L'ANRT a publié les résultats de l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC qui a été menée auprès 12.000 ménages et individus. L'investigation renseigne sur le niveau d’équipement et d’usage des technologies de l’information au Maroc, son évolution et ses principales tendances. Détails.

Pour sa première communication de l'année 2018, l'ANRT vient de rendre publics les résultats de l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et individus.

Cette enquête, menée sur un échantillon de 12.000 ménages et individus, a pour objectif de relever le niveau d’équipement et d’usage des technologies de l’information au Maroc et de suivre son évolution et ses principales tendances.

Le smartphone et l’Internet se généralisent

L'enquête conclut que l'internet et le smartophone se démocratisent au Maroc. Le taux d'équipement est de 99,8%. "La téléphonie mobile est généralisée pour la quasi-totalité des ménages aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. Le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans le ménage, est de 3,9", ajoute le communiqué de l'ANRT. Et d'ajouter, "la motivation principale (pour 90% des ménages) pour l’équipement des ménages en téléphonie fixe serait l’accès à Internet". 

Près de 92% des individus âgés de plus de 5 ans sont équipés en téléphonie mobile dont 73% sont équipés d’un smartphone. Les plus jeunes (de 5 à 39 ans) sont les plus équipés en smartphones avec des taux avoisinant 80%.

Selon l'enquête, 86% des individus âgés de plus de 5 ans, disposant d’un smartphone, l’utilisent pour accéder à Internet, soit près de 19,6 millions d’individus. Les applications mobiles sont utilisées par 93% des individus équipés en smartphones. L’utilisation d’applications mobiles est une pratique courante dans les deux milieux (urbain et rural).

Quant au parc des smartphones, il est aujourd'hui estimé à plus de 22,6 millions.

La pénétration des ordinateurs moins importante que les smartphones

L'enquête révèle qu'en 2017, six ménages sur dix (60%) sont équipés en ordinateur et/ou tablette, soit une hausse de plus de 6% par rapport à 2016. Sur la période 2010-2017, l’augmentation est de près de 72%.

Un individu sur cinq dispose d’un ordinateur ou d’une tablette et sept ménages sur dix sont équipés en accès à Internet. Cela dit, l'Internet mobile reste le principal moyen d’accès à Internet chez les ménages marocains (66,5%).

Les enfants de moins de 15 ans utilisent Internet dans un ménage sur deux. 

"75% des parents déclarent contrôler les usages de leurs enfants sur Internet. Toutefois, plus de sept parents sur dix déclarent ne pas être outillés pour accompagner et orienter l’usage de leurs enfants d’Internet", explique l'ANRT. 

La moitié des internautes passent plus d’une heure sur Internet

En ce qui concerne l'usage d'internet, l'enquête nous apprend que le Maroc "se situe au-dessus de la moyenne mondiale de près de 8 points" en termes de nombre d'internautes. (54% de la population mondiale est connectée).

L'utilisation d’Internet est quotidienne pour deux internautes marocains sur trois. Et près de la moitié des internautes passent plus d’une heure sur Internet via un téléphone mobile.

La grande majorité des internautes préfèrent recourir à des connexions mobiles, notamment dans le rural.

Quand l'enquête s'intéresse aux réseaux sociaux, les indicateurs sont parlants. 94,3% des internautes âgés de 5 ans et plus ont participé aux réseaux sociaux au cours des trois derniers mois de 2017. Ce taux monte à 98,4% pour les internautes âgés de 15 à 24 ans.

La fréquentation des réseaux sociaux est quotidienne pour huit personnes sur dix dont près de la moitié y consacre plus d’une heure, ajoute l'étude. 

Les Marocains insensibles aux risques liés à la sécurité en ligne

Selon l'étude de l'ANRT, "les internautes marocains ne «se sentent» pas encore concernés par la sécurité des systèmes informatiques et la protection des données". Et d'ajouter, "seuls 21,4% des individus seraient conscients des risques et des menaces de l’utilisation d’Internet sans outils de protection". "Près de 76% des individus ne se protègent pas contre les risques d’Internet parce qu’ils n’ont pas d’information sur les outils existants".

