La table-ronde de Genève s'est conclue sur une note encourageante. Une nouvelle table-ronde, selon le même format, se déroulera au cours du 1er trimestre 2019, probablement au mois de mars. Le chef de la diplomatie algérienne a participé activement à toutes les sessions, en particulier celles concernant l'autodétermination et l'intégration régionale.

Le Maroc sort conforté de cet exercice qu'il a considéré comme un test. Le nouveau round aura lieu selon le même format, celui d'une table-ronde avec la participation des 4 parties. Une source marocaine estime que ce format enterre définitivement les plans précédents.

La déclaration finale a été adoptée plus tôt que prévu, vers 15H. La table-ronde s'est déroulée selon un format de table-ronde, où les 4 parties sont toutes associées, conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité, datée du 31 octobre 2018. Cette résolution, tout comme la table-ronde, incluent dans les discussions quatre parties. On ne fait plus de distinction entre Etats voisins et parties au conflit. La résolution souligne d’une part qu’il convient de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara, qui repose sur le compromis, et rappelle d’autre part la volonté de l‘ONU de relancer le processus sur la base de la participation effective et sans distinction de statut, du Maroc, de l’Algérie, du polisario et de la Mauritanie, tout au long de la durée du processus.

La présence de participants du Sahara marocain, deux élus et une membre active de la société civile, a été légitimée.

Des sources marocaines informées ont que les discussions se sont déroulées dans une ambiance sereine et positive, marquée par la participation active de toutes les parties.

Cette évolution importante intervient également dans un contexte de volonté marocaine de détente régionale après la main tendue du Roi Mohammed VI exprimée dans le discours de la Marche Verte le 6 novembre 2018.

Voici le texte de la déclaration finale:

"Sur invitation de Horst Köhler, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, les délégations du Maroc, du polisario, de l’Algérie et de la Mauritanie ont participé à une première table ronde les 5 et 6 décembre 2018 à Genève, dans le cadre de la résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

"Les délégations ont fait le point sur les récents développements, abordé les questions régionales et discuté des prochaines étapes du processus politique relatif au Sahara occidental.

"Toutes les délégations ont reconnu que la coopération et l’intégration régionale ainsi que l’absence de confrontation constituent le meilleur moyen de relever les nombreux défis importants auxquels la région fait face.

"Ils conviennent tous qu’une solution au conflit (du Sahara, ndlr) constituerait une contribution importante pour améliorer les vies des peuples de la région.

"Les délégations ont accepté que l’envoyé personnel les invite pour une deuxième table ronde au cours du premier trimestre 2019.

"Toutes les discussions se sont déroulées dans une atmosphère d’engagement, de franchise et de respect mutuel".

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La table-ronde de Genève s'est conclue sur une note encourageante. Une nouvelle table-ronde, selon le même format, se déroulera au cours du 1er trimestre 2019, probablement au mois de mars. Le chef de la diplomatie algérienne a participé activement à toutes les sessions, en particulier celles concernant l'autodétermination et l'intégration régionale.

Le Maroc sort conforté de cet exercice qu'il a considéré comme un test. Le nouveau round aura lieu selon le même format, celui d'une table-ronde avec la participation des 4 parties. Une source marocaine estime que ce format enterre définitivement les plans précédents.

La déclaration finale a été adoptée plus tôt que prévu, vers 15H. La table-ronde s'est déroulée selon un format de table-ronde, où les 4 parties sont toutes associées, conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité, datée du 31 octobre 2018. Cette résolution, tout comme la table-ronde, incluent dans les discussions quatre parties. On ne fait plus de distinction entre Etats voisins et parties au conflit. La résolution souligne d’une part qu’il convient de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara, qui repose sur le compromis, et rappelle d’autre part la volonté de l‘ONU de relancer le processus sur la base de la participation effective et sans distinction de statut, du Maroc, de l’Algérie, du polisario et de la Mauritanie, tout au long de la durée du processus.

La présence de participants du Sahara marocain, deux élus et une membre active de la société civile, a été légitimée.

Des sources marocaines informées ont que les discussions se sont déroulées dans une ambiance sereine et positive, marquée par la participation active de toutes les parties.

Cette évolution importante intervient également dans un contexte de volonté marocaine de détente régionale après la main tendue du Roi Mohammed VI exprimée dans le discours de la Marche Verte le 6 novembre 2018.

Voici le texte de la déclaration finale:

"Sur invitation de Horst Köhler, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, les délégations du Maroc, du polisario, de l’Algérie et de la Mauritanie ont participé à une première table ronde les 5 et 6 décembre 2018 à Genève, dans le cadre de la résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

"Les délégations ont fait le point sur les récents développements, abordé les questions régionales et discuté des prochaines étapes du processus politique relatif au Sahara occidental.

"Toutes les délégations ont reconnu que la coopération et l’intégration régionale ainsi que l’absence de confrontation constituent le meilleur moyen de relever les nombreux défis importants auxquels la région fait face.

"Ils conviennent tous qu’une solution au conflit (du Sahara, ndlr) constituerait une contribution importante pour améliorer les vies des peuples de la région.

"Les délégations ont accepté que l’envoyé personnel les invite pour une deuxième table ronde au cours du premier trimestre 2019.

"Toutes les discussions se sont déroulées dans une atmosphère d’engagement, de franchise et de respect mutuel".

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.