Vidéos. L'aéroport de Singapour ouvre un nouveau terminal high-tech

L'aéroport de Singapour-Changi, considéré comme l'un des meilleurs au monde, a ouvert mardi 31 octobre un nouveau terminal doté d'un système d'enregistrement entièrement automatisé qui scanne le visage des passagers, dont certains rencontraient des difficultés avec les nouvelles technologies.

Le quatrième terminal de Changi, dont l'aménagement a coûté 985 millions de dollars de Singapour (622 millions d'euros), aura une capacité annuelle de 16 millions de personnes en vue d'accueillir un nombre de passagers en constante hausse à l'aéroport de la ville-Etat, l'un des plus grands hubs d'Asie.

Grâce aux multiples nouvelles technologies installées dans le nouveau terminal, les passagers devraient en théorie procéder à l'enregistrement et embarquer sans aucune intervention du personnel de l'aéroport.

Mais tous les passagers ne parvenaient pas mardi à utiliser les appareils pour l'enregistrement automatique et s'adressaient du coup aux comptoirs où se trouve du personnel aéroportuaire.

"Je crois que ça va prendre un certain temps pour que les gens s'habituent au système", a déclaré à l'AFP Loh K Ling, un passager qui a d'abord essayé de s'enregistrer avec un appareil avant de s'adresser à un comptoir classique.

Aux portes d'embarquement, certains passagers éprouvaient eux aussi des difficultés à faire scanner leur visage par un automate et étaient redirigés vers des comptoirs où se trouvait du personnel aéroportuaire.

L'aéroport de Changi, qui bénéficie d'une ambiance calme et feutrée avec son sol recouvert d'une épaisse moquette aux couleurs vives, a accueilli l'an passé 58,7 millions de passagers, le plaçant à la 17e place mondiale en terme de trafic global.

(Avec AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Vidéos. L'aéroport de Singapour ouvre un nouveau terminal high-tech

L'aéroport de Singapour-Changi, considéré comme l'un des meilleurs au monde, a ouvert mardi 31 octobre un nouveau terminal doté d'un système d'enregistrement entièrement automatisé qui scanne le visage des passagers, dont certains rencontraient des difficultés avec les nouvelles technologies.

Le quatrième terminal de Changi, dont l'aménagement a coûté 985 millions de dollars de Singapour (622 millions d'euros), aura une capacité annuelle de 16 millions de personnes en vue d'accueillir un nombre de passagers en constante hausse à l'aéroport de la ville-Etat, l'un des plus grands hubs d'Asie.

Grâce aux multiples nouvelles technologies installées dans le nouveau terminal, les passagers devraient en théorie procéder à l'enregistrement et embarquer sans aucune intervention du personnel de l'aéroport.

Mais tous les passagers ne parvenaient pas mardi à utiliser les appareils pour l'enregistrement automatique et s'adressaient du coup aux comptoirs où se trouve du personnel aéroportuaire.

"Je crois que ça va prendre un certain temps pour que les gens s'habituent au système", a déclaré à l'AFP Loh K Ling, un passager qui a d'abord essayé de s'enregistrer avec un appareil avant de s'adresser à un comptoir classique.

Aux portes d'embarquement, certains passagers éprouvaient eux aussi des difficultés à faire scanner leur visage par un automate et étaient redirigés vers des comptoirs où se trouvait du personnel aéroportuaire.

L'aéroport de Changi, qui bénéficie d'une ambiance calme et feutrée avec son sol recouvert d'une épaisse moquette aux couleurs vives, a accueilli l'an passé 58,7 millions de passagers, le plaçant à la 17e place mondiale en terme de trafic global.

(Avec AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.