La société marocaine Nareva et l'opérateur mondial des énergies renouvelables Enel Green Power ont annoncé, lundi 5 novembre, le closing financier et le démarrage des travaux de construction, à Midelt, du premier parc éolien du Projet éolien intégré 850 MW.

La construction de ce nouveau parc, dont la capacité est de 180 MW, s’étalera sur 24 mois, a indiqué le consortium Nareva - Enel Green Power (EGP), qui détient conjointement, avec l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA et qui a été déclaré adjudicataire du Projet à l'issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l'Office.

Une partie substantielle des composantes principales du projet, dont notamment les pales et les tours, sera fabriquée au Maroc avec le concours de l’équipementier Siemens Gamesa, turbinier exclusif du consortium, a précisé le consortium dans un communiqué.

Dès sa mise en service, l’électricité générée par la ferme éolienne de Midelt sera vendue à l'ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans, relève le communiqué, ajoutant que la production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente, à terme, à la consommation d’une ville de 500.000 habitants (équivalent d’une ville comme Agadir).

L'émission d’environ 400.000 tonnes de CO2 par an pourrait également être évitée grâce à ce projet, a noté la même source, faisant savoir que le montant global de l'investissement du parc éolien de Midelt s’élève à 2,5 milliards de DH et que son financement est assuré par les apports en capitaux propres des actionnaires et par un emprunt apporté par l'ONEE (KfW, BEI, Commission européenne) qui sera rétrocédé à la société de projet Midelt Wind Farm. 

Dès le début de sa construction et tout au long de la période de son exploitation, le parc éolien de Midelt contribuera à la dynamique de développement économique et social du Royaume et particulièrement celle de la région de Midelt et ce, notamment en termes de création d’emplois et de recours aux prestations locales.

Le développement des quatre autres sites du projet éolien intégré, en l’occurrence Tiskrad, Tanger, Jbel Lahdid et Boujdour, "se poursuivra selon le calendrier de développement convenu entre les partenaires". Le projet éolien intégré nécessite un investissement de près de 12 milliards de DH.

(Avec MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La société marocaine Nareva et l'opérateur mondial des énergies renouvelables Enel Green Power ont annoncé, lundi 5 novembre, le closing financier et le démarrage des travaux de construction, à Midelt, du premier parc éolien du Projet éolien intégré 850 MW.

La construction de ce nouveau parc, dont la capacité est de 180 MW, s’étalera sur 24 mois, a indiqué le consortium Nareva - Enel Green Power (EGP), qui détient conjointement, avec l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA et qui a été déclaré adjudicataire du Projet à l'issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l'Office.

Une partie substantielle des composantes principales du projet, dont notamment les pales et les tours, sera fabriquée au Maroc avec le concours de l’équipementier Siemens Gamesa, turbinier exclusif du consortium, a précisé le consortium dans un communiqué.

Dès sa mise en service, l’électricité générée par la ferme éolienne de Midelt sera vendue à l'ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans, relève le communiqué, ajoutant que la production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente, à terme, à la consommation d’une ville de 500.000 habitants (équivalent d’une ville comme Agadir).

L'émission d’environ 400.000 tonnes de CO2 par an pourrait également être évitée grâce à ce projet, a noté la même source, faisant savoir que le montant global de l'investissement du parc éolien de Midelt s’élève à 2,5 milliards de DH et que son financement est assuré par les apports en capitaux propres des actionnaires et par un emprunt apporté par l'ONEE (KfW, BEI, Commission européenne) qui sera rétrocédé à la société de projet Midelt Wind Farm. 

Dès le début de sa construction et tout au long de la période de son exploitation, le parc éolien de Midelt contribuera à la dynamique de développement économique et social du Royaume et particulièrement celle de la région de Midelt et ce, notamment en termes de création d’emplois et de recours aux prestations locales.

Le développement des quatre autres sites du projet éolien intégré, en l’occurrence Tiskrad, Tanger, Jbel Lahdid et Boujdour, "se poursuivra selon le calendrier de développement convenu entre les partenaires". Le projet éolien intégré nécessite un investissement de près de 12 milliards de DH.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.