Un récent décompte établi par les élus de la FGD fait état de la présence de 299 panneaux d’affichage publicitaire dans les rues de la capitale. Selon l’élu Omar Hayani, le conseil de la ville a adopté mercredi 7 novembre une décision qui a multiplié par 5 le loyer annuel et prorogé la durée des contrats sachant que 50% d’entre eux étaient arrivés à terme et que les impayés s’accumulaient.

Après plusieurs années de désaccord entre la municipalité et les locataires de panneaux d’affichage publicitaire pour réévaluer les grilles annuelles de tarifs, un accord a été trouvé qui a abouti à un vote de la mairie.

Selon l’élu FGD, les voix du PJD, RNI, UC et MP ont entériné, mercredi 7 novembre, les termes d’un nouvel accord faisant passer le tarif annuel de location d’un panneau (4x3 m) de 12.000 dirhams à 60.000 DH.

L’accord prévoit la prorogation de la durée des contrats de location (sans plus de détails) sachant que 153 des 299 emplacements avaient expiré mais restaient malgré tout opérationnels et exploités commercialement.

Afin de régulariser leur situation, les locataires qui ne payaient plus leur redevance annuelle se sont engagés à apurer les impayés accumulés depuis au moins 3 ans.

Rappelons que selon la FGD, en février 2017, 234 panneaux étaient loués par la société FC Com et 65 panneaux à 7 autres opérateurs et que la durée des contrats de 81 panneaux court jusqu’en 2028 grâce à des contrats d’une durée de 30 ans renouvelables.

Pour davantage de transparence, la FGD réclame le lancement d'un appel d'offre avec de nouveaux concurrents au lieu d'une simple renégociation de contrat, comme cela a été fait par la mairie. 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Un récent décompte établi par les élus de la FGD fait état de la présence de 299 panneaux d’affichage publicitaire dans les rues de la capitale. Selon l’élu Omar Hayani, le conseil de la ville a adopté mercredi 7 novembre une décision qui a multiplié par 5 le loyer annuel et prorogé la durée des contrats sachant que 50% d’entre eux étaient arrivés à terme et que les impayés s’accumulaient.

Après plusieurs années de désaccord entre la municipalité et les locataires de panneaux d’affichage publicitaire pour réévaluer les grilles annuelles de tarifs, un accord a été trouvé qui a abouti à un vote de la mairie.

Selon l’élu FGD, les voix du PJD, RNI, UC et MP ont entériné, mercredi 7 novembre, les termes d’un nouvel accord faisant passer le tarif annuel de location d’un panneau (4x3 m) de 12.000 dirhams à 60.000 DH.

L’accord prévoit la prorogation de la durée des contrats de location (sans plus de détails) sachant que 153 des 299 emplacements avaient expiré mais restaient malgré tout opérationnels et exploités commercialement.

Afin de régulariser leur situation, les locataires qui ne payaient plus leur redevance annuelle se sont engagés à apurer les impayés accumulés depuis au moins 3 ans.

Rappelons que selon la FGD, en février 2017, 234 panneaux étaient loués par la société FC Com et 65 panneaux à 7 autres opérateurs et que la durée des contrats de 81 panneaux court jusqu’en 2028 grâce à des contrats d’une durée de 30 ans renouvelables.

Pour davantage de transparence, la FGD réclame le lancement d'un appel d'offre avec de nouveaux concurrents au lieu d'une simple renégociation de contrat, comme cela a été fait par la mairie. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.