Le train circulait à une à une vitesse de 158 Km/H alors que la vitesse maximale dans le lieu de l'accident était fixée à 60 KM/H.

L'excès de vitesse a causé l'accident de train à Bouknadel. Voici les conclusions de l'enquête diligentée par la Gendarmerie royale, annoncées ce mardi 23 octobre par le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Salé.

Le train circulait à 158 Km/H alors que la vitesse maximale dans le lieu de l'accident était fixée à 60 KM/H, ce qui a provoqué le déraillement du train et sa collision avec le pont, précise le communiqué.

A ce titre, le conducteur a été poursuivi pour homicide et blessures involontaires et déféré en état de détention devant le TPI de Salé pour être jugé, ajoute le procureur.

>>Lire aussi: Accident train ONCF: les premières hypothèses

Comme annoncé par Médias24, le conducteur avait été entendu ce matin par le procureur du Roi qui a décidé de le poursuivre au pénal. L'intéressé faisait partie des 7 personnes gravement blessées à l'issue de l'accident, qui a fait au total 7 morts et 125 blessés. 

Selon nos sources, le prévenu passera cet après-midi devant le juge pour ce qui sera la première audience de ce dossier. Il est en ce moment incarcéré dans une cellule au tribunal en attendant d'être cité à la barre. 

 
Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le train circulait à une à une vitesse de 158 Km/H alors que la vitesse maximale dans le lieu de l'accident était fixée à 60 KM/H.

L'excès de vitesse a causé l'accident de train à Bouknadel. Voici les conclusions de l'enquête diligentée par la Gendarmerie royale, annoncées ce mardi 23 octobre par le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Salé.

Le train circulait à 158 Km/H alors que la vitesse maximale dans le lieu de l'accident était fixée à 60 KM/H, ce qui a provoqué le déraillement du train et sa collision avec le pont, précise le communiqué.

A ce titre, le conducteur a été poursuivi pour homicide et blessures involontaires et déféré en état de détention devant le TPI de Salé pour être jugé, ajoute le procureur.

>>Lire aussi: Accident train ONCF: les premières hypothèses

Comme annoncé par Médias24, le conducteur avait été entendu ce matin par le procureur du Roi qui a décidé de le poursuivre au pénal. L'intéressé faisait partie des 7 personnes gravement blessées à l'issue de l'accident, qui a fait au total 7 morts et 125 blessés. 

Selon nos sources, le prévenu passera cet après-midi devant le juge pour ce qui sera la première audience de ce dossier. Il est en ce moment incarcéré dans une cellule au tribunal en attendant d'être cité à la barre. 

 
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.