:

1- l'évolution ou plutôt la volatilité de l'Euro face au Dollar US, qui sont les deux monnaies qui constituent le panier du Dirham à hauteur de 60% pour l'EUR et 40% pour le dollar. Comme vous le savez, ce paramètre restera inchangé (du moins lors de cette première phase de la flexibilisation du Dirham), et par conséquent son impact sera le même qu'avant le 15 janvier.b

2- La liquidité du marché local en devises, en d'autres termes, l'offre et la demande de devises sur le marché local. Disons que l'impact de ce paramètre sera désormais plus important dans la détermination de la valeur du Dirham face aux autres monnaies puisque la marge de fluctuation autorisée passe de 0.6% à 5%. Cela permettra d'ajuster le cours de change du dirham en fonction de l'évolution du niveau de liquidité des devises sur le marché local.

"Cela étant dit, personnellement je considère que les fondamentaux macro-économiques sont globalement au vert avec notamment un niveau de réserves autour de 241 GDH, soit près de 5,5 mois d'importation, et nous n'avons pas observé de tensions particulières ces derniers jours. Par conséquent, je ne vois pas une tendance particulière pour le MAD. On pourrait assister toutefois à un peu plus de volatilité que par le passé".

(En direct de la salle des marchés de la Société Générale)

A la Banque centrale Populaire, même ambiance de concentration et de maîtrise de la situation (vidéo ci-dessous). 

Abdelmalek Mouatadid, directeur capital market sales, nous rapporte que les derniers réglages au niveau des outils de pricing, ont été effectués la veille par la banque. L'équipe était sur le pont le lundi dès 07H30. Les demandes concernaient l'information normale de la part de tout opérateur avisé. Il y a eu des demandes de couvertures d'opérations commerciales, selon un volume habituel. La BCP a dupliqué dès 08H30, le cours publié par Bank Al Maghrib. Tout au long de la matinée, elle a servi normalement les montants demandés, au cours de 9,22 DH pour le dollar et de 11,34 DH pour l'euro.

Ce lundi à la clôture du marché, nous diffuserons en live un entretien avec Othmane Tajeddine, directeur de la Banque des marchés de capitaux à la BCP qui nous fera le point sur le déroulement de la journée.

(En direct de la salle des marchés de la BCP)

Ci-dessous, reportage en direct de la salle des marchés du groupe BMCE Bank. L'occasion de rencontrer Youssef Naguib, Directeur commercial de la salle des marchés du groupe bancaire, ainsi que Mustapha Réda Sbaï, Responsable de l'activité change. 

 

(En direct de la salle des marchés de la BMCE)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Tout au long de cette journée historique, Médias24 diffusera des vidéos en direct des salles de marché des banques marocaines.

Nous commencerons par Crédit Agricole du Maroc puis la Société Générale, la Banque Centrale Populaire et enfin la BMCE. Demain mardi, nous serons reçus par la BMCE.

SUivez-nous. Plusieurs lives sont programmés au fur et à mesure de la journée, y compris après la clôture des marchés.

Othmane Gherras, directeur des activités du Forex dans le groupe Crédit agricole du Maroc nous a expliqué que la situation ce lundi matin était en ligne par rapport à vendredi. Aucun changement majeur n'a été constaté. L'euro a très légèrement bougé mais en lien avec la parité euro/dollar. "Les marges restent les mêmes", souligne notre interlocuteur, "les liquidités sont disponibles, nous sommes confiants"..

(En direct de la salle des marchés du Crédit Agricole)

A la Société Générale, la salle des marchés est animée et sereine. "Nous étions prêts depuis le mois de juin", nous déclare Larbi Mouline, directeur de la salle. Ce week-end, il y a eu des réglages fins au niveau du système informatique.

Il n'y a pas eu plus de demandes de couvertures que d'habitude, a-t-il indiqué. La clientèle, surtout marocaine, appelle pour s'informer, sachant qu'elle connaît déjà les paramètres de la réforme. Des banques offshore appellent également pour des informations. La Banque centrale a été très présente et disponible, tout a été fluide, ajoute M. Mouline.

Notre interlocuteur rappelle cette donnée importante. Les deux facteurs qui influencent la valeur du Dirham sont:

1- l'évolution ou plutôt la volatilité de l'Euro face au Dollar US, qui sont les deux monnaies qui constituent le panier du Dirham à hauteur de 60% pour l'EUR et 40% pour le dollar. Comme vous le savez, ce paramètre restera inchangé (du moins lors de cette première phase de la flexibilisation du Dirham), et par conséquent son impact sera le même qu'avant le 15 janvier.b

2- La liquidité du marché local en devises, en d'autres termes, l'offre et la demande de devises sur le marché local. Disons que l'impact de ce paramètre sera désormais plus important dans la détermination de la valeur du Dirham face aux autres monnaies puisque la marge de fluctuation autorisée passe de 0.6% à 5%. Cela permettra d'ajuster le cours de change du dirham en fonction de l'évolution du niveau de liquidité des devises sur le marché local.

"Cela étant dit, personnellement je considère que les fondamentaux macro-économiques sont globalement au vert avec notamment un niveau de réserves autour de 241 GDH, soit près de 5,5 mois d'importation, et nous n'avons pas observé de tensions particulières ces derniers jours. Par conséquent, je ne vois pas une tendance particulière pour le MAD. On pourrait assister toutefois à un peu plus de volatilité que par le passé".

(En direct de la salle des marchés de la Société Générale)

A la Banque centrale Populaire, même ambiance de concentration et de maîtrise de la situation (vidéo ci-dessous). 

Abdelmalek Mouatadid, directeur capital market sales, nous rapporte que les derniers réglages au niveau des outils de pricing, ont été effectués la veille par la banque. L'équipe était sur le pont le lundi dès 07H30. Les demandes concernaient l'information normale de la part de tout opérateur avisé. Il y a eu des demandes de couvertures d'opérations commerciales, selon un volume habituel. La BCP a dupliqué dès 08H30, le cours publié par Bank Al Maghrib. Tout au long de la matinée, elle a servi normalement les montants demandés, au cours de 9,22 DH pour le dollar et de 11,34 DH pour l'euro.

Ce lundi à la clôture du marché, nous diffuserons en live un entretien avec Othmane Tajeddine, directeur de la Banque des marchés de capitaux à la BCP qui nous fera le point sur le déroulement de la journée.

(En direct de la salle des marchés de la BCP)

Ci-dessous, reportage en direct de la salle des marchés du groupe BMCE Bank. L'occasion de rencontrer Youssef Naguib, Directeur commercial de la salle des marchés du groupe bancaire, ainsi que Mustapha Réda Sbaï, Responsable de l'activité change. 

 

(En direct de la salle des marchés de la BMCE)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.