ONP: les débarquements de la pêche tirés par les coquillages

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint plus de 5,2 milliards de DH à fin septembre 2017, soit 931.681 tonnes. Ils enregistrent ainsi une progression de 7% en valeur par rapport à la même période de l'année 2016, selon l'Office national des pêches (ONP).

Cette performance est principalement due à la forte hausse des débarquements de coquillages, dont la valeur a progressé de 153%, passant de 2,3 MDH à fin septembre 2016 à plus de 5,9 MDH durant la même période en 2017, ainsi qu'à l'augmentation de 28% à 1,9 MMDH de la valeur des céphalopodes, fait ressortir une note de l'ONP.

En revanche, la valeur des débarquements des algues et des échinodermes a chuté respectivement de 83% et 60% à 13,75 MDH et 329.000 DH, indique la même source.

Concernant les crustacés, leur valeur a enregistré une baisse de 4% à 208,8 MDH, alors que les poissons blancs ont diminué de 3%, relève l'ONP.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes se sont dégradées de 27% en termes de poids et de 4% en termes de valeur à fin septembre 2017 par rapport à la même période une année auparavant, se chiffrant à près de 167,3 MDH contre 174,4 MDH.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l'Atlantique ont baissé, quant à eux, de 4% en poids et augmenté de 1% en termes de valeur à quelque 1,9 MMDH durant les neuf premiers mois de 2017, contre 1,8 MMDH un an plus tôt.

(MAP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
ONP: les débarquements de la pêche tirés par les coquillages

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint plus de 5,2 milliards de DH à fin septembre 2017, soit 931.681 tonnes. Ils enregistrent ainsi une progression de 7% en valeur par rapport à la même période de l'année 2016, selon l'Office national des pêches (ONP).

Cette performance est principalement due à la forte hausse des débarquements de coquillages, dont la valeur a progressé de 153%, passant de 2,3 MDH à fin septembre 2016 à plus de 5,9 MDH durant la même période en 2017, ainsi qu'à l'augmentation de 28% à 1,9 MMDH de la valeur des céphalopodes, fait ressortir une note de l'ONP.

En revanche, la valeur des débarquements des algues et des échinodermes a chuté respectivement de 83% et 60% à 13,75 MDH et 329.000 DH, indique la même source.

Concernant les crustacés, leur valeur a enregistré une baisse de 4% à 208,8 MDH, alors que les poissons blancs ont diminué de 3%, relève l'ONP.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes se sont dégradées de 27% en termes de poids et de 4% en termes de valeur à fin septembre 2017 par rapport à la même période une année auparavant, se chiffrant à près de 167,3 MDH contre 174,4 MDH.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l'Atlantique ont baissé, quant à eux, de 4% en poids et augmenté de 1% en termes de valeur à quelque 1,9 MMDH durant les neuf premiers mois de 2017, contre 1,8 MMDH un an plus tôt.

(MAP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.