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L'ANRT a publié les résultats de l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC qui a été menée auprès 12.000 ménages et individus. L'investigation renseigne sur le niveau d’équipement et d’usage des technologies de l’information au Maroc, son évolution et ses principales tendances. Détails. 

Pour sa première communication de l'année 2018, l'ANRT vient de rendre publics les résultats de l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et individus.

Cette enquête, menée sur un échantillon de 12.000 ménages et individus, a pour objectif de relever le niveau d’équipement et d’usage des technologies de l’information au Maroc et de suivre son évolution et ses principales tendances.

Le smartphone et l’Internet se généralisent

L'enquête conclut que l'internet et le smartophone se démocratisent au Maroc. Le taux d'équipement est de 99,8%. "La téléphonie mobile est généralisée pour la quasi-totalité des ménages aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. Le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans le ménage, est de 3,9", ajoute le communiqué de l'ANRT. Et d'ajouter, "la motivation principale (pour 90% des ménages) pour l’équipement des ménages en téléphonie fixe serait l’accès à Internet". 

Près de 92% des individus âgés de plus de 5 ans sont équipés en téléphonie mobile dont 73% sont équipés d’un smartphone. Les plus jeunes (de 5 à 39 ans) sont les plus équipés en smartphones avec des taux avoisinant 80%.

Selon l'enquête, 86% des individus âgés de plus de 5 ans, disposant d’un smartphone, l’utilisent pour accéder à Internet, soit près de 19,6 millions d’individus. Les applications mobiles sont utilisées par 93% des individus équipés en smartphones. L’utilisation d’applications mobiles est une pratique courante dans les deux milieux (urbain et rural).

Quant au parc des smartphones, il est aujourd'hui estimé à plus de 22,6 millions.

La pénétration des ordinateurs moins importante que les smartphones

L'enquête révèle qu'en 2017, six ménages sur dix (60%) sont équipés en ordinateur et/ou tablette, soit une hausse de plus de 6% par rapport à 2016. Sur la période 2010-2017, l’augmentation est de près de 72%.

Un individu sur cinq dispose d’un ordinateur ou d’une tablette et sept ménages sur dix sont équipés en accès à Internet. Cela dit, l'Internet mobile reste le principal moyen d’accès à Internet chez les ménages marocains (66,5%).

Les enfants de moins de 15 ans utilisent Internet dans un ménage sur deux. 

"75% des parents déclarent contrôler les usages de leurs enfants sur Internet. Toutefois, plus de sept parents sur dix déclarent ne pas être outillés pour accompagner et orienter l’usage de leurs enfants d’Internet", explique l'ANRT. 

La moitié des internautes passent plus d’une heure sur Internet

En ce qui concerne l'usage d'internet, l'enquête nous apprend que le Maroc "se situe au-dessus de la moyenne mondiale de près de 8 points" en termes de nombre d'internautes. (54% de la population mondiale est connectée).

L'utilisation d’Internet est quotidienne pour deux internautes marocains sur trois. Et près de la moitié des internautes passent plus d’une heure sur Internet via un téléphone mobile.

La grande majorité des internautes préfèrent recourir à des connexions mobiles, notamment dans le rural.

Quand l'enquête s'intéresse aux réseaux sociaux, les indicateurs sont parlants. 94,3% des internautes âgés de 5 ans et plus ont participé aux réseaux sociaux au cours des trois derniers mois de 2017. Ce taux monte à 98,4% pour les internautes âgés de 15 à 24 ans.

La fréquentation des réseaux sociaux est quotidienne pour huit personnes sur dix dont près de la moitié y consacre plus d’une heure, ajoute l'étude. 

Les Marocains insensibles aux risques liés à la sécurité en ligne

Selon l'étude de l'ANRT, "les internautes marocains ne «se sentent» pas encore concernés par la sécurité des systèmes informatiques et la protection des données". Et d'ajouter, "seuls 21,4% des individus seraient conscients des risques et des menaces de l’utilisation d’Internet sans outils de protection". "Près de 76% des individus ne se protègent pas contre les risques d’Internet parce qu’ils n’ont pas d’information sur les outils existants".

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.