Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil RUSSIE 2018Mondial 2018. Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie VAR

Mondial 2018. Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie VAR 

Jeudi 21 juin 2018 à 13h30
Mondial 2018. Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie VAR
Source: Fifa 

La technologie VAR (Video Assistant Referees), utilisée pour la première fois dans cette Coupe du monde russe (14 juin - 15 juillet), a été lourdement critiquée après la rencontre ayant opposé le Maroc au Portugal, mercredi 20 juin, qui s'est soldée par la victoire de l'équipe de Cristiano Ronaldo.

Pour sa première utilisation officielle, la FIFA a opté pour le "modèle allemand" de la VAR, avec un centre opérationnel unique à Moscou, relié à tous les stades par des câbles à fibres optiques. 

(Source: FIFA)

Pas moins de 35 caméras sont à la disposition les arbitres afin d'assurer le bon déroulement des matches de cet événement planétaire: 33 caméras de télévision par stade, dont huit dotées du système Super Slow-motion et quatre du système Ultra Slow-motion; et deux autres caméras consacrées uniquement à l’identification des hors-jeu.

(Source: FIFA)

Ce qu'il faut savoir sur la VAR

Pour la technologie VAR, c'est une équipe d’arbitres assistants vidéo qui soutient le trio arbitral lors de chacun des 64 matches de la compétition. 

L’équipe d’arbitres assistants vidéo œuvre depuis une salle de régie vidéo centralisée, située à Moscou. Elle a accès aux images de toutes les caméras ainsi qu’à celles de deux caméras uniquement consacrées aux hors-jeu. 

Il est à noter que l’arbitre assistant vidéo ne prend aucune décision lui-même, il soutient uniquement l’arbitre de champ dans le processus décisionnel et la décision finale ne peut être prise que par cet arbitre de champ. 

Au cours du match, les supporters et (télé)spectateurs sont informés du recours à la vidéo par les diffuseurs.

L’équipe d'arbitres assistants vidéo est composée d’un arbitre assistant vidéo et de trois adjoints. Tous les membres de l’équipe sont des arbitres FIFA de haut niveau.

Pour la Coupe du monde 2018, 13 arbitres qui officient uniquement en tant qu’arbitres assistants vidéo lors de la compétition ont été sélectionnés par la Commission des arbitres de la FIFA.

La sélection de ces arbitres s’est principalement basée sur leur expérience en tant qu’arbitre assistant vidéo dans le cadre de compétitions nationales et internationales, ainsi que sur leur participation aux divers séminaires préparatoires et à des tournois de la FIFA, lors desquels ils ont pu renforcer leurs connaissances et compétences en la matière.

Outre les 13 arbitres assistants vidéo, plusieurs arbitres et arbitres assistants qui ont été sélectionnés pour officier lors de la compétition phare de la FIFA pourront également occuper cette fonction durant l’épreuve. Ces désignations sont confirmées avant chaque match.

Quatre techniciens vidéo sont chargés de sélectionner et fournir les meilleures images. Deux d’entre eux présélectionnent les angles de caméras les plus susceptibles d’être utilisés et les deux autres fournissent les angles finaux choisis par l’arbitre assistant vidéo et son adjoint n°2 pour chaque incident contrôlé ou visionné. La répartition des tâches:

- L'arbitre assistant vidéo regarde le match avec la caméra principale sur l’écran supérieur et contrôle ou visionne les incidents éventuels sur l’écran en quadravision. Il dirige l’équipe d’arbitres assistants vidéo et communique avec l’arbitre de champ;

- L’adjoint n°1 se concentre sur la caméra principale et informe l’arbitre assistant vidéo du déroulement du match lorsque l’arbitre assistant vidéo est occupé à contrôler ou visionner un incident;

L’adjoint n°3 se concentre sur les images télévisées, assiste l’arbitre assistant vidéo dans l’évaluation des incidents et assure la bonne communication entre l’arbitre assistant vidéo et l’adjoint n°2 gérant le poste des hors-jeu;

- L’adjoint n°2 est un arbitre assistant qui se trouve sur le poste consacré aux hors-jeu. Il anticipe et contrôle les situations de hors-jeu potentielles afin d’accélérer la procédure de contrôle et d’examen de l’arbitre assistant vidéo le cas échéant.

