Au cours du premier mois de l'année 2018, les parts d’audience des chaînes marocaines se sont situées en moyenne à 48,7%. En prime time, le chiffre passe à 57,3%.

Durant le mois de janvier, les Marocains ont regardé la télévision pendant 7 heures et 27 minutes, en moyenne par jour. Pendant la première semaine de février, ce chiffre s'établit à 7 h et 21 min.

Comme à l’accoutumée, la chaîne 2M réalise le meilleur score, avec une part d’audience de 35,4% (et 33,3% en prime time – entre 20h50 et 22h30).

Selon le Ciaumed, Centre interprofessionnel d'audimétrie, Al Aoula ne recueille quant à elle que 9,2% de l’audience (et 19,9% en prime time).

Cette tendance est également valable pour la première semaine du mois de février: 33,7% de part d'audience pour 2M, contre 11,3% pour Al Aoula.

(du 1er au 28 janvier)

(du 31 au 6 février)

Le feuilleton turc "Samhini" reste le plus regardé sur 2M. Le 19 janvier dernier, 2M a réuni 8.350.000 téléspéctateurs, soit 75,5% de part d’audience en une soirée. Ils étaient 7.912.000 à regarder l'épisode du 6 février.

Le 4 février dernier, en diffusant la finale du Championnat d'Afrique des Nations de football (CHAN 2018), remporté par l'équipe marocaine, Al Aoula a réussi à réunir 4.144.000 téléspecteurs, soit 38,9% de part d'audience.

Le top 10 des programmes d’Al Aoula, est composé essentiellement de feuilletons marocains qui peuvent monter jusqu’à 35,5% de part d’audience.

Par ailleurs, durant le mois de janvier, sur une journée moyenne, le conglomérat "9 chaînes marocaines" enregistre en moyenne par seconde: 2.239.000 téléspectateurs entre 3h et 20h et 5.630.000 téléspectateurs entre 20h50 et 22h30.

Les chaînes nationales étudiées sont Al Aoula, Al Aoula Internationale, 2M, 2M Monde, Arryadia, Al Maghribia, Tamazight, Assadissa et TV Laâyoune.

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Au cours du premier mois de l'année 2018, les parts d’audience des chaînes marocaines se sont situées en moyenne à 48,7%. En prime time, le chiffre passe à 57,3%. 

Durant le mois de janvier, les Marocains ont regardé la télévision pendant 7 heures et 27 minutes, en moyenne par jour. Pendant la première semaine de février, ce chiffre s'établit à 7 h et 21 min.

Comme à l’accoutumée, la chaîne 2M réalise le meilleur score, avec une part d’audience de 35,4% (et 33,3% en prime time – entre 20h50 et 22h30).

Selon le Ciaumed, Centre interprofessionnel d'audimétrie, Al Aoula ne recueille quant à elle que 9,2% de l’audience (et 19,9% en prime time).

Cette tendance est également valable pour la première semaine du mois de février: 33,7% de part d'audience pour 2M, contre 11,3% pour Al Aoula.

(du 1er au 28 janvier)

(du 31 au 6 février)

Le feuilleton turc "Samhini" reste le plus regardé sur 2M. Le 19 janvier dernier, 2M a réuni 8.350.000 téléspéctateurs, soit 75,5% de part d’audience en une soirée. Ils étaient 7.912.000 à regarder l'épisode du 6 février.

Le 4 février dernier, en diffusant la finale du Championnat d'Afrique des Nations de football (CHAN 2018), remporté par l'équipe marocaine, Al Aoula a réussi à réunir 4.144.000 téléspecteurs, soit 38,9% de part d'audience.

Le top 10 des programmes d’Al Aoula, est composé essentiellement de feuilletons marocains qui peuvent monter jusqu’à 35,5% de part d’audience.

Par ailleurs, durant le mois de janvier, sur une journée moyenne, le conglomérat "9 chaînes marocaines" enregistre en moyenne par seconde: 2.239.000 téléspectateurs entre 3h et 20h et 5.630.000 téléspectateurs entre 20h50 et 22h30.

Les chaînes nationales étudiées sont Al Aoula, Al Aoula Internationale, 2M, 2M Monde, Arryadia, Al Maghribia, Tamazight, Assadissa et TV Laâyoune.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.