"Le Maroc a transmis aux autorités espagnoles une liste de demandes en échange d'une intensification du contrôle aux frontières", annonce El Pais dans son édition du 3 janvier 2019. 

En plus des 140 millions d'euros (non encore attribués NDLR) avec lesquels l'UE s'est engagée à soutenir le pays dans sa gestion des flux migratoires, le Maroc réclame une aide pour la formation des jeunes dans les secteurs du tourisme et la santé, un programme permettant aux étudiants marocains des universités d'étudier en Espagne et une campagne contre les messages incitant les jeunes à traverser le Détroit, précise le journal espagnol

La secrétaire d'Etat aux Migrations, Consuelo Rumi, a déjà prévu un voyage à Bruxelles, pour fin janvier, afin de prendre de nouveaux engagements financiers. Elle demandera également de remettre les 140 millions de dollars approuvés il y a plusieurs mois. La ministre a même blâmé le retard dans la remise de ces fonds.

En effet, en plus du soutien financier, le Maroc souhaite que l'Espagne soit chargée d'envoyer un personnel dédié à la formation de professionnels marocains dans les deux secteurs.
Parmi les initiatives convenues également que les étudiants marocains, qui termineront leurs études universitaires au Maroc, puissent poursuivre leurs études supérieures de 3e cycle en Espagne. 

D'après El Pais, "l'Espagne défendra les demandes de son partenaire marocain, consciente que leur collaboration est essentielle pour atténuer la pression migratoire". 

Le journal a rappelé que le Maroc a été le principal point de départ des plus de 62.000 personnes qui sont arrivées en Espagne de manière irrégulière en 2018. La nationalité marocaine est la plus grande parmi les migrants arrivés sur les côtes espagnoles (21% du total), ajoute la même source. 

Par ailleurs, le Maroc, de son côté, a toujours affirmé qu’il ne présentera jamais la facture de son action aux frontières et qu’il n’agira jamais de manière conditionnée.

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

"Le Maroc a transmis aux autorités espagnoles une liste de demandes en échange d'une intensification du contrôle aux frontières", annonce El Pais dans son édition du 3 janvier 2019. 

En plus des 140 millions d'euros (non encore attribués NDLR) avec lesquels l'UE s'est engagée à soutenir le pays dans sa gestion des flux migratoires, le Maroc réclame une aide pour la formation des jeunes dans les secteurs du tourisme et la santé, un programme permettant aux étudiants marocains des universités d'étudier en Espagne et une campagne contre les messages incitant les jeunes à traverser le Détroit, précise le journal espagnol

La secrétaire d'Etat aux Migrations, Consuelo Rumi, a déjà prévu un voyage à Bruxelles, pour fin janvier, afin de prendre de nouveaux engagements financiers. Elle demandera également de remettre les 140 millions de dollars approuvés il y a plusieurs mois. La ministre a même blâmé le retard dans la remise de ces fonds.

En effet, en plus du soutien financier, le Maroc souhaite que l'Espagne soit chargée d'envoyer un personnel dédié à la formation de professionnels marocains dans les deux secteurs.
Parmi les initiatives convenues également que les étudiants marocains, qui termineront leurs études universitaires au Maroc, puissent poursuivre leurs études supérieures de 3e cycle en Espagne. 

D'après El Pais, "l'Espagne défendra les demandes de son partenaire marocain, consciente que leur collaboration est essentielle pour atténuer la pression migratoire". 

Le journal a rappelé que le Maroc a été le principal point de départ des plus de 62.000 personnes qui sont arrivées en Espagne de manière irrégulière en 2018. La nationalité marocaine est la plus grande parmi les migrants arrivés sur les côtes espagnoles (21% du total), ajoute la même source. 

Par ailleurs, le Maroc, de son côté, a toujours affirmé qu’il ne présentera jamais la facture de son action aux frontières et qu’il n’agira jamais de manière conditionnée.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.