Rebondissement inattendu dans l'affaire des deux meurtres terroristes d'Imil: le BCIJ a arrêté un ressortissant suisse portant également la nationalité espagnole et résident au Maroc, suspecté de complicité avec une partie des prévenus.

Le BCIJ, Bureau central des investigations judiciaires, chargé de l'enquête sur l'affaire des deux meurtres terroristes d'Imlil, annonce ce samedi 29 décembre, l'arrestation d'un "ressortissant suisse de nationalité espagnole".

Agissant en collaboration avec la DGSN, le BCIJ a procédé à cette arrestation dans la ville de Marrakech où réside cet individu. Il est soupçonné de liens avec certaines personnes déjà arrêtées dans le cadre de l'enquête judiciaire menée dans l'affaire du meurtre des deux touristes norvégienne et danoise dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018 dans la région d'Imlil.

L'enquête a montré que cet individu est soupçonné d'être nourri d'idéologie extrémiste et violente. Il est présumé avoir appris à des individus déjà arrêtés à utiliser les plus récentes applications de communication et de les avoir entraînés au tir.

Il est également soupçonné d'avoir embrigadé ou tenté d'embrigader des Marocains ou des ressortissants de pays subsahariens, dans l'objectif de mener ders actions terroristes au Maroc, contre des intérêts étrangers ou contre les forces de sécurité nationale pour s'emparer de leurs armes de service.

Le prévenu a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet.

Il s'agit d'un énorme rebondissement dans cette affaire. Celle-ci était considérée jusqu'à présent, comme relevant d'une radicalisation rapide et endogène, sans autre lien avec l'étranger que le visionnage ou la lecture de produits de propagande idéologique de Daech.

 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Rebondissement inattendu dans l'affaire des deux meurtres terroristes d'Imil: le BCIJ a arrêté un ressortissant suisse portant également la nationalité espagnole et résident au Maroc, suspecté de complicité avec une partie des prévenus.

Le BCIJ, Bureau central des investigations judiciaires, chargé de l'enquête sur l'affaire des deux meurtres terroristes d'Imlil, annonce ce samedi 29 décembre, l'arrestation d'un "ressortissant suisse de nationalité espagnole".

Agissant en collaboration avec la DGSN, le BCIJ a procédé à cette arrestation dans la ville de Marrakech où réside cet individu. Il est soupçonné de liens avec certaines personnes déjà arrêtées dans le cadre de l'enquête judiciaire menée dans l'affaire du meurtre des deux touristes norvégienne et danoise dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018 dans la région d'Imlil.

L'enquête a montré que cet individu est soupçonné d'être nourri d'idéologie extrémiste et violente. Il est présumé avoir appris à des individus déjà arrêtés à utiliser les plus récentes applications de communication et de les avoir entraînés au tir.

Il est également soupçonné d'avoir embrigadé ou tenté d'embrigader des Marocains ou des ressortissants de pays subsahariens, dans l'objectif de mener ders actions terroristes au Maroc, contre des intérêts étrangers ou contre les forces de sécurité nationale pour s'emparer de leurs armes de service.

Le prévenu a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet.

Il s'agit d'un énorme rebondissement dans cette affaire. Celle-ci était considérée jusqu'à présent, comme relevant d'une radicalisation rapide et endogène, sans autre lien avec l'étranger que le visionnage ou la lecture de produits de propagande idéologique de Daech.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.