Le Dow Jones et le S&P 500 à des records après de bons résultats et de solides indicateurs

(AFP)

Le 15 avril 2021

La Bourse de New York a terminé nettement dans le vert jeudi, portant le Dow Jones et le S&P à des niveaux historiques, après une série de résultats trimestriels de bonne facture et des indicateurs rassurants pour l’économie américaine.

Le Dow Jones Industrial Average a gagné 0,90% à 34.035,99 points, dépassant pour la première fois le seuil des 34.000 points.

L’indice élargi S&P 500 (+1,11%) a aussi atteint un record à 4.170,42 points et le Nasdaq (+1,31%), à forte coloration technologique, a fini à 14.038,76 points.

« Les attentes sur la qualité des résultats des entreprises du S&P 500 au premier trimestre par rapport aux résultats de la même période l’an dernier continuent d’être revues à la hausse », observe Quincy Krosby de Prudential Financial.

Après JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Wells Fargo mercredi, Bank of America et Citigroup ont livré leurs profits et chiffres d’affaires trimestriels avant l’ouverture de Wall Street.

Le bénéfice net de Bank of America a doublé et celui de Citigroup a triplé grâce à la réduction des réserves mises de côté par les deux banques pendant la pandémie.

Malgré ces bons résultats, les actions des deux banques ont reculé, Citigroup perdant 0,51% et Bank of America cédant 2,86%.

BlackRock (+2,09%), le premier gestionnaire d’actifs au monde, a pour sa part dépassé au premier trimestre les 9.000 milliards de dollars d’actifs sous gestion et fait part de résultats globalement supérieurs aux attentes.

De son côté, le géant américain des sodas et des snacks PepsiCo (+0,14%) a affiché des revenus en forte hausse entre janvier et mars, profitant notamment des bonnes ventes de ses marques de chips.

Les résultats de la compagnie aérienne Delta Airlines (-2,80%) ont à nouveau été affectés par l’impact de la pandémie de Covid-19, mais le groupe s’est montré optimiste sur la reprise du trafic aérien à la faveur des campagnes de vaccination.

Au rang des indicateurs, les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont tombées au plus bas depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, passant sous la barre des 600.000, selon les données du département du Travail.

Les ventes au détail dans le pays ont elles rebondi bien plus que prévu en mars (+9,8%), stimulées par la distribution des chèques du gouvernement aux ménages, l’assouplissement des restrictions contre le Covid-19 et la hausse des températures, a annoncé le département du Commerce.

Quant à la production industrielle, elle est repartie en petite hausse en mars (+1,4%), portée par la production minière après avoir été pénalisée par la vague de froid polaire en février, selon un indice de la Réserve fédérale. Le niveau général reste toutefois inférieur à celui d’avant la crise.

Les activités manufacturières de la région de New York et de Philadelphie ont chacune atteint un plus haut depuis plusieurs années, selon des données publiées jeudi.

« On peut dire que le tunnel s’est raccourci et que la lumière se fait de plus en plus vive », résume Mme Krosby, interrogée sur la possible sortie de récession pour les Etats-Unis.

Parmi les autres valeurs du jour, la plateforme AppLovin, qui possède de nombreux jeux mobiles (Game of War, Smashing Four, Final Fantasy XV…) et vend des logiciels de marketing à des développeurs, a dégringolé de 18,50% pour sa première journée de cotation au Nasdaq.

Nasdaq

Le 15 avril 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.