L’application TikTok une nouvelle fois interdite au Pakistan

(AFP)

Le 21 juillet 2021

La populaire plateforme de partage de vidéos TikTok a été bloquée mercredi pour la quatrième fois au Pakistan en raison de vidéos jugées « inapropriées », a déclaré l’autorité pakistanaise des télécommunications.

L’application chinoise a déjà bravé une série batailles juridiques avec des activistes religieux et les autorités de ce pays musulman conservateur.

Elle a notamment été interdite pendant deux jours en début de mois sous ordre d’un tribunal provincial.

Les défenseurs de la liberté d’expression critiquent depuis longtemps la censure rampante du gouvernement pakistanais et le contrôle de l’internet et des médias.

« La mesure a été prise en raison de la présence continue de contenus inappropriés sur la plateforme et son incapacité à retirer ce type de contenus », a indiqué l’autorité des télécommunications dans un communiqué.

Un représentant local de TikTok, contacté par l’AFP, n’a pour l’instant pas réagi.

L’application compte de nombreux fans au Pakistan, dont beaucoup l’utilisent pour commercialiser des produits. Mais les critiques de TikTok dans ce pays musulman conservateur l’accusent de promouvoir des contenus vulgaires ou évoquant les communautés LGBTQ.

En juin, la compagnie avait annoncé avoir supprimé plus de six millions de vidéos en trois mois au Pakistan, suite à des plaintes d’utilisateurs et de responsables. Environ 15% des vidéos retirées concernaient la « nudité adulte et les activités sexuelles », selon la compagnie.

Le régulateur pakistanais avait déjà demandé à YouTube de bloquer les vidéos considérées comme « répréhensibles », et plusieurs plateformes de rencontre avaient été interdites.

Le 21 juillet 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du groupe STMicroelectronics, du site de Bouskoura et de ses activités