(Archives MAP)

La France a pris connaissance, avec un "grand intérêt", de la proposition faite par le Roi Mohammed VI d'"un dialogue renouvelé avec l'Algérie", a souligné la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, jeudi 8 novembre lors d'un point de presse.

"La France a toujours appelé de ses vœux le renforcement des liens entre le Maroc et l'Algérie, qui sont des partenaires majeurs auxquels nous unissent des liens d'une densité exceptionnelle".

Sur le dossier du Sahara, la France réitère son soutien aux efforts de médiation de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies et se félicite de la perspective d'un tour de table préliminaire à Genève en décembre prochain, a-t-elle poursuivi.

Elle a, par ailleurs, rappelé les propos tenus par le président Emmanuel Macron lors de sa visite d'Etat à Tunis, le 1er février dernier, affirmant que "le Maghreb ne pourra réussir s'il reste cloisonné, si la route d'est en ouest n'existe plus. Je sais tous les différends qu'il y a, je sais toutes les raisons qu'il y a de ne pas être d'accord, mais je sais aussi tout ce que l'unité du Maghreb peut emporter".

La porte-parole du Quai d’Orsay répondait, lors du point de presse électronique quotidien, à une question sur la proposition du Roi relative à la mise en place d'un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation avec l'Algérie.

Dans son discours à l’occasion du 43e anniversaire de la Marche verte, le Roi Mohammed VI a souligné la disposition du Maroc au "dialogue direct et franc" avec l'Algérie.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
(Archives MAP)

La France a pris connaissance, avec un "grand intérêt", de la proposition faite par le Roi Mohammed VI d'"un dialogue renouvelé avec l'Algérie", a souligné la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, jeudi 8 novembre lors d'un point de presse.

"La France a toujours appelé de ses vœux le renforcement des liens entre le Maroc et l'Algérie, qui sont des partenaires majeurs auxquels nous unissent des liens d'une densité exceptionnelle".

Sur le dossier du Sahara, la France réitère son soutien aux efforts de médiation de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies et se félicite de la perspective d'un tour de table préliminaire à Genève en décembre prochain, a-t-elle poursuivi.

Elle a, par ailleurs, rappelé les propos tenus par le président Emmanuel Macron lors de sa visite d'Etat à Tunis, le 1er février dernier, affirmant que "le Maghreb ne pourra réussir s'il reste cloisonné, si la route d'est en ouest n'existe plus. Je sais tous les différends qu'il y a, je sais toutes les raisons qu'il y a de ne pas être d'accord, mais je sais aussi tout ce que l'unité du Maghreb peut emporter".

La porte-parole du Quai d’Orsay répondait, lors du point de presse électronique quotidien, à une question sur la proposition du Roi relative à la mise en place d'un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation avec l'Algérie.

Dans son discours à l’occasion du 43e anniversaire de la Marche verte, le Roi Mohammed VI a souligné la disposition du Maroc au "dialogue direct et franc" avec l'Algérie.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.