Le très attendu contrat-programme du BTP et de l'ingénierie a été signé ce lundi 24 septembre 2018, à Al Hoceima. Le congrès national des routes se tient dans cette ville.

Le contrat programme du BTP et de l'ingénierie couvre la période 2018-2022 et comporte 10 contrats d'application.

Le contrat cadre présente les principales orientations stratégiques de développement du secteur du BTP et les contrats d'application déclinent le contrat cadre en engagements clairs avec les différentes parties signataires.

Les signataires du document sont notamment les ministres Amara, Benchaaboun, Boutayeb, Ahed Fassi Fihri, Amzazi, Rabbah, Yatim, Ouheli et Derhem ainsi que les présidents FNBTP et de la FMCI (Mouloudi Benhamman et Nabil Benazzouz).

Les objectifs chiffrés consistent à porter:

- le PIB du secteur de 53 à 81 milliards de DH,

- la productivité apparente par employé de 53.000 à 67.000 DH par an,

- et les emplois du secteur de 990.000 à 1,21 million (220.000 emplois additionnels).

La vision pour le développement à moyen terme du secteur repose sur deux volets:

- Une entreprise compétitive, créatrice de valeur, innovante, citoyenne, qui concrétise les besoins du pays et qui s'exporte.

- Un Etat qui favorise la pérennité des entreprises en donnant de la visibilité et en développant les conditions d'un environnement favorable.

La stratégie dont découle le contrat programme comporte donc deux piliers:

- Mettre à niveau le secteur en offrant un environnement adéquat, répondant aux besoins des entreprises et favorisant leur développement.

- Développer l'excellence et rayonner à l'international.

11 objectifs stratégiques ont été fixés dans les deux piliers :

- Mise à niveau du secteur:

·         Assurer une visibilité sur le secteur,

·         Actualiser le cadre réglementaire et optimiser les processus de l'administration,

·         Renforcer les compétences et améliorer l'attractivité des métiers,

·         Renforcer la représentation professionnelle et encourager l'interprofession,

·         Améliorer la compétitivité de l'entreprise,

·         Faire émerger une entreprise citoyenne.

 

- Excellence et rayonnement à l'international:

·         Valoriser l'excellence et l'innovation,

·         Favoriser l'émergence de champions nationaux,

·         Développer les partenariats public-privé,

·         Promouvoir le respect de l'environnement,

·         Accompagner l'internationalisation des entreprises.

La mise en œuvre du contrat programme sera assurée par des comités de pilotage et de suivi qui réuniront les représentants des ministères concernés, de la FNBTP et de la FMCI.

Rappelons que la signature de ce document, qui a pris du retard, est une nécessité compte tenu de l'essoufflement que connaît le secteur du BTP depuis quelques années en raison, entre autres, d'une concurrence étrangère forte, de la dépendance de la commande publique, de l'informel, de la complexité des procédures administratives, et du financement de plus en plus difficile des infrastructures routières.

Ci-dessous, les images du démarrage du congrès national de la route et de la cérémonie de signature du contrat programme du BTP, retransmis en Live par Médias24:

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le très attendu contrat-programme du BTP et de l'ingénierie a été signé ce lundi 24 septembre 2018, à Al Hoceima. Le congrès national des routes se tient dans cette ville.

Le contrat programme du BTP et de l'ingénierie couvre la période 2018-2022 et comporte 10 contrats d'application.

Le contrat cadre présente les principales orientations stratégiques de développement du secteur du BTP et les contrats d'application déclinent le contrat cadre en engagements clairs avec les différentes parties signataires.

Les signataires du document sont notamment les ministres Amara, Benchaaboun, Boutayeb, Ahed Fassi Fihri, Amzazi, Rabbah, Yatim, Ouheli et Derhem ainsi que les présidents FNBTP et de la FMCI (Mouloudi Benhamman et Nabil Benazzouz).

Les objectifs chiffrés consistent à porter:

- le PIB du secteur de 53 à 81 milliards de DH,

- la productivité apparente par employé de 53.000 à 67.000 DH par an,

- et les emplois du secteur de 990.000 à 1,21 million (220.000 emplois additionnels).

La vision pour le développement à moyen terme du secteur repose sur deux volets:

- Une entreprise compétitive, créatrice de valeur, innovante, citoyenne, qui concrétise les besoins du pays et qui s'exporte.

- Un Etat qui favorise la pérennité des entreprises en donnant de la visibilité et en développant les conditions d'un environnement favorable.

La stratégie dont découle le contrat programme comporte donc deux piliers:

- Mettre à niveau le secteur en offrant un environnement adéquat, répondant aux besoins des entreprises et favorisant leur développement.

- Développer l'excellence et rayonner à l'international.

11 objectifs stratégiques ont été fixés dans les deux piliers :

- Mise à niveau du secteur:

·         Assurer une visibilité sur le secteur,

·         Actualiser le cadre réglementaire et optimiser les processus de l'administration,

·         Renforcer les compétences et améliorer l'attractivité des métiers,

·         Renforcer la représentation professionnelle et encourager l'interprofession,

·         Améliorer la compétitivité de l'entreprise,

·         Faire émerger une entreprise citoyenne.

 

- Excellence et rayonnement à l'international:

·         Valoriser l'excellence et l'innovation,

·         Favoriser l'émergence de champions nationaux,

·         Développer les partenariats public-privé,

·         Promouvoir le respect de l'environnement,

·         Accompagner l'internationalisation des entreprises.

La mise en œuvre du contrat programme sera assurée par des comités de pilotage et de suivi qui réuniront les représentants des ministères concernés, de la FNBTP et de la FMCI.

Rappelons que la signature de ce document, qui a pris du retard, est une nécessité compte tenu de l'essoufflement que connaît le secteur du BTP depuis quelques années en raison, entre autres, d'une concurrence étrangère forte, de la dépendance de la commande publique, de l'informel, de la complexité des procédures administratives, et du financement de plus en plus difficile des infrastructures routières.

Ci-dessous, les images du démarrage du congrès national de la route et de la cérémonie de signature du contrat programme du BTP, retransmis en Live par Médias24:

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.