Processus de recours à la vidéo 

L’équipe d’arbitres assistants vidéo aide l’arbitre de champ dans son processus décisionnel dans quatre types d’incidents susceptibles de changer le cours d’un match:

- Les buts et les actions menant à un but: après qu'un but soit marqué, l'équipe d'arbitres assistants vidéo revoit l'action pour s'assurer qu'il n'y a pas de faute;

Les penalties et les actions menant à un penalty: les arbitres s'assurent qu'il n'y a pas de faute dans la surface de réparation;

Les cartons rouges directs: une fois l'action achevée, et le ballon est hors terrain, les arbitres revoient l'action pour décider si un joueur mérite le carton rouge;

- L’identité d’un joueur à sanctionner: si l'arbitre de champ se trompe sur l'identité du joueur à sanctionner, les arbitres assistants vidéo corrigent l'erreur. 

Pendant un match, l’équipe d’arbitres assistants vidéo contrôle en permanence qu’aucune erreur manifeste n’est commise dans l’évaluation de ces quatre situations susceptibles de changer le cours du match. L’équipe ne prend contact avec l’arbitre de champ que lorsque celui-ci commet une erreur manifeste d’interprétation ou ne remarque pas un incident sérieux

Quand est-ce qu'un arbitre de champ examine la vidéo au bord du terrain?

Pour la Coupe du Monde 2018, les arbitres de champ ont reçu des instructions claires afin de savoir quand accepter les informations de l’équipe d’arbitres assistants vidéo et quand aller eux-mêmes visionner un incident sur l’écran prévu à cet effet sur le bord du terrain avant de prendre la décision appropriée.

Ainsi, les arbitres de champ examinent la vidéo au bord du terrain (pour interprétation) dans les cas suivants:

- Buts:

* Faute commise par un joueur de l’équipe en phase offensive;

* Hors-jeu;

- Penalties:

* Faute entraînant le penalty;

* Faute commise par un joueur de l’équipe en phase offensive;

- Tous les incidents entraînant un carton rouge direct.

Les arbitres de champ examinent la vidéo sur indication de l’arbitre assistant vidéo uniquement (pour incidents factuels), dans les cas suivants:

- Buts:

* Position de hors-jeu avant un but;

* Ballon hors du jeu avant un but;

- Penalties:

* Faute commise dans ou hors de la surface;

* Ballon hors du jeu avant un penalty;

* Position de hors-jeu avant un penalty;

- Tous les cas d’erreur sur l’identité d’un joueur.

Par ailleurs, à tout moment, l’arbitre de champ peut décider de retarder la reprise du jeu pour communiquer avec l’arbitre assistant vidéo. Il doit le signaler en portant la main à son oreille.

Ceci n’est pas considéré comme un recours officiel à l’assistance vidéo à l’arbitrage.

Lorsqu'il effectue le signal officiel de recours à l'assistance vidéo, le jeu est interrompu pour visionner une décision sur l’écran de contrôle au bord du terrain ou bien changer une décision sur la base des indications fournies par l’arbitre assistant vidéo.

Cas Maroc-Potugal

L'arbitre américain Mark Geiger a été sévèrement critiqué après le match Maroc-Portugal mercredi 20 juin par les Marocains, mais également les commentateurs internationaux. 

Il aurait, selon eux, privé le Maroc de deux penaltys. Lorsque Hervé Renard a contesté l'une de ses décisions, l'arbitre l'a recadré en lui indiquant avoir eu les instructions des arbitres assistants vidéo qui lui ont expliqué qu'il n'y a pas eu de faute. 

Dans un premier temps un défenseur de l'équipe du Portugal a clairement balancé l'attaquant marocain Boutaib, et dans un second temps, un autre joueur portugais aurait touché le ballon à la main involontairement. 

Selon plusieurs commentateurs, l'arbitrage a été en faveur de l'équipe de Cristiano Ronaldo, et injuste envers le Maroc. 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close