Grève des conducteurs de taxis à Ifrane (ODPT)

L’Organisation démocratique des professionnels du transport routier (ODPT) observe une grève nationale d’avertissement de 24 heures, ce lundi 29 octobre, pour dénoncer, entre autres, la hausse du prix des carburants.

L’activité des secteurs du transport affiliés à cette organisation est paralysée dans plusieurs villes du Maroc, notamment à Casablanca, Salé, Rabat..., apprend Médias24 auprès de Mustapha Chaoune, secrétaire général de l’ODPT.

"Les taxis, le transport mixte, certains bus dédiés au transport des voyageurs, ainsi que quelques transporteurs de marchandises sont en grève dans plus de 70 provinces au Maroc". 

"Le port de Casablanca est également paralysé", ajoute notre source, jointe au téléphone. 

M. Chaoune dénonce le silence du gouvernement face à l'augmentation du prix des carburants, qui impacte à son tour le coût du transport et les recettes des professionnels du secteur.

"Le coût du transport dépend de 30 à 35% du prix des carburants", explique-t-il. 

Selon l'application Mahatati, consultée ce lundi 29 octobre, le prix du litre de gasoil à Casablanca, dans un rayon de 20 km, varie entre 9,85 DH et 10,69 DH.

"Le gouvernement continue à fuir ses responsabilités et refuse de donner suite à nos revendications, dont les principales sont la hausse du prix des carburants, la sécurité routière et le transport public urbain, notamment l'état des bus", déplore notre source. 

M. Chaoune ajoute qu'il s'agit d'une grève d'avertissement. "Si le gouvernement continue à nous ignorer, la protestation va monter d'un cran dans les jours à venir. Les transporteurs organiseront une manifestation sous forme de cortège, qui se dirigera vers Rabat".

"Nous appelons le chef du gouvernement à organiser des assises dédiées au secteur, en présence de toutes les parties concernées", conclut-il.

Concernant le communiqué publié récemment par le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau relative à la tenue, en novembre prochain, d'une réunion avec les transporteurs routiers des marchandises, Mustapha Chaoune explique que l'ODPT n'est pas concernée par cette décision, puisque l'organisation n'était pas présente à la réunion de mercredi dernier. 

M. Chaoune affirme ignorer les organisations qui ont pris part à cette réunion. L'information n'a pas été indiquée sur le document.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Grève des conducteurs de taxis à Ifrane (ODPT)

L’Organisation démocratique des professionnels du transport routier (ODPT) observe une grève nationale d’avertissement de 24 heures, ce lundi 29 octobre, pour dénoncer, entre autres, la hausse du prix des carburants.
 

L’activité des secteurs du transport affiliés à cette organisation est paralysée dans plusieurs villes du Maroc, notamment à Casablanca, Salé, Rabat..., apprend Médias24 auprès de Mustapha Chaoune, secrétaire général de l’ODPT.

"Les taxis, le transport mixte, certains bus dédiés au transport des voyageurs, ainsi que quelques transporteurs de marchandises sont en grève dans plus de 70 provinces au Maroc". 

"Le port de Casablanca est également paralysé", ajoute notre source, jointe au téléphone. 

M. Chaoune dénonce le silence du gouvernement face à l'augmentation du prix des carburants, qui impacte à son tour le coût du transport et les recettes des professionnels du secteur.

"Le coût du transport dépend de 30 à 35% du prix des carburants", explique-t-il. 

Selon l'application Mahatati, consultée ce lundi 29 octobre, le prix du litre de gasoil à Casablanca, dans un rayon de 20 km, varie entre 9,85 DH et 10,69 DH.

"Le gouvernement continue à fuir ses responsabilités et refuse de donner suite à nos revendications, dont les principales sont la hausse du prix des carburants, la sécurité routière et le transport public urbain, notamment l'état des bus", déplore notre source. 

M. Chaoune ajoute qu'il s'agit d'une grève d'avertissement. "Si le gouvernement continue à nous ignorer, la protestation va monter d'un cran dans les jours à venir. Les transporteurs organiseront une manifestation sous forme de cortège, qui se dirigera vers Rabat".

"Nous appelons le chef du gouvernement à organiser des assises dédiées au secteur, en présence de toutes les parties concernées", conclut-il.

Concernant le communiqué publié récemment par le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau relative à la tenue, en novembre prochain, d'une réunion avec les transporteurs routiers des marchandises, Mustapha Chaoune explique que l'ODPT n'est pas concernée par cette décision, puisque l'organisation n'était pas présente à la réunion de mercredi dernier. 

M. Chaoune affirme ignorer les organisations qui ont pris part à cette réunion. L'information n'a pas été indiquée sur le document.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.