La coopération entre l’Espagne et le Maroc vient d’aboutir à une nouvelle arrestation. Le Français, qui a été arrêté à Rabat, appartenait au réseau de recrutement de combattants pour la Syrie démantelé mi-mars à Melilia et Malaga.

Sylvain Bertrand Guillaune Decker, connu sous le nom de Souleymane, a été arrêté par la police marocaine samedi 22 mars au petit matin dans la capitale marocaine.

L’homme, qui était sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par l’Espagne, est soupçonné d'appartenance à un réseau terroriste, selon le communiqué diffusé par la DGSN publié suite à l’arrestation. Les membres de ce réseau « s'activent dans le domaine du recrutement de volontaires pour aller combattre dans plusieurs foyers de tension à travers le monde » selon la DGSN. En clair, il s’agissait de recruter des combattants pour rejoindre des mouvements djihadistes en Afrique subsaharienne, en Libye ou en Syrie.

« Son arrestation au Maroc intervient suite aux enquêtes menées par les services de sécurité marocains, en coordination étroite avec leurs homologues espagnols, suite au démantèlement, à la mi-mars courant, d'un réseau terroriste dont les membres s'activaient dans les villes de Laaroui, Melilia et Malaga » poursuit le communiqué officiel.

Le réseau en question comprenait plusieurs membres, dont 4 ont été arrêtés et placés en détention le 17 mars en Espagne. Mustapha Maya Amaya, de nationalité belge et espagnole et résidant à Melilia, était de chef de la cellule. Deux Français et un Tunisien avaient été arrêtés à la même occasion. Du côté marocain, trois autres personnes ont été arrêtées au même moment.
Selon l’agence de presse espagnole EFE, le détenu revenait de Syrie et s’apprêtait à y retourner pour intégrer une des groupuscules affiliés à Al Qaida. Récemment, il avait été hébergé par Mustapha Maya Amaya à Melilia, au même moment qu’un autre Français, Paul Cadic. Sylvain Decker a ensuite franchi la frontière pour se réinstaller au Maroc, où il avait déjà séjourné avant de partir en Syrie.

 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La coopération entre l’Espagne et le Maroc vient d’aboutir à une nouvelle arrestation. Le Français, qui a été arrêté à Rabat, appartenait au réseau de recrutement de combattants pour la Syrie démantelé mi-mars à Melilia et Malaga.

 

Sylvain Bertrand Guillaune Decker, connu sous le nom de Souleymane, a été arrêté par la police marocaine samedi 22 mars au petit matin dans la capitale marocaine.

L’homme, qui était sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par l’Espagne, est soupçonné d'appartenance à un réseau terroriste, selon le communiqué diffusé par la DGSN publié suite à l’arrestation. Les membres de ce réseau « s'activent dans le domaine du recrutement de volontaires pour aller combattre dans plusieurs foyers de tension à travers le monde » selon la DGSN. En clair, il s’agissait de recruter des combattants pour rejoindre des mouvements djihadistes en Afrique subsaharienne, en Libye ou en Syrie.

« Son arrestation au Maroc intervient suite aux enquêtes menées par les services de sécurité marocains, en coordination étroite avec leurs homologues espagnols, suite au démantèlement, à la mi-mars courant, d'un réseau terroriste dont les membres s'activaient dans les villes de Laaroui, Melilia et Malaga » poursuit le communiqué officiel.

Le réseau en question comprenait plusieurs membres, dont 4 ont été arrêtés et placés en détention le 17 mars en Espagne. Mustapha Maya Amaya, de nationalité belge et espagnole et résidant à Melilia, était de chef de la cellule. Deux Français et un Tunisien avaient été arrêtés à la même occasion. Du côté marocain, trois autres personnes ont été arrêtées au même moment.
Selon l’agence de presse espagnole EFE, le détenu revenait de Syrie et s’apprêtait à y retourner pour intégrer une des groupuscules affiliés à Al Qaida. Récemment, il avait été hébergé par Mustapha Maya Amaya à Melilia, au même moment qu’un autre Français, Paul Cadic. Sylvain Decker a ensuite franchi la frontière pour se réinstaller au Maroc, où il avait déjà séjourné avant de partir en Syrie.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.