Persuadé que l’échec des jeunes entreprises n’est pas une fatalité, Ismaïl Lahsini lance son service d’accompagnement des TPE. Un marché vierge qu’il a décidé d’investir.

Tout est parti d’un constat dressé par Ismaïl Lahsini, fondateur et dirigeant de Next Génération Entrepreneurs Maroc (NGE), une TPE lancée il y a quelques mois : « Bien qu’elle représente 90% du tissu économique du pays, la petite entreprise n’est pas sexy aux yeux de beaucoup de décideurs ».

Pourquoi ? « Parce qu’elle conduit souvent à l’échec, alors même qu’elle nécessite une expertise spécifique, de la concentration et un réel engagement», précise le jeune entrepreneur.

L’entrepreunariat, c’est la voie qu’il choisit juste après ses études en droit. Il devient alors consultant pour l’International Entrepreneurship Maroc, une association marocaine issue d’une fondation hollandaise qui accompagne les MRE créant des entreprises dans leur pays d’origine. Pendant 4 ans, le programme « Face » destiné à faciliter la création d’entreprises au Maroc a enregistré la création de 250 entreprises et de 1.000 emplois, dont 89% sont toujours en activité.

La situation d’échec est difficile partout ailleurs

Aujourd’hui, NGE s’inscrit ainsi dans la continuité du parcours de son créateur. « Je suis entrepreneur, je dirais même un serial entrepreneur », ironise-t-il. L’entreprenariat avec ses réussites et sutout ses échecs, il en a fait les frais. « Ce sont des moments très difficiles, pas uniquement au Maroc. La situation d’échec est difficile partout ailleurs. Ce n’est pas une question de culture nationale », se remémore-t-il.

Et de poursuivre : « Je ne veux pas que d’autres vivent les mêmes situations que moi ». Pour lui, « un accompagnement permet d’éviter les écueils, car généralement les causes de l’échec sont basiques et peuvent être évitées avec l'aide de quelques conseils simples et pratiques ».

En quoi consiste donc l’encadrement proposé par NGE ? Inspirer, former, outiller et connecter une nouvelle génération d’entrepreneurs. Une philosophie qui repose sur un fait : « un entrepreneur n’a pas de profil-type ou de parcours figé ». 

Le besoin en professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs est réel

La démarche d’Ismaïl semble aujourd’hui validée, puisque l’entreprise s’est vue confier la gestion de l’espace entreprenarial du Centre Rahmna Skills. « Nous allons dans les régions au contact du terrain et de la réalité, hors de l’axe Casablanca-Rabat. Nous sommes convaincus que l’entreprenarait est un outil indispensable pour le développement des territoires », indique-t-il.

Pour se faire, NGE dote l’entrepreneur d’un outil basé sur une méthodologie éprouvée et un réseau. « A travers un programme de mentoring, les entrepreneurs en herbe profitent de rencontres régulières avec des chefs d’entreprises déjà établis en vue d’un échange d’expériences », précise à ce sujet Ismaïl. Le besoin en professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs est réel. Encore faut-il que la passion entrepreneuriale soit au rendez-vous !


 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Persuadé que l’échec des jeunes entreprises n’est pas une fatalité, Ismaïl Lahsini lance son service d’accompagnement des TPE. Un marché vierge qu’il a décidé d’investir.
 

Tout est parti d’un constat dressé par Ismaïl Lahsini, fondateur et dirigeant de Next Génération Entrepreneurs Maroc (NGE), une TPE lancée il y a quelques mois : « Bien qu’elle représente 90% du tissu économique du pays, la petite entreprise n’est pas sexy aux yeux de beaucoup de décideurs ».

Pourquoi ? « Parce qu’elle conduit souvent à l’échec, alors même qu’elle nécessite une expertise spécifique, de la concentration et un réel engagement», précise le jeune entrepreneur.

L’entrepreunariat, c’est la voie qu’il choisit juste après ses études en droit. Il devient alors consultant pour l’International Entrepreneurship Maroc, une association marocaine issue d’une fondation hollandaise qui accompagne les MRE créant des entreprises dans leur pays d’origine. Pendant 4 ans, le programme « Face » destiné à faciliter la création d’entreprises au Maroc a enregistré la création de 250 entreprises et de 1.000 emplois, dont 89% sont toujours en activité.

La situation d’échec est difficile partout ailleurs

Aujourd’hui, NGE s’inscrit ainsi dans la continuité du parcours de son créateur. « Je suis entrepreneur, je dirais même un serial entrepreneur », ironise-t-il. L’entreprenariat avec ses réussites et sutout ses échecs, il en a fait les frais. « Ce sont des moments très difficiles, pas uniquement au Maroc. La situation d’échec est difficile partout ailleurs. Ce n’est pas une question de culture nationale », se remémore-t-il.

Et de poursuivre : « Je ne veux pas que d’autres vivent les mêmes situations que moi ». Pour lui, « un accompagnement permet d’éviter les écueils, car généralement les causes de l’échec sont basiques et peuvent être évitées avec l'aide de quelques conseils simples et pratiques ».

En quoi consiste donc l’encadrement proposé par NGE ? Inspirer, former, outiller et connecter une nouvelle génération d’entrepreneurs. Une philosophie qui repose sur un fait : « un entrepreneur n’a pas de profil-type ou de parcours figé ». 

Le besoin en professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs est réel

La démarche d’Ismaïl semble aujourd’hui validée, puisque l’entreprise s’est vue confier la gestion de l’espace entreprenarial du Centre Rahmna Skills. « Nous allons dans les régions au contact du terrain et de la réalité, hors de l’axe Casablanca-Rabat. Nous sommes convaincus que l’entreprenarait est un outil indispensable pour le développement des territoires », indique-t-il.

Pour se faire, NGE dote l’entrepreneur d’un outil basé sur une méthodologie éprouvée et un réseau. « A travers un programme de mentoring, les entrepreneurs en herbe profitent de rencontres régulières avec des chefs d’entreprises déjà établis en vue d’un échange d’expériences », précise à ce sujet Ismaïl. Le besoin en professionnels de l’accompagnement des entrepreneurs est réel. Encore faut-il que la passion entrepreneuriale soit au rendez-vous !


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.