Cinq consortiums ont été pré-qualifiés par l'Agence marocaine de l’énergie durable (Masen) pour la phase 1 de Noor Midelt, suite à l'évaluation des offres de quelque 7 entreprises qui avaient soumis leur candidatures, en novembre 2016.

Il s'agit de Acwa Power, EDF Energies Nouvelles, Engie, Innogy SE et JGC, fait savoir Masen dans un communiqué, notant que ces consortiums pourront soumissionner à l’appel d’offres final, dont le lancement par Masen est prévu dans les mois qui suivent.

Cette phase du programme Noor Midelt est composée de deux centrales hybrides avec stockage, combinant photovoltaïque et thermique (CSP) avec une capacité entre 150 MW et 190 MW chacune, ajoute la même source.

Le 18 juillet 2016, Masen a lancé le processus qui lui permettrait de sélectionner les potentiels développeurs de la phase 1 du programme Noor Midelt, rappelle le communiqué. Ce programme doit être développé dans le cadre d’un schéma IPP (Independent Power Producer) comprenant la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance des centrales.

Les projets pilotés par Masen dans le cadre du plan solaire multi-sites et multi-technologies Noor, visent à produire une capacité minimale de 2.000 MW d’ici 2020, dont 680 MW ont d’ores et déjà été lancés avec succès à Ouarzazate, Laâyoune et Boujdour.

(Avec MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Cinq consortiums ont été pré-qualifiés par l'Agence marocaine de l’énergie durable (Masen) pour la phase 1 de Noor Midelt, suite à l'évaluation des offres de quelque 7 entreprises qui avaient soumis leur candidatures, en novembre 2016.

Il s'agit de Acwa Power, EDF Energies Nouvelles, Engie, Innogy SE et JGC, fait savoir Masen dans un communiqué, notant que ces consortiums pourront soumissionner à l’appel d’offres final, dont le lancement par Masen est prévu dans les mois qui suivent.

Cette phase du programme Noor Midelt est composée de deux centrales hybrides avec stockage, combinant photovoltaïque et thermique (CSP) avec une capacité entre 150 MW et 190 MW chacune, ajoute la même source.

Le 18 juillet 2016, Masen a lancé le processus qui lui permettrait de sélectionner les potentiels développeurs de la phase 1 du programme Noor Midelt, rappelle le communiqué. Ce programme doit être développé dans le cadre d’un schéma IPP (Independent Power Producer) comprenant la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance des centrales.

Les projets pilotés par Masen dans le cadre du plan solaire multi-sites et multi-technologies Noor, visent à produire une capacité minimale de 2.000 MW d’ici 2020, dont 680 MW ont d’ores et déjà été lancés avec succès à Ouarzazate, Laâyoune et Boujdour.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.