Les motifs de l'instruction ouverte à l'encontre de Nasser Zefzafi (procureur général)

Un communiqué (fac-similé ci-dessous) du procureur général près la cour d'appel de Casablanca, Hassan Matar, est venu préciser l'avancement de la procédure judiciaire à l'encontre de 7 accusés dont Nasser Zefzafi.

Ce groupe de 7 personnes a été déféré lundi au procureur général qui, au vu des résultats de l'enquête préliminaire, les a placés sous mandat de dépôt dans une prison de Casablanca. Il a ordonné l'ouverture d'une instruction judiciaire pour suspicion des crimes suivants:

- "Participation au crime d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat en commettant des violences ayant pour but d'entraîner la dévastation, le massacre et le pillage dans plusieurs localités".

- "Rébellion armée, incitation à cette rébellion et d'autres crimes punis par le code pénal".

- "Organisation d'un complot visant à porter atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat"

- "Atteinte à la sûreté de l'Etat par la réception de dons, présents, prêts ou autres avantages destinés ou employés en tout ou en partie à mener et à rémunérer au Maroc une activité et une propagande de nature à porter atteinte à l'intégrité, à la souveraineté, ou à l'indépendance du Royaume, ou à ébranler la fidélité que les citoyens doivent à l'Etat et aux institutions du peuple marocain".

- "Participation à l'organisation de manifestations non déclarées".

-  "Tenue de manifestation non déclarées".

- "Attroupement armé".

- "Outrage à un corps constitué".

- "Violences à l'encontre d'agents de la force publique ayant entraîné une effusion de sang".

- "Insultes à l'encontre d'agents de la force publique à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions".

- "Entrave directe et volontaire à l'exercice d'un culte en occasionnant volontairement un désordre de nature à en troubler la sérénité".

Fac-similé du communiqué ci-dessous:

 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Les motifs de l'instruction ouverte à l'encontre de Nasser Zefzafi (procureur général)

Un communiqué (fac-similé ci-dessous) du procureur général près la cour d'appel de Casablanca, Hassan Matar, est venu préciser l'avancement de la procédure judiciaire à l'encontre de 7 accusés dont Nasser Zefzafi.

Ce groupe de 7 personnes a été déféré lundi au procureur général qui, au vu des résultats de l'enquête préliminaire, les a placés sous mandat de dépôt dans une prison de Casablanca. Il a ordonné l'ouverture d'une instruction judiciaire pour suspicion des crimes suivants:

- "Participation au crime d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat en commettant des violences ayant pour but d'entraîner la dévastation, le massacre et le pillage dans plusieurs localités".

- "Rébellion armée, incitation à cette rébellion et d'autres crimes punis par le code pénal".

- "Organisation d'un complot visant à porter atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat"

- "Atteinte à la sûreté de l'Etat par la réception de dons, présents, prêts ou autres avantages destinés ou employés en tout ou en partie à mener et à rémunérer au Maroc une activité et une propagande de nature à porter atteinte à l'intégrité, à la souveraineté, ou à l'indépendance du Royaume, ou à ébranler la fidélité que les citoyens doivent à l'Etat et aux institutions du peuple marocain".

- "Participation à l'organisation de manifestations non déclarées".

-  "Tenue de manifestation non déclarées".

- "Attroupement armé".

- "Outrage à un corps constitué".

- "Violences à l'encontre d'agents de la force publique ayant entraîné une effusion de sang".

- "Insultes à l'encontre d'agents de la force publique à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions".

- "Entrave directe et volontaire à l'exercice d'un culte en occasionnant volontairement un désordre de nature à en troubler la sérénité".

Fac-similé du communiqué ci-dessous:

 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.