Mais que fait Khaled Mechaal au Maroc?

Invité par le PJD, l’ancien chef du mouvement palestinien Hamas – Khaled Mechaal, est en visite au Maroc depuis le mardi 27 décembre. Le leader palestinien, qui a été reçu par Saadeddine Elotmani, secrétaiure général du PJD, a également rencontré Ilyas El Omari au siège du PAM et a prévu de se réunir avec les dirigeants du PPS.

C’est la 2è visite au Maroc de Khaled Mechaal, qui avait assisté au congrès national du PJD en 2012, alors qu’il était encore à la tête du Hamas. Cinq ans plus tard, le leader palestinien est à nouveau invité par le parti de la Lampe et entame, depuis ce mardi 26 décembre, une visite au cours de laquelle il compte rencontrer plusieurs hommes politiques marocains.

Khaleed Mechaal a été chaleureusement reçu au siège du PJD, par Saadeddine Elotmani et Mostafa Ramid, comme le montre cette vidéo publiée sur la page Facebook du parti de la Lampe. Rappelons qu’idéologiquement, le leader palestinien est plus proche du PJD et du MUR (Mouvement unicité et réforme). En Palestine, dans la bande de Gaza qui est contrôlée par Hamas, Mechaal avait instauré un ‘’régime’’ rigoriste qui s’inspire de l’idéologie d’un autre mouvement religieux, celui des Frères musulmans.

Mechaal a également rencontré des dirigeants du PAM, dont Ilyas El Omari qui, en dépit de sa démission, est apparemment toujours aux commandes du parti.


 

Mardi apès-midi, Mechaal a été reçu par les dirigeants du PPS (photo ci-dessous). Le communiqué de ce parti soulignait l'absence de Nabil Benabdellah, qui se trouve à l'étranger.

Dans des déclarations aux médias, l’ancien chef du Hamas a exprimé sa joie de visiter le Maroc ‘’avec la bénédiction du Roi Mohammed VI’’.

On peut tout de même s’interroger sur le timing de cette visite et ses motivations. Officiellement, Mechaal compte s’entretenir de la question palestinienne avec des leaders politiques marocains, notamment au cours d’une rencontre prévue ce mercredi au parlement.

Cette visite fera donc la part belle au lobbying diplomatique, alors que la décision américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël continue de faire des remous aux quatre coins du globe. Se rendre au Maroc dans ce contexte est somme toute logique, le Roi Mohammed VI étant le président du comité Al Qods.

C’est également un signal fort à la diplomatie américaine. Quelques jours après les menaces de sanctions économiques à l’égard des pays qui voteraient contre la décision de Donald Trump, recevoir officiellement l’ancien chef d’un mouvement classé comme ‘’terroriste’’ par l’administration US pourrait représenter l’amorce d’un détachement vis-à-vis de la politique étrangère américaine – que pratiquement tout le monde veillait à ne pas contrarier…

Jusqu'au moment où nous mettons en ligne, ce mercredi à la mi-journée, la visite n'a pas été annoncée par l'agence officielle ni par le ministère marocain des Affaires étrangères. Mechaal n'est plus le président du bureau politique du Hamas: en mai dernier, il avait été remplacé par Ismail Haniye.

Devenu simple membre du bureau politique du Hamas, Mechaal n'en demeure pas moins une figure importante de la résistance palestinienne. En parallèle, il représente également un courant frériste rigoriste. Cette ambivalence, ou cette double appartenance suscite une certaine distance de la part de ses possibles interlocuteurs au Maroc.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Mais que fait Khaled Mechaal au Maroc?

Invité par le PJD, l’ancien chef du mouvement palestinien Hamas – Khaled Mechaal, est en visite au Maroc depuis le mardi 27 décembre. Le leader palestinien, qui a été reçu par Saadeddine Elotmani, secrétaiure général du PJD, a également rencontré Ilyas El Omari au siège du PAM et a prévu de se réunir avec les dirigeants du PPS.

C’est la 2è visite au Maroc de Khaled Mechaal, qui avait assisté au congrès national du PJD en 2012, alors qu’il était encore à la tête du Hamas. Cinq ans plus tard, le leader palestinien est à nouveau invité par le parti de la Lampe et entame, depuis ce mardi 26 décembre, une visite au cours de laquelle il compte rencontrer plusieurs hommes politiques marocains.

Khaleed Mechaal a été chaleureusement reçu au siège du PJD, par Saadeddine Elotmani et Mostafa Ramid, comme le montre cette vidéo publiée sur la page Facebook du parti de la Lampe. Rappelons qu’idéologiquement, le leader palestinien est plus proche du PJD et du MUR (Mouvement unicité et réforme). En Palestine, dans la bande de Gaza qui est contrôlée par Hamas, Mechaal avait instauré un ‘’régime’’ rigoriste qui s’inspire de l’idéologie d’un autre mouvement religieux, celui des Frères musulmans.

Mechaal a également rencontré des dirigeants du PAM, dont Ilyas El Omari qui, en dépit de sa démission, est apparemment toujours aux commandes du parti.


 

Mardi apès-midi, Mechaal a été reçu par les dirigeants du PPS (photo ci-dessous). Le communiqué de ce parti soulignait l'absence de Nabil Benabdellah, qui se trouve à l'étranger.

Dans des déclarations aux médias, l’ancien chef du Hamas a exprimé sa joie de visiter le Maroc ‘’avec la bénédiction du Roi Mohammed VI’’.

On peut tout de même s’interroger sur le timing de cette visite et ses motivations. Officiellement, Mechaal compte s’entretenir de la question palestinienne avec des leaders politiques marocains, notamment au cours d’une rencontre prévue ce mercredi au parlement.

Cette visite fera donc la part belle au lobbying diplomatique, alors que la décision américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël continue de faire des remous aux quatre coins du globe. Se rendre au Maroc dans ce contexte est somme toute logique, le Roi Mohammed VI étant le président du comité Al Qods.

C’est également un signal fort à la diplomatie américaine. Quelques jours après les menaces de sanctions économiques à l’égard des pays qui voteraient contre la décision de Donald Trump, recevoir officiellement l’ancien chef d’un mouvement classé comme ‘’terroriste’’ par l’administration US pourrait représenter l’amorce d’un détachement vis-à-vis de la politique étrangère américaine – que pratiquement tout le monde veillait à ne pas contrarier…

Jusqu'au moment où nous mettons en ligne, ce mercredi à la mi-journée, la visite n'a pas été annoncée par l'agence officielle ni par le ministère marocain des Affaires étrangères. Mechaal n'est plus le président du bureau politique du Hamas: en mai dernier, il avait été remplacé par Ismail Haniye.

Devenu simple membre du bureau politique du Hamas, Mechaal n'en demeure pas moins une figure importante de la résistance palestinienne. En parallèle, il représente également un courant frériste rigoriste. Cette ambivalence, ou cette double appartenance suscite une certaine distance de la part de ses possibles interlocuteurs au Maroc.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.