Nasser Bourita a présenté mercredi soir au secrétaire général des Nations unies, des photos satellite montrant les changements opérés à Bir Lahlou et à Tifariti entre août 2017 et mars 2018. Après avoir été présentées au secrétaire général, les preuves marocaines auraient plus d'impact si elles étaient rendues publiques. C'est pourquoi nous avons sollicité du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de les transmettre à la presse.

Le Maroc a en effet alerté les instances internationales et les grandes puissances, sur les agissements du polisario qui au cours des derniers mois, a entrepris des constructions avec des objectifs d'implantation dans les régions de Tifariti et de Bir Lahlou. Le mouvement séparatiste armé a reçu deux "ambassadeurs" étrangers à Tifariti et annoncé un prochain déménagement d'une partie de ses structures actuellement implantées à Tindouf.

Il s'agit d'une rupture du cessez-le-feu de 1991 et de l'accord militaire numéro 1 de 1997-98. La zone située au-delà du mur est en effet une zone de circulation et non pas d'implantation.

En attendant, que voit-on sur Google Earth?

Les dernières images disponibles remontent à 2016.

On voit bien néanmoins qu'en quelques années, et jusqu'à cette date, il y avait déjà, mais à une échelle plus petite, des constructions qui progressaient.

Les photos sont parlantes. La vidéo est celle de Tifariti en 2016.

 

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Nasser Bourita a présenté mercredi soir au secrétaire général des Nations unies, des photos satellite montrant les changements opérés à Bir Lahlou et à Tifariti entre août 2017 et mars 2018. Après avoir été présentées au secrétaire général, les preuves marocaines auraient plus d'impact si elles étaient rendues publiques. C'est pourquoi nous avons sollicité du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de les transmettre à la presse.

Le Maroc a en effet alerté les instances internationales et les grandes puissances, sur les agissements du polisario qui au cours des derniers mois, a entrepris des constructions avec des objectifs d'implantation dans les régions de Tifariti et de Bir Lahlou. Le mouvement séparatiste armé a reçu deux "ambassadeurs" étrangers à Tifariti et annoncé un prochain déménagement d'une partie de ses structures actuellement implantées à Tindouf.

Il s'agit d'une rupture du cessez-le-feu de 1991 et de l'accord militaire numéro 1 de 1997-98. La zone située au-delà du mur est en effet une zone de circulation et non pas d'implantation.

En attendant, que voit-on sur Google Earth?

Les dernières images disponibles remontent à 2016.

On voit bien néanmoins qu'en quelques années, et jusqu'à cette date, il y avait déjà, mais à une échelle plus petite, des constructions qui progressaient.

Les photos sont parlantes. La vidéo est celle de Tifariti en 2016.

 

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.