Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Houle dangereuse: Nuit agitée, vagues géantes et alerte sur le littoral atlantique marocain 

Mardi 7 janvier 2014 à 11h30

 

Le littoral atlantique marocain a connu une terrible nuit de houle, qui a touché les côtes de Larache à Safi, selon les sources informées et les témoignages recueillis sur place. Des dégâts ont été enregistrés à Casablanca et Skhirat.

Les dégâts constatés et relevés par nos soins concernent la corniche de Casablanca, les habitations d’El Hank ainsi que des cabanons qui ont été littéralement dévastés à Skhirat.

Les perturbations concernent en fait tout le littoral atlantique jusqu’en Espagne et au Portugal.

Le littoral marocain est menacé aujourd’hui et la nuit prochaine par des vagues d’une hauteur de 6 à 7 mètres, apprend Médias 24 auprès de la météo. Les maximales seront enregistrées aujourd’hui sur les côtes entre Safi et Larache, résultant d’une houle dangereuse liée à une dépression au niveau des Açores. Si le vent ne s’est pas mêlé de la partie, les fortes vagues ont néanmoins causé des dégâts.

La houle a coïncidé avec la marée haute de 3 à 3,5 mètres et l'effet combiné entre celle-ci et la houle a entraîné des débordements de vagues sur les côtes dont le niveau est proche de celui de la mer, selon la météo nationale citée par la MAP.
Selon la protection civile de Casablanca, de fortes vagues se sont brisées sur la jetée de Moulay Youssef entraînant la blessure de deux promeneurs. Les victimes, rapidement prises en charge par ambulance, ne souffrent que de légers traumatismes selon les responsables de la protection civile.

Selon la MAP, « plusieurs navires ont des amarres cassées au port de Casablanca et quatre lamaneurs, qui veillent à l'amarrage des bateaux, ont été évacués vers l'hôpital pour soins après avoir été surpris par la houle à la jetée Moulay Youssef, apprend-on auprès des autorités. »
Par ailleurs, sur la corniche casablancaise, la montée des eaux a également surpris certains employés des clubs balnéaires. Un salarié du café-restaurant Tropicana raconte son calvaire lorsque les vagues ont inondé le lieu. Le jeune homme a échappé au pire grâce à l’intervention des pompiers de la ville blanche.

Deux maisons ont été inondées et six autres légèrement, avec des murs de clôture partiellement endommagés, à Dar Bouazza selon la MAP.
Des fortes vagues ont également balayé les plages de Skhirat et Harhoura dans la région de Rabat, causant la destruction partielle de certains cabanons en front de mer.

Le centre météorologique a lancé une alerte à la forte houle, dès lundi, en direction des marins et de l’office national de pêche, afin d’informer sur la dangerosité d’une sortie en mer.

Cependant, ils annoncent une amélioration des conditions dans les prochains jours. La houle devrait se réduire à partir de demain mercredi, pour laisser place à des vagues de 4 mètres. L'alerte n’est toujours pas levée.

 

.

Les articles liés

Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close