La justice japonaise pourrait prolonger la garde à vue du patron de Renault, Carlos Ghosn, annoncent des médias français et japonais. Ce dernier serait cette fois accusé d'avoir minoré ses déclarations de revenus aux autorités boursières de près de 4 milliards de yens (31 millions d'euros), entre 2015 et 2017.

"Le bureau des procureurs de Tokyo a décidé de requérir un nouveau mandat d’arrêt contre Carlos Ghosn, sur des nouveaux soupçons de minoration de revenus", affirment ce mercredi 5 décembre les médias japonais.

Rappelons que Ghosn a été démis de ses fonctions de président des conseils d'administration de Nissan et Mitsubishi après son interpellation à Tokyo le 19 novembre. Il est accusé d'avoir dissimulé aux autorités boursières environ 5 milliards de yens de revenus sur 5 ans, entre 2009 et 2014 (soit 38 millions d'euros).

La garde à vue de Carlos Ghosn doit prendre fin le 11 décembre. Des médias étrangers font état d'une probable prolongation de cette période, mais elle ne pourra pas dépasser le 30 décembre. A cette date, la justice japonaise devra innocenter ou officiellement inculper Carlos Ghosn.  

Lire aussi: Carlos Ghosn: un seul motif d'arrestation et de très nombreuses rumeurs

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La justice japonaise pourrait prolonger la garde à vue du patron de Renault, Carlos Ghosn, annoncent des médias français et japonais. Ce dernier serait cette fois accusé d'avoir minoré ses déclarations de revenus aux autorités boursières de près de 4 milliards de yens (31 millions d'euros), entre 2015 et 2017.

"Le bureau des procureurs de Tokyo a décidé de requérir un nouveau mandat d’arrêt contre Carlos Ghosn, sur des nouveaux soupçons de minoration de revenus", affirment ce mercredi 5 décembre les médias japonais.

Rappelons que Ghosn a été démis de ses fonctions de président des conseils d'administration de Nissan et Mitsubishi après son interpellation à Tokyo le 19 novembre. Il est accusé d'avoir dissimulé aux autorités boursières environ 5 milliards de yens de revenus sur 5 ans, entre 2009 et 2014 (soit 38 millions d'euros).

La garde à vue de Carlos Ghosn doit prendre fin le 11 décembre. Des médias étrangers font état d'une probable prolongation de cette période, mais elle ne pourra pas dépasser le 30 décembre. A cette date, la justice japonaise devra innocenter ou officiellement inculper Carlos Ghosn.  

Lire aussi: Carlos Ghosn: un seul motif d'arrestation et de très nombreuses rumeurs

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.