Wall Street évolue en ordre dispersé, préocccupée par les restrictions sanitaires

(AFP)

Le 19 novembre 2021

L’indice Dow Jones évoluait en baisse après l’ouverture à Wall Street vendredi pour la troisième séance d’affilée, inquiet de la remontée des restrictions face à la pandémie de Covid-19, alors que le Nasdaq, à dominante technologique, continuait de battre de nouveaux records.

A 15H00 GMT, l’indice Dow Jones perdait 0,61%, le Nasdaq avançait de 0,52%, le S&P 500 lâchait 0,03%.

Jeudi, l’indice des valeurs vedettes avait perdu 0,17% à 35.870,95 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait avancé de 0,45% à 15.993,71 points, un nouveau record. L’indice élargi S&P 500 avait également atteint un record à 4.704,54 points, en hausse de 0,34%.

L’annonce d’un confinement général de la population en Autriche avec l’obligation de se vacciner et les mesures de restrictions qui resurgissent en Allemagne pesait sur le moral des investisseurs.

Le marché est « sur la défensive, à cause des préoccupations liées au Covid, alimentées par le verrouillage national imposé en Autriche pour dix jours pour arrêter la flambée des cas », a indiqué Patrick O’Hare de Briefing.

« D’autres pays européens, dont l’Allemagne, ont aussi mis en place des mesures restrictives visant à ralentir la propagation du Covid », a-t-il poursuivi ajoutant que ces mesures pesaient sur un euro déja faible, qui perdait 0,60% face au billet vert à 1,13 dollar, proche de son plus bas en 16 mois atteint mercredi (1,1264 dollar).

Comme la veille, les investisseurs favorisaient les actions technologiques, alors que, sur le marché obligataire, les taux se détendaient, préoccupés par la remontée de la contagion qui pourrait ralentir l’économie. Les taux sur les bons du Trésor à 10 ans s’inscrivaient à 1,54% contre 1,58%.

« Jeudi le secteur de la technologie avait été stimulé par des grands noms de la technologie, comme Nvidia (+8,3% jeudi), Amazon (+4,1%) et Apple (+2,9%), permettant au Nasdaq d’afficher son 66e record de l’année », a souligné Art Hogan de National Securities.

Les titres des fabricants de vaccins Pfizer (+1,98%) et Moderna (+9%) étaient salués après l’annonce par les autorités sanitaires américaines du feu vert à une troisième dose de vaccin anti-Covid pour tous les adultes entièrement vaccinés il y a au moins six mois.

Cette annonce survient au moment où les cas sont de nouveau en hausse aux États-Unis, avec en moyenne 85.000 nouveaux cas de Covid-19 quotidiennement (contre environ 70.000 fin octobre), et environ 1.000 décès par jour.

La chute du Dow Jones était tirée par celle des géants de l’énergie comme Chevron (-1,80%) et Exxon (-3,47%).

Le secteur énergétique du S&P 500 perdait 2,53% dans le sillage de la chute des cours du brut, également inquiet des conséquences d’un regain des mesures sanitaires en Europe sur la reprise économique et la demande de pétrole. Les financières également perdaient de l’élan, avec la détente des taux: Wells Fargo, CitiGroup, Goldman Sachs, Bank of America perdaient toutes plus de 2%.

Le groupe de logiciels Intuit était fêté (+11,60% à 701 dollars) après avoir surpris les analystes avec un quasi-doublement de son chiffre d’affaires au premier trimestre et un relèvement de ses perspectives.

Intuit a indiqué que ces progrès étaient dus à ses acquisitions cette année de Credit Karma pour 8 milliards de dollars, un site populaire évaluant la solvabilité des consommateurs demandant des prêts, et de la plateforme de services marketing MailChimp pour 12 milliards.

La Maison-Blanche a par ailleurs annoncé vendredi que le président américain Joe Biden transférait temporairement les pouvoirs à sa vice-présidente, Kamala Harris, alors qu’il allait subir une coloscopie « de routine ».

Nasdaq

Le 19 novembